Election Miss ORTM 2006 : Les six candidates de Bamako sont désormais connues

0

Les six candidates qui vont représenter Bamako pour l’élection Miss ORTM, cuvée 2006, sont connues depuis le samedi 9 décembre dernier, au cours d’un concert organisé par le Comité syndical de l’ORTM dans la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture. L’événement était placé sous la présidence du gouverneur du District, Ibrahim Féfé Koné, accompagné pour la circonstance de son épouse. Le Directeur général de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté, était aussi de la fête.

Pour la dernière phase de la présélection des candidates de Bamako pour l’élection Miss ORTM, le comité syndical de cette station a organisé, comme à l’accoutumée, un concert le samedi 9 décembre dernier. Le public n’a pas répondu favorablement à cette cérémonie puisque la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture était remplie à moitié, malgré le prix du ticket fixé à 1 500 FCFA.

Cette soirée était placée sous le haut patronage du Gouverneur du District, Ibrahim Féfé Koné, qui avait à ses côtés son épouse et le Directeur général de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté.  Pour agrémenter cette cérémonie, une brochette d’artistes était invitée pour faire le show au public. Il s’agit de Fati Kouyaté, fille de Tata Bambo Kouyaté, sa coépouse Nènè Soumano, Touma Diabaté, Thialé Arby sans oublier la ravissante Adja Soumano. Qui n’a manqué de montrer une fois de plus son talent. C’est elle qui a joué en dernière position. Et elle a chauffé la salle.


Elles étaient 35 candidates au départ lors de la première phase de présélection. Le samedi,  12 postulantes ont rivalisé de beauté et de sourire. Elles ont pour noms : Fatoumata Koné (18 ans, 1 m 67 pour 58 kg, 12ème SH Lycée Askia), Awa Diallo (18 ans, 1 m 70 pour 68 kg, SET Lycée Fontaine du Savoir), Oumou Bah (22 ans, 1 m 68 pour 53 Kg, 3ème Année Comptabilité CFTP), Fatoumata S Traoré (19 ans, 1 m 75 pour 55 kg, 11ème LL Lycée Avenir Hippodrome), Mariam Sidibé (21 ans, 1m 75 pour 50 kg, DES Comptabilité), Françoise Koné (18 ans), Paye Traoré ( 19 ans, 1m 72 pour 56 kg, 1ère année Finances Institut CERCO), Tenimba Traoré (18 ans, 1m 70 pour 52 kg, 2ème CSTC), Gogo Siré Daou (20 ans, 1m 75 pour 52 kg, 2ème Droit FSJP), Fadima Maïga (20 ans, 1m76 pour 56 kg, 2ème année Marketing IUG), Alima Simpara (21 ans, 1m 80 pour 65 kg, DUT Marketing IUG) et enfin Deguène N’Diaye (21 ans, 1m85 pour 68 kg, 4ème Finances et Management à SUPMANAGEMENT).

Le jury, présidé par notre confrère Salif Sanogo de l’ORTM, avait la lourde tâche de choisir six demoiselles afin de défendre les couleurs de Bamako pour la grande finale du 23 décembre prochain, au Centre international de conférence de Bamako (ex-palais des congrès).  Le jury a tout d’abord choisi la Miss et ses deux dauphines. Avec 149,5 points, Mlle Déguène N’Diaye a été choisie comme la plus belle. C’est le Gouverneur du District, Ibrahim Féfé Koné, qui a remis sa couronne. Comme récompense, Déguène N’Diaye a reçu 300 000 FCFA. Awa Diallo et Françoise Koné ont été classées respectivement 1ère et 2ème dauphine. Si Awa Diallo a eu 200 000 FCFA, Françoise Koné s’est contentée de 150 000 FCFA. En plus de la Miss et ses dauphines, trois autres demoiselles ont été retenues. Il s’agit de Fadima Maïga, Alima Simpara et Fatoumata S. Traoré. Ce qui fait six candidates pour Bamako. Elles seront en compétition avec les autres candidates des régions et de la communauté franco-malienne.

En tout cas, cette année,  les candidates de Bamako partent favorites pour la grande finale du 23 décembre prochain.

                        Alou B HAIDARA

Aïché Baba Kéïta, 2ème  dauphine Miss ORTM 2005 parmi les membres du jury 

Classée deuxième dauphine lors de Miss ORTM 2005, Aïché Baba Kéïta était parmi les membres du jury lors de la présélection des candidates de Bamako, le samedi 9 décembre dernier. Ce fut une grande surprise pour le public de voir cette demoiselle parmi le jury. Puisque le comité syndical de l’ORTM n’a jamais impliqué les anciennes miss ou leurs dauphines dans l’organisation. Alors que celles-ci y ont leur place.

En tout cas, Aïché Baba, depuis son sacre, ne cesse de mettre en valeur sa beauté en initiant des projets notamment dans le cadre de la lutte contre le VIH-Sida. Coup de chapeau à l’enfant de Badalabougou.

Salif Sanogo,  un abonné du jury 

Notre confrère Salif Sanogo de l’ORTM présidait le samedi 9 décembre le jury.  Il faisait partie du jury lors de la première phase de présélection qui s’est déroulée à la cantine de l’ORTM, une semaine auparavant. Sans oublier les précédentes élections Miss ORTM. Ce qui montre que Salif est devenu un abonné à ce grand rendez-vous de la beauté malienne. Et son choix n’a jamais été contesté  chaque fois qu’il a fait partie du jury. Le samedi dernier, la seule remarque que Salif a faite est que le message des candidates était très long. Pour lui, il faut être court et plus significatif pour mieux faire passer son message.

Sotelma-Malitel toujours  au rendez-vous

Depuis quelques années, la Société de Télécommunications du Mali (Sotelma) et Malitel sponsorisent l’élection Miss ORTM à commencer par Bamako et les phases régionales ainsi que la grande finale. Cette entreprise de téléphonie veut contribuer au développement du Mali à travers ces différentes manifestations artistiques et culturelles.

Pour les présélections, Sotelma-Malitel était représentée au jury par notre confrère Youssouf Kéïta.        

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER