Gouvernement de transition : Des révélations accablantes sur le nouveau ministre des Affaires étrangères

16

Il y a quelques années, nos confrères du journal burkinabé « L’Indépendant » faisaient des révélations très compromettantes sur le désormais ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères suite du meurtre de son gardien.  Nous proposons extenso ce texte qui vous permettra de mieux comprendre les dessous de son choix comme deuxième personnalité du gouvernement de transition.

De nationalité malienne, Lamine Sow est à Blaise Compaoré ce que Buéna Kaboué de la République démocratique du Congo fut au président Thomas Sankara. Il fait partie d’une race de journalistes africains qui ont opté de travailler à polir l’image des chefs d’Etat africains à l’extérieur de leur pays. C’est ce travail auquel il s’était adonné depuis l’arrivée du mouvement de la Rectification. Mais c’est pendant la Révolution, qu’en compagnie du journaliste malien Mohamed Maïga décédé à Ouagadougou dans des circonstances non élucidées, que Sadio Lamine Sow aurait rencontré le président Compaoré. Donc depuis les premières heures de la prise du pouvoir de l’enfant terrible de Ziniaré, Sadio était parmi les premiers conseillers d’abord en communication et relations publiques du président pour ensuite s’occuper, semble-t-il, d’autres missions beaucoup plus spéciales à lui confiées. Ceux qui sont dans les secrets des dieux affirment que c’est grâce aux bons offices de cet homme que les relations avec le colonel libyen se sont rapidement améliorés après l’assassinat de capitaine Thomas Sankara. Ceux qui ont eu l’occasion de le côtoyer savent aussi que l’homme a joué un rôle essentiel lors du conflit libérien dans lequel, on le sait maintenant, notre pays a joué une grande partition aux côtés du NPFL (National patriotic front of Liberia) de l’ancien président Charles Taylor actuellement incarcéré au pays d’Olusegun Obasanjo. Ces déplacements fréquents à l’époque entre Ouagadougou et Monrovia en témoignaient. Sadio s’était particulièrement occupé de la famille de Taylor restée à Ouagadougou. C’est lui qui aurait à l’époque procédé au recrutement des domestiques qui travaillaient au domicile des Taylor. Pour les dividendes du conflit libérien, à ce que l’on dit, il n’aurait pas été oublié. Une ambulance venue de Monrovia aurait été transformée en véhicule et lui aurait appartenue. Mais il n’y a pas que cela. Il s’est également occupé de bien autres choses comme certaines missions secrètes ou occultes du président Compaoré. Si des tueurs sont actuellement à ses trousses, à ce que l’on dit, à travers l’assassinat de son gardien de nuit, c’est qu’ils doivent avoir leur raison. Selon de sources introduites, ses agresseurs seraient allés à la recherche de documents en sa possession. Mais lesquels ? Et pourquoi des documents ? On sait par ailleurs que le journaliste qui cire l’image du président Compaoré à l’extérieur du Burkina travaille également avec d’autres chefs d’Etat africains. On le dit par exemple très proche du président gabonais Omar Bongo Odimba ; du colonel de Bengazi et bien d’autres. Certains n’hésitent pas à insinuer une guerre de rivalité entre caciques des régimes africains. Mais en voulant atteindre un tel homme de confiance du président Compaoré, n’est-ce pas le président lui-même qu’on visait ? Nous allons tenter de poursuivre l’enquête pour de plus amples détails les fois prochaines.

Michel Zoungrana (L’INDEPENDANT DU BURKINA FASO)

Rassemblés par Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. BRAVO CHER JOURNALO? JE M’ATTENDAIT A DES REVELATIONS FRACASSANTES MAIS PAS A DES BETISES. TU PEUX APPRENDRE CE METIER AUPRES DE THIAM POUR ETRE UN PEU PLUS CREDIBLE. PAS DE HONTE? QUAND ON NE CONNAIT PAS SON METIER? LE MIEUX DE C’EST D’ALLER VOIR CEUX QUI PEUVENT VOUS APPRENDRE CELA.
    BON WEEK END

  2. Le ministre des affaires étrangères doit poursuivre l’auteur de cet article calomnieux bien que “le chien aboie, la caravane passe”.
    Cet article sent le MP22 dont les leaders ont soutenu la junte dans la seule optique d’obtenir des postes de ministre. Ils ont perdu la face sans parvenir à leurs objectifs. Aujourd’hui, ils appellent au soulèvement contre l’ordre rétabli et tentent par tous les moyens, comme cet article, de déstabiliser le gouvernement.
    Aujourd’hui, seul l’intérêt supérieur du Mali doit compter: le Nord reste à libérer, les populations victimes de famine et de toutes sortes d’exactions restent à sauver.
    Les prophètes de malheur, les alarmistes et les opportunistes comme Mariko peuvent continuer la calomnie mais rien ne doit détourner les autorités et les citoyens maliens de leur mission patriotique de rétablissement effectif de l’intégrité territoriale du pays, de protection des populations et de leurs biens, de rétablissement de la démocratie et de la dignité des maliens.

    Les maliens n’ont que faire des cris d’alarme d’opportunistes. Il faut que le gouvernement dont les membres sont nommés sur la base de leurs compétences prouve ses compétences sans écouter les détracteurs.
    Il doit s’atteler à la résolution des grands défis connus de tous et le temps est compté.
    Merci.

  3. Vous laisserez le Ministre des Affaires Etrangeres faire son boulot! Avec une tres bonne diplomatie, le Mali sortira de l’impasse sans depenser des sommes colossales pour mener la guerre AND MORE IMPORTANTLY plusieurs vies seront sauve’es!!!!. Ceux qui s’attaquent a’ Blaise, aiment que le Mali reste dans des difficulte’s. Ils ont leur propre agenda qui n’a rien a’ voir avec les interets superieurs du Mali!

  4. Une telle salade ne peut jamais passer: t’as rien à dire alors boucle-la pour de bon

  5. C’est suprenent de voir voir nos journalistes faire des enquetes sur des ministre. Si seulement vous le faisiez au paranvant dans tout les domaines pour informer le peuple malien. Je vous prie, informez ne desinformez pas, laissez notre cher Mali gerer cette crise, entre temps formez vous au metier de journalisme et soyez plus objectif. Vous (journalistes) Avez ete muet pendant les 10ans deATT et de Alpha. Ne jettez pas le flou dans la tete des malien.

  6. c’est de lui que nous avons presentement besoin pour notre diplomaatie. il est connu par tous les chefs d’etat africains, il les tutoie donc facile pour lui d ,avoir des soutiens diplomatiques , politiques et militaires pour liberer le nord. il a accepte le poste pour sauver la patrie noyee. ce mr a deja tout dans sa vie.

  7. heureusement que c’est juste un gouvernement de transition sinon ce gouvernement est nul.des gens cupide comme Amadou Toure au ministère des mines.ce monsieur tellement il aime l’argent les charlatans lui ont piqué des centaines de millions.

    • Mais colbi, il faut que tu sache une ceci une bonne fois pour toute: le chien aboit, la caravane passe.
      Tout juste pour te dire que ton avis on s’en moque

  8. Nous avons tous interet a soutenir ce gouvernement. Si il croule (que Dieu nous en garde), c’est tout le peu qui reste du Mali qui croulera (Allah ka an kissi)

    • @ Citoien
      mon chèr tu as bien compris. il ne fait révélé les compétences de ce ministre. 😆 😆 :mrgreen:

      Mais, ecoute ceux-ci:

      Soutenons ce gouvernement de mission.

      Peut importe la provenance de ses ministres l’essentiel qu’il se donne au travail pour libérer le nord du Mali, car la position de la cedeao est claire (elle ne viendra pas pour combattre les rebelles).

      Il faut que nos militaires soient des hommes, ne jamais fuir devant l’ennemi pour venir tirer en l’air à Bamako.

      Mieux encore, comme tous les autres délinquants financiers, il faut le que CNRDRE aussi soit jugé pour avoir pillé tous les ministères y compris le trésor public et le palais.

      Il faut qu’on se dise la vérité et ne nous laissons jamais berner par qui que ce soit.
      -Ce lui qui veut redresser un Etat, ne le pille pas.
      -Celui qui veut restaurer l’autorité de l’Etat n’abandonne pas les citoyens entre les mains des bandits.

      Je remercie et soyons courageux et véridiques. 😈 😈 😈

      • citoyen, il ne faut pas mentir parce que le trésor n’a jamais été pillé comme tu l’affirme car moi je suis un agent du trésor et dépuis le jour des évènements jusqu’à aujourd’hui, les militaires n’ont jamais pris quoi que ce soit au trésor comme tu le prétend. nous avons toujours travaillé dans la tranquilité jusqu’à ce jour.

Comments are closed.