Bamako Family Festival 2016: C’est parti pour la première édition !

0

La Directrice de l’Agence Waraba Conseil Sarl, Djénèba Diarra, a lancé, le samedi 5 mars au CICB, les activités de la première édition de son festival dénommé « Bamako Family Festival ».

Le thème retenu pour cette première édition est : « La Famille, Vecteur de la Cohésion Sociale, de Paix et de Développement ».

La Directrice, dans son intervention, a expliqué que Bamako Family Festival est un évènement qu’elle a  initié pour faire venir les parents et les enfants ensemble. C’est un festival de famille comme son nom Waraba l’indique en bambara : Diarra. Il s’agit de regrouper la famille, faire venir les parents, les grands-parents dans un seul endroit où ils pourront s’écouter, mener des activités ensemble. Des conférences seront organisées. Des stands de jeu, des stands pour les dames en vue de conseiller les familles et des stands de restauration sont au programme.

A la question de savoir quelle est l’idée qui a animé la Directrice en organisant ce festival, Djénéba Diarra de répondre  qu’il a été constaté l’existence  de beaucoup de festivals, mais qui sont, pour la plupart, adressés aux adultes. Les enfants, quant à eux, sont mis à l’écart. C’est pourquoi d’ailleurs, Bamako Family Festival a, cette fois-ci, pensé aux enfants en leur dédiant cette édition, mais en faisant aussi quelque chose pour motiver les parents.

A la question relative au choix de ce thème, Djénéba Diarra de relever  qu’il n’est pas fortuit et qu’il a été bien réflechi. Par exemple, auparavant, les familles étaient  fondées sur l’union et il n’y avait pas d’amalgame d’ethnies, les cousins et les cousines se mariant entre eux. Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Cette réalité s’estompe, dans la mesure où nous sommes à l’ère des brassages  avec au bout du compte  la cohésion sociale, a soutenu Djénèba Diarra.

Quand il y a cohésion dans une famille, cette cohésion débouche sur la paix. Dans chaque pays où il y a la paix, forcément il y a développement, d’où l’importance du thème retenu pour ce festival, a laissé entendre la Directrice de Waraba Conseil Sarl.

Djénéba Diarra de mettre un accent particulier sur l’éducation des enfants qui était,  auparavant, assurée part la société. Autrement dit, l’enfant n’appartenait pas à une seule personne. Mais force est de constater que cette réalité a tendance à disparaître.

Pour pallier ce phénomène, Djénèba Diarra demande à toutes et à tous de revoir les bases de notre éducation, de travailler ensemble afin de parvenir à une vraie cohésion sociale.

La Directrice a également mis en exergue les difficultés qu’elle a rencontrées au cours de l’organisation de cette première édition. Ces difficultés étaient liées à la question des sponsors. Car, « les sponsors veulent d’abord qu’on réalise l’évènement, alors que le sponsoring doit intervenir en amont de l’événement ». Les sponsors de ce festival sont, entre autres SIFMA, Bamako CREM, Yelen Evens.

Signalons, enfin, que Conseil SARL est une agence de communication et de management créée en 2004.

Adama Bamba

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER