Antenne de la GTZ de Diré : Quand les responsables du projet bâillonnent les pauvres populations

19

gtzSuite à la signature du Pacte National, le 11 avril 1992, le gouvernement du Mali a demandé au gouvernement de l’Allemagne de contribuer au retour de la paix et de la stabilité dans les régions Nord du Mali. Le gouvernement de l’Allemagne instruisait ainsi la GTZ et à la KfW (Kreditanstalt für Wiederbau) d’étudier la question et de lui faire des propositions.

 

La GTZ a envoyé au Mali une mission de prospection en septembre-octobre 1993. Suite à cette mission, la GTZ a proposé que l’engagement de l’Allemagne se concentre au Nord du Mali sur la bande allant de Tin Telout (à l’Est, près de Tombouctou) à Nampala et la frontière mauritanienne (à l’Ouest). Le choix de cette zone a été dicté par le fait qu’elle a été la plus touchée par le conflit et qu’elle a été vidée d’une grande partie de sa population, dont une partie s’est exilée en Mauritanie (les Maures et les Touareg) et l’autre partie s’est repliée vers les centres urbains sécurisés de la vallée du fleuve (les Sonrhaï et autres sédentaires).

 

Le Programme Mali-Nord a été conçu pour remédier aux effets de la rébellion Touareg qui a ébranlé le Nord du Mali entre 1990 et 1994. Le Programme Mali-Nord de la Coopération Allemande a eu pour but principal le retour de la paix et de la stabilité dans l’ouest de la région de Tombouctou, et à partir de 2000 le développement du potentiel économique de la vallée du fleuve pour assurer l’autosuffisance de la zone en riz et consolider la stabilité sociale.

 

Mais dans certaines localités où ce programme intervient, les populations se posent plusieurs questions concernant l’utilité de la GTZ.

 

D’après un paysan dans le cercle de Diré, « la gestion du programme Mali-Nord appelé GTZ (Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit ) a été politique et parfois même familiale. »

 

Mais le chef d’antenne de Diré, Salah Baby (membre de la fédération malienne de football) que nous avons approché, nous explique que » le projet est seulement destiné à la population et son financement dans une zone est proportionnel aux besoins des populations de la zone. »

 

Chose bizarre, cette même population se plein aujourd’hui de la gestion par le même chef d’antenne.

 

Un cultivateur de sareyamou nous dit: « ils ont amené la GTZ pour nous obliger à suivre leur opinion politique, ils ont fait du projet un fond de commerce pour construire des villas à Bamako et bien mener leur vie, parfois on se demande même si ce projet n’est pas une propriété d’un groupe de personnes plus quelques familles. »

 

Un autre à coté crie sur nous en ses termes : « ils ne font que vendre les motopompes, gasoils et tout ce qu’ils amènent, le partage est imparfait et certains gagnent sans même donner de caution, alors que d’autres qui ont leur nom sur le programme de la saison en cours ne parviennent jamais à trouver une seule motopompe même avec leur caution en main. C’est le détournement total, et personne ne sait où se plaindre. »

 

Rappelons que la GTZ intervient dans les volets comme l’aide d’urgence, la scolarisation, la reconstruction des infrastructures publiques, les périmètres irrigués, les mares et surtout la micro finance pour permettre aux producteurs d’en assurer la revente aux périodes les plus favorables et de préserver une meilleure marge et l’approvisionnement en intrants, en pièces et moteurs de rechanges.

 

Ce projet dont le coordinateur national de sa création à nos jours est l’ancien ministre malien de l’artisanat et du tourisme de la transition, Monsieur Yéhia Ag Mohamed Ali, serait une boite de corruption en défaveur des pauvres populations qui vivent au Nord-Mali.

 

Mais dans certaines zones d’interventions, les paysans s’organisent à faire une pétition pour demander de revoir l’organe dirigeant dudit projet dans leur localité et même au niveau national.

 

La question qui reste posée est comment peut-on détourner des fonds destinés à la pauvre population par la GTZ. Et par qui ?

 

Voilà les interrogations auxquelles nous chercherons des réponses dans les prochains jours.

