Temps Forts
NEWS ALERTE 

Interview

 Canard Déchainé

Interview (presque) imaginaire : IBK : « je ne suis pas Charlie, je suis IBK, petit-fils de Tiemoko Belebele »

C’est un IBK requinqué à bloc que nous avons rencontré, le week-end dernier sur le perron de sa résidence de Sébéninkoro. Un long chapelet noir à la main et son chapeau melon toujours vissé sur la tête, il nous invite – d’un geste de la  main – à prendre place au salon, en psalmodiant d’interminables sourates du coran. Une heure après, il se prête, volontiers, à nos questions. Interview imaginaire. Ou presque.

Les leaders religieux, notamment musulmans, n’auraient pas apprécié votre participation à la marche républicaine de Paris. Comme en témoignent les marches organisées à Bamako et à Kayes….. par le Haut Conseil Islamique. C’est une question d’appréciation. Je ne me suis pas rendu à Paris pour dire si je suis charlie ou pas. J’ai participé à […]

1 réaction
 L'Aube

Fahad Ag Almahmoud, Secrétaire Géneral du Gatia à l’Aube : « L’Azawad n’est pas une entité politique »

Dans un entretien exclusif qu’il nous accorde, Fahad Ag Al Mahmoud, secrétaire général du Gatia, évoque les circonstances de la création de ce mouvement d’autodéfense touareg Imgad et alliés il y a six mois. Et dit ne pas reconnaitre l’Azawad en tant qu’entité politique. Il aborde également la tension actuelle et les combats dans les zones de Tarkint et de Tabancort et décrypte les handicaps qui jonchent les négociations d’Alger.

Parmi les menaces d’échec des pourparlers d’Alger, le secrétaire général du Gatia insiste sur l’absence, dans le processus des négociations, du chef du groupe armé islamiste Ançardine, Iyad Ag Ghaly, un acteur majeur et quasiment incontournable. Fahad Ag Almahmoud révèle même que Iyad est le chef des Ifogas qui dirigent le Mnla. Dès lors, notre […]

8 réactions
 22 Septembre

L’Honorable Mamadou Diarrasouba: «Nous aborderons les prochaines échéances électorales avec confiance»

En marge de la 1ère Conférence nationale de l’Union des jeunes du RPM, nous avons tendu notre micro à l’Honorable Mamadou Diarrassouba, parrain de cette rencontre. Il nous livre ici les raisons de sa tenue et parle des prochaines élections communales, que son parti, selon lui, abordera avec confiance.

Pourquoi Dioïla pour cette 1ère Conférence nationale? Honorable Diarrassouba: D’abord, pourquoi la Conférence régionale des jeunes? Elle fait partie des résolutions de la 4ème Conférence nationale du parti, tenue les 26 et 27 décembre dernier au Palais de la culture. Au cours de celle-ci, les délégués ont relevé des insuffisances dans l’animation du parti. C’est […]

 Le Prétoire

Aboubacrine Cissé, responsable du rapatriement volontaire des Maliens réfugiés au Burkina-Faso : «Nous demandons à l’Etat de nous aider à rentrer chez nous»

Refugié au Burkina Faso depuis février 2012, Aboubacrine Cissé affirme avoir, avec l’aide d’un de ses frères résidant en Arabie Saoudite, fait rapatrier à ce jour près de 1 700 volontaires Maliens, exilés au pays des hommes intègres au plus fort de la crise malienne.

