Salon Greener-Expo : La dégradation environnementale au cœur de l’exposition

0

Ce salon devrait contribuer à la mobilisation générale des professionnels, de la société civile et  en un mot  de la population en faveur de l’environnement et la lutte contre le changement climatique

En marge des activités de la 19ème édition de la Quinzaine de l’environnement, l’Agence de communication Image Group, en partenariat avec la commission d’organisation a initié un premier Salon international de l’environnement, de l’énergie, de l’eau et des mines de Bamako. Ce salon d’exposition a ouvert ses portes, le jeudi dernier au Parc national du Mali, sous la co-présidence du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Keita Aïda M’Bo et de son homologue des Mines et du Pétrole, Pr Tiémoko Sangaré.

Pour le président du salon, Greener-Expo Drissa Coulibaly, cette Quinzaine de l’environnement est la traduction de la volonté du gouvernement de relever les immenses défis de la lutte contre la pollution, la désertification et les changements climatiques. C’est pourquoi, conscient des impacts négatifs que peuvent entrainer la détérioration de l’environnement et une destruction des ressources naturelles sur les plans économique, social et culturel, ces jeunes initiateurs se sont engagés pour apporter leur pierre à cette lutte noble.

Leur démarche vient appuyer les actions des professionnels des domaines de l’environnement et du développement durable de communiquer sur  leurs activités et les questions liées à leurs secteurs a expliqué Drissa Coulibaly. Ainsi, au cours des quatre jours du salon,  il sera question d’expositions, de conférences débats sur la Quinzaine de l’environnement, des programmes d’éducation environnementale dédiée aux enfants et aux jeunes, une caravane d’information et de sensibilisation, des rencontres B to B etc.

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a d’abord fait un rappel historique des causes de la dégradation de l’environnement depuis la révolution néolithique. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le monde est confronté à d’énormes modèles de crise de développement. Il s’agit des crises environnementale, économique et énergétique. Celles-ci constituent  les différentes facettes du choix des  politiques et stratégies adoptées par les pays pour valoriser leurs efforts de lutte contre la pauvreté.

Parlant du salon,Mme Keita Aïda M’Bo dira qu’il est stratégique pour notre pays. Ainsi, « il s’insère dans une dynamique qui cherche à reconnaitre l’importance des liens entre énergie, environnement et œuvrer pour leur intégration effective » a-t-elle avancé. Il vise à renforcer la contribution de la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles à la réduction de la pauvreté, à la  croissance économique durable et à l’atteinte des Objectifs du développement  durable (ODD) a t-elle ajouté.

Et Mme Keita Aïda M’Bo de conclure que l’organisation de ce salon d’exposition sur l’environnement, l’énergie et les mines est la voie la plus sûre pour l’atteinte d’un changement de comportement.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here