Ibrahima Boubacar Yoro Maiga

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. On a dit ke c’est un projet ds touaregue et de la famille de Salaha baby, pouvez vous nous dire quelle membre de la famille de Salaha ou de Yehia est beneficiaire d’un perimetre ou d’une motopompe dans toute la zone d’intervention du PMN.

    vous cassez les oreilles les touaregues ou Salaha n’ont rien fait occupez vous de votre travail et laisser les gens en paix si depuis 20 ans Yehia mange l’argent de la GTZ, on n’en serait pas lààà!
    Alors foutez la paix aux gens et travaillez comme eux pour gagne vos vies, ce sont des travailleurs tous ceux ci que vous citez et le mali sait aujaurd’hui combien la GTZ est un projet fiable avec des dirigeant pas comme vous les menteurs politiciens pour gagner quoi que ce soit, ils sont pas làabas à mentir comme vous, egoistes que vous etes, Citez nous combien de touaregues existe-ils à la GTZ partout dans le monde pareque c’est pas un projet qui se limite au mali. vraiment vous n’êtes que des egoistes.

  2. Vraiment ce pays est foutu chacun a le droit d’insulte l’autre c’est le cas
    si vous n’avez rien a faire taissez vous car vous n’etes que des menteurs soutenu par des egoistes fini; tout le monde sait que la GTZ est un projet ds Allemands et les fonds sont controles ya rien qui n’est pas justifies ce n’est pas comme vous tous et votre president malien qui ne fait que profiter avec sa famille des biens de l’etat travailler sur le mali et laisser les allemands en paix Yehia est là depuis la creation et ls allemands le connaissent et sachent de quoi il est capable s’il etait comme vous le dites il n’en serait pas là aujaourd’hui, depuis 20 ans qu’esce que vous avez pu proposez et apportez pour le cercle de dire dans le cadre de son developpement.

    Il n’ya pas un seul Projet de la GTZ qui n’a pas ete audité au moins une fois dans l’annee pour justifiés comment sont utilisés lesmoyens du projet.

  3. tout ce qui vient au nom des populations du nord sont dans les mains des tamacheqs c pas normale, si on parle du developpement du seulement, ceux eux qui coordonnent alors qu’ils sont très minoritaires.

  4. Ce projet dont le coordinateur national de sa création à nos jours est l’ancien ministre malien de l’artisanat et du tourisme de la transition, Monsieur Yéhia Ag Mohamed Ali, serait une boite de corruption en défaveur des pauvres populations qui vivent au Nord-Mali.

  5. La question qui reste posée est comment peut-on détourner des fonds destinés à la pauvre population par la GTZ. Et par qui ?
    Voilà les interrogations auxquelles nous chercherons des réponses dans les prochains jours.

    Monsieur le journaliste, j’espere qu’ils ne vont pas te corrompe pour que tu te taise!
    On attend les réponses des interrogations.

  6. tout ce qui vient au nom des populations du nord sont dans les mains des tamacheqs c pas normale, si on parle du developpement du seulement, ceux eux qui coordonnent alors qu’ils sont très minoritaires.

  7. On ne peut jamais changé avec du Vieux, il faut que le gouvernement prend des dispositions pour remplacer le Yéhia là, Ce n’est pas par ce qu’il a des gens dans la rebellion qu’il ne faut pas le changer pour craindre que sa bande ne se rebelle. on est fatigué et au finish on va tous se rebeller

  8. GTZ est une ong destine aux touaregs un point un trait.il sont connu yehia ag barhaye, feu nockh AG ATTIA , HAMANA ETC ETC.C EST CLAIE ET NET C EST EUX TOUT QUI NOMME LES CHEFS D ANTENNE ET FONT DE LA POLITIQUE AVEC LES MOYENS DE CETTE ONG.NE VOUS FATIGUE PAS MONSIEUR EN ECRIVANT DES ARTICLES ILS LE SAVENT LES ALLEMANDS. A BON ATENDEUR SALUT

  9. La GTZ est une ONG qui depuis trois decenies fait un travail remarquable au MALI et partout ou elle est. Le probleme est les agents Maliens que nul (meme la mort) ne peut changer. Meme au fond ge leurs tombes, ils continueront a voler et a detourner. 😛 😛 😛 😛 😛

  10. Ce minable de profiter de la pauvreté des gens pour s enrichir on ne accuser personne par ce que tous les responsable politique sont comme ça
    Plus jamais ça plus jamais ça il responsabilisée les personnes pour que chacun de nous répond à à ses actes devant les autorité compétente si existe au mali
    Que Dieu sauve mon pays

Comments are closed.