Convaincu que l’aide au retour des refugiés est un acte de paix, notre interlocuteur lance un cri de cœur aux autorités maliennes afin qu’elles accompagnent nos compatriotes qui, dit-il, ont hâte de revenir au Mali. Un pays auquel ils réaffirment leur attachement. Interview ! Le Prétoire: Voulez-vous vous présenter à nos lecteurs ?                         A C: Je […]

 Le Prétoire

Me Kassoum Tapo au sujet de la marche républicaine de Paris : «Le Mali a payé une dette d’honneur»

En marge de la marche républicaine de Paris à laquelle il a pris part, sur invitation du Président malien, Me Kassoum Tapo a bien voulu se confier aux journalistes maliens présents à ce grand rassemblement. Dans cet entretien que nous vous proposons, l’avocat insiste sur le bien-fondé de la participation d’IBK à la marche de Paris, se prononce sur son statut politique et revient sur le dossier de la surfacturation des contrats d’armement dans lequel il conseille la société GUO Star, adjudicataire de ce marché entaché d’irrégularités, du moins selon plusieurs rapports. Lisez plutôt !

Le Prétoire : Vous avez accompagné Ibrahim Boubacar Keïta pour la marche républicaine à Paris, peut-on savoir le bien-fondé de cette manifestation ?      Me Kassoum Tapo: Le président de la République m’a fait le privilège et l’honneur de m’inviter, à la suite de l’invitation qui lui a été adressée par le président Hollande, pour participer à […]

2 réactions
 Canard Déchainé

Interview (presque) imaginaire IBK : ‘‘Avec moi à Koulouba et Modibo Keita à la Primature, le Mali retrouvera, bientôt, ses glorioles de l’empire manding’’

Alors qu’il s’apprêtait à se rendre à l’aéroport international de Bamako –Sénou d’où il se rendait à Paris, à bord de son « Air Force One », nous tendions notre micro au président de la République.  Un verre de jus d’orange dans une main et, dans l’autre des cacahuètes, IBK a bien voulu répondre à nos questions. Sans détour.

Mr président de la République, quel bilan tirez –vous de l’année qui vient de s’achever ? L’année qui vient de passer l’arme à droite aura été certes difficile, très difficile, pour moi et mes concitoyens. Mais le bilan n’est pas mauvais. Après le tolé suscité par l’achat de l’avion présidentiel et les prétendues surfacturations au […]

1 réaction
 Le Républicain

Dr Abdoulaye Niang, président du Collectif National de la Veille Citoyenne : « C’est une bonne chose de soulager le gouvernement des ministres qui sont soupçonnés de malversation financière »,

Le Mali a un  nouveau gouvernement. La constitution de cette nouvelle équipe a vu le départ des ministres soupçonnés de malversations financières dans l’achat de l’avion présidentiel et des équipements de l’armée. Le coordinateur du Collectif National de la Veille Citoyenne, qui avait demandé, à l’époque, la démission de ces ministres, se réjouit de l’aboutissement de leur combat. Selon lui, c’est une bonne chose de soulager le gouvernement des ministres qui sont soupçonnés d’être à la base d’un tel comportement avéré par rapport à l’intégrité.

Que pensez-vous du nouveau gouvernement Modibo Keita ? C’est un gouvernement d’abord dirigé par un retraité qui est plus âgé que le président de la république. Donc le président de la République étant respectueux des traditions on s’attend à une disponibilité des voix qui vont être différentes de ce que nous avons vu avec le premier […]

 La Dépêche

A cœur ouvert avec Cheik Haoussa : « Je n’ai rien à voir avec les attentats »

Cheik Ag Haoussa, ex chef de guerre de Ansar Eddine, en rupture de banc aujourd’hui avec Iyad Aghally, a accepté de s’ouvrir à nous dans un entretien exclusif qu’il a bien voulu nous accorder. Les pourparlers d’Alger, les attentats contre la MINUSMA et les FAMA, ses rapports avec son cousin Iyad, bref, le redoutable Cheik Haoussa nous parle de tout. Lisez

La Dépêche : Bonjour Cheik ! Depuis un certain temps, le nord est devenu le théâtre d’une série d’attaques contre les forces de la MINUSMA et même des forces armées du Mali. Qu’en savez-vous ? Cheik Haoussa : J’ai  entendu, moi aussi comme tout le monde qu’un véhicule de la MINUSMA a sauté sur une mine. Quand ça se […]

6 réactions
 La Dépêche

L’honorable Harouna revient à la charge : « Ça doit changer ! »

Le président Ibrahim Boubacar Kéita a-t-il donc été attentif aux préoccupations soulignées par l’honorable Harouna Traoré dans notre dernière édition ? C’est tout comme. La configuration du nouveau gouvernement répond bien aux attentes du Député de Bla. Qu’à cela ne tienne, il revient à la charge et renouvelle ses appréhensions.

Après avoir asséné ses crues vérités sur le laxisme dans la gouvernance de certains départements ministériels, l’honorable Harouna Traoré revient à la charge, avec le même ton de sincérité et de fermeté. S’il salue le choix porté sur Modibo Kéita au poste de premier ministre, il fustige l’attitude de son propre institution qui selon lui […]

3 réactions
 Bamako Hebdo

L’humoriste ATT Junior : « La réconciliation nationale doit commencer dans les Sotrama »

Le jeune humoriste au talent rarissime, Djéli Moussa Kouyaté alias ATT Junior, figure parmi les comédiens maliens ayant la qualité de tenir un spectacle dans la langue de Molière le ''Français''. Il nous a fait part de ses différents projets et de sa vision sur la comédie malienne.

Comment êtes-vous devenu  humouriste? J’ai commencé par le théâtre à l’école primaire car c’était  dans notre programme. Nous avions un professeur du nom d’Ali Zorome qui nous encadrait. Et, c’est au lycée que j’ai forgé ce côté artistique et je faisais également le rap. Mais en 2003, quand je suis allé représenter le Mali en […]

4 réactions
 Le Républicain

Aroudeyni, le maire assassiné d’Anderaboucane : Ce qu’il a dit au Républicain en février 2010

Le Républicain. Quelle fut la situation de l’hivernage à Menaka ? Aroudeîny Ag Hamatou : Pas bonne, c’est un peu général dans le Nord, de Tombouctou à Gao en passant par Kidal. Le cas de Menaka est un peu plus sérieux parce que c’est la deuxième  année de sécheresse. Et c’est tout le cercle de Menaka. Je ne présage pas de ce que Dieu nous réserve, mais seule la Commune d’Inekar et la zone de Tamalet connaissent un léger mieux.

Vous voulez dire qu’il n’y aura pas suffisamment de pâturage dans le cercle ? Absolument. Comme vous le savez peut-être, ces derniers dix ans, la croissance du cheptel local, toutes espèces confondues, a été particulièrement forte. Les populations ont beaucoup investi dans le bétail et les conditions climatiques étaient favorables. Mais cette année, nous craignons […]

 L'Indicateur du Renouveau

Honorable Mody N’Diaye à propos du budget 2015 : « Le budget proposé par le gouvernement est un pilotage à vue »

Réputé pour son franc-parler, le président du groupe parlementaire de l’opposition républicaine, l’honorable Mody N’diaye s'est livré à "L’Indicateur du Renouveau" dans un entretien où il fait son analyse sur le projet du gouvernement portant sur le budget 2015, les caractéristiques du budget et les politiques sectorielles pour la relance de l’économie. Selon Mody N’diaye, les prévisions budgétaires dans des secteurs comme l’agriculture, l’énergie et la relance de l’économie présentées à l’Assemblée nationale ne sont pas adossées à des objectifs clairs de politique sectorielle à atteindre à la fin de l’année. Ce pendant, estime-t-il les réserves de l’opposition seront prises en compte pour une croissance à deux chiffres.

Indicateur du Renouveau : Le budget 2015  est passé en examen à l’hémicycle, quelle a été votre appréciation ? Honorable Mody N’diaye : Je vous remercie d’abord avant de vous expliquer les caractéristiques du budget. Il me plait de vous dire qu’en fait l’Assemblée nationale a pour mission entres autres de voter les lois et notamment les […]

1 réaction
1 2 3 148