et culture : La radio Jamakan de Markala décerne un diplôme d’honneur au doyen Abdoulaye Diarra

1

Lors de la commémoration de son 20ème anniversaire, célébré avec faste, le 26 avril 2019, la radio Jamakan de Markala qui émet sur 88.0 HHZ avec comme slogan « Ensemble, Faisons l’Avenir » a jugé nécessaire de décerner un diplôme d’honneur à une légende vivante, un enseignant-écrivain, une bibliothèque qui répond au nom de M. Abdoulaye Diarra. Il a été récompensé au regard de son apport à l’émission radiophonique : « A l’écoute de l’école ».

Né à Sansanding vers 1936, Abdoulaye Diarra a fait son cursus scolaire et universitaire entre Sansanding, Ségou, Sévaré et Katibougou de 1944 à 1957, avant d’entamer son service militaire obligatoire (classe 1956) N° MLE 73093 / Peloton spécial (P.S) du Bataillon autonome du Soudan Et (B.A.S.E) -Ségou. Le 10 mars 1958, il obtient un certificat d’aptitude au grade de sergent de l’infanterie coloniale et un autre certificat, celui de bonne conduite, le 4 août 1960.

Professeur principal d’enseignement secondaire général (PPESG), conseiller pédagogique, Abdoulaye Diarra est une icône du savoir et de la culture qui savoure sa retraite bien méritée depuis janvier 1995 dans la cité ouvrière de Markala. Après de bons et loyaux services rendus au monde de l’éducation à Sotuba, Bamako et à Markala, Monsieur Diarra a longtemps été un encadreur des étudiants préparant leurs mémoires de fin d’études et des chercheurs venant de la France ou les Etats Unis d’Amérique. Il a été aussi animateur pédagogique du monde de l’éducation sur les antennes des radios locales et directeur de la troupe artistique de Markala pendant une vingtaine d’années.

Homme de lettre et de la culture, Abdoulaye Diarra est, depuis juin 2004, membre du Bureau malien des droits d’auteur en qualité d’écrivain. Il a, à son actif, une douzaine d’ouvrages que sont : Markala, mon arrondissement (version française) ; Anw Ka Markala, mon arrondissement (version bamabara) ; Sansading « Sizanni-Mangôni » (version bambara) ; Sansading « Sizanni-Mangôni » (version française) ; Sizanni-Massadian SIDIBE, un homme de bien (version français) ; Le guide de l’enseignant débutant (version française) ; Contes et légendes de mon terroir (version française) ; Pièce de théâtre : la voix de la conscience (version française) ; Pièce de théâtre : le salaire de l’exode (version française) ; Pièce de théâtre : A qui la faute ? (version française) ; Conférence sur la baisse de niveau de nos élèves : Causes, conséquences et remèdes et enfin le mode de l’éducation, face à son devoir, sur casettes (volume 1 et 2) (version française et bambara).

Homme de lettres, le doyen Abdoulaye Diarra a signé plusieurs articles sur des sujets d’intérêts publics (éducation et politique surtout) dans différents journaux, notamment, l’Indépendant, 22 Septembre ou le Challenger. Aussi, il est une personne ressource pour l’ORTM lors des grands événements de la nation.

  1. Diarra est également un homme politique, il a milité et dirigé plusieurs structures du parti de l’indépendance : l’US RDA.

Enfin, il était aussi un excellent athlète qui a