Front Africain des Forces pour l’Intégration et la Solidarité dans une Nouvelle Afrique (FRAFISNA)

0

Monsieur,

Le Directeur de Publication de l’Indicateur du Renouveau tout d’abord  nous remercions votre organe d’information pour avoir assuré la couverture du lancement de notre parti FRAFISNA (Front Africain des Forces pour l’Intégration et la Solidarité dans une Nouvelle Afrique). L’événement a été marqué par l’organisation d’une conférence-débats qui a eu pour thème : « l’armée malienne passé et avenir »à la Pyramide du Souvenir le Samedi 23 Janvier 2016 à partir de 10 heures. Le conférencier a été le Pr d’Histoire Boubacar Séga Diallo et le modérateur fut Ibrahim Coulibaly dit I.C Journaliste Indépendant.

Que fut grande notre stupéfaction et notre amertume à la suite de votre publication, lorsque à la une de votre organe il est dit : le Pr Ali Nouhoum Diallo crée un Parti Politique FRAFISNA appuyé par sa photo. Dans votre commentaire c’est essentiellement la déclaration du Président du parti FRAFISNA Boubacar Mintou Koné qui est intégralement transcrite et celle du conférencier.

Monsieur le Directeur de Publication n’infantiliser pas les femmes et les hommes qui se sont retrouvés pour créer le parti  FRAFISNA. Ils ont une histoire de luttes politiques et syndicales dans ce pays avérée. Le Pr Ali Nouhoum Diallo a participé à l’activité du parti FRAFISNA comme invité, Président de la CO.M.O.DE (Coordination Malienne des Organisations Démocratiques), organisation dont notre Président est le Secrétaire Général Adjoint.

Monsieur le Directeur de Publication pour votre information Ali Nouhoum Diallo n’est ni de loin ou de près lié à la création du parti FRAFISNA. Il est pour nous un Combattant Pour la Liberté, un Oncle, un Beau- Frère, une ancienne forte personnalité politique de notre pays en particulier et pour l’Afrique en général, pour avoir été le Président de l’Assemblée Nationale  du Mali pendant 10 ans et le Président du Parlement de la CEDEAO pendant 5 ans.

En conséquence l’Homme mérite de notre part  beaucoup de respect nous n’avons nullement le droit de salir son honneur ni sa probité morale.

Monsieur le Directeur, nous comptons sur votre disponibilité à publier dans votre organe, sur Mali jet et Maliweb cette mise au point du parti FRAFISNA, veuillez recevoir l’expression de notre très haute considération.

 

Bamako, le 28 Janvier 2016

Pour le Bureau National

Le Président                                                              

Boubacar Mintou Koné

 FRAFISNA

PARTAGER