SOS Village d’Enfants : Une 20ème assemblée générale pour conformer les statuts aux normes internationales

1

 L’association SOS Village d’Enfants du Mali  a tenu son 20ème Assemblée générale ordinaire  à Bamako pour statuer sur la conformité de ses textes aux normes édictées par la Fédération Internationale des Villages d’Enfants SOS.

Ils étaient plusieurs délégués à prendre part  à cette vingtième assemblée générale. Le point d’orgue de cette rencontre était de se conformer aux statuts  de la Fédération Internationale des Villages d’Enfants SOS qui lors de son Assemblée Générale de 2016 a procédé à la relecture de ses statuts pour mettre en conformité aux lois de l’Autriche.

Pour le président SOS Village d’Enfants du Mali, Pr Marouf Keïta,  les statuts doivent être conformes à ceux de la fédération sauf  si  une disposition est contraire  aux lois du pays,  fixée la limite d’âge à 70 ans pour tout membre du  Comité Directeur de l’association nationale,  soumettre les statuts à l’avis du Bureau international régional…

Il faut noter que les nouveaux statuts portent sur l’innovation de la prise en charge des enfants, l’autonomisation des jeunes et l’amélioration de leur employabilité, la création d’un mouvement facilitant la prise en charge de qualité, la diversification des pôles de revenus pour autonomiser les associations membres.

Le Président SOS France, qui a intervenu via une visioconférence, a rendu hommage aux mères SOS enfants du Mali pour la qualité de leurs efforts.  Pour lui, la modernisation   des statuts est un gage de bonne gouvernance et de transparence.  « SOS enfants  fait  un travail global à savoir sur l’éducation, la santé et  la nutrition des enfants », précise le président de SOS France qui réaffirme le soutien de son pays  à SOS Villages d’Enfants du Mali.  Il faut noter qu’en trente ans de coopération, SOS France a apporté plus de 13 milliards FCFA  pour soutenir les Enfants vulnérables.

Sos village d’Enfants Mali est une association nationale à but non lucratif qui œuvre depuis  plus de 30 ans pour répondre aux besoins des enfants vulnérables.  Elle offre ainsi une prise en charge exclusive de type familial et plusieurs autres services sociaux aux enfants en situation difficile ou d’abandon. Elle  réalise  ses activités grâce au soutien technique et financier des donateurs nationaux et internationaux.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here