Opérations de maintien de la paix : Près de 400 élèves et étudiants sensibilisés et informés sur le concept

0

Afin d’expliquer son mandat à la population malienne conformément à la résolution 2100 (2013) du Conseil de sécurité de l’ONU,des équipes de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont tenu, les 12 et 15 février, des séances d’information et de sensibilisation respectivement au Lycée Oumar Bah de Kalaban-coura et à l’Institut supérieur de technologies appliquées et de gestion (ISTAG).

Cette activité s’inscrit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation communautaire initiée par la mission onusienne au Mali pour répondre aux interrogations desMaliens qui continue à s’interrogent sur le mandat de la mission, son rôle et son impact sur le processus de paix en cours au Mali.

Ces équipes étaient composées d’éléments de la Police des Nations Unies (UNPOL) etde la Division de l’Information publique et de la Communication stratégique.Deux heures durant, les échanges avec les élèves et les étudiants ont porté sur le fonctionnement des Missions de maintien de paix en particulier celui de la MINUSMA. Aussi, dans les deux établissements, les élèves, les étudiants, l’administration et les enseignants ont participé massivement à ces échanges, en moyenne 200 personnes ont assisté à chacune des sessions.

Au cours de ces échanges, un accent particulier a également été mis sur le rôle et le travail des Casques bleus au Mali, les violences basées sur le genre, particulièrement à l’égard des enfants. Ainsi, plusieurs questions relatives à la lutte contre le terrorisme et au processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) ont été évoquées par les participants.L’insécurité et le retard dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali faisaient aussi partie des préoccupations exprimées ces jeunes et leurs encadreurs.

L’équipe de la MINUSMA a rassuré l’auditoire en faisant un récapitulatif des avancées enregistrées notamment la mise en place des autorités intérimaires, le démarrage du MOC et la tenue des élections municipales. Toutefois, l’équipe a tenu à préciser que le rôle de la MINUSMA n’est pas de lutter contre le terrorisme, mais plutôt de soutenir les efforts visant à stabiliser le Mali.

Par ailleurs, il a aussi été indiqué que la MINUSMA soutient la population locale en initiant des projets visant à améliorer les conditions des habitants des régions du nord du pays, où certaines localités ont été dévastées par la crise sécuritaire de 2012.

Quant au directeur de l’ISTAG, Hama Moctar, il a déclaré que ce genre de rencontres devrait être initié par les autorités maliennes et la MINUSMA depuis 2013 afin de préparer les Maliens à l’intervention onusienne au Mali. Et de poursuivre que tous les Maliens doivent comprendre le travail de la MINUSMA et les aider à atteindre les objectifs qui sont inscrits dans son mandat.  Il convient de noter que les administrations des deux établissementsont rendu un vibrant hommage à la MINUSMA pour avoir organisé ces activités à l’intention des élèves et étudiants. A ce titre, elles ont invité la mission onusienneà pérenniser ce genre de rencontres à l’endroit des étudiants. Aussi, la Direction de l’ISTAG s’est engagée à faciliter l’accès et à l’identification des centres scolaires pour toucher plus de jeunes à travers le Pays.

Mama PAGA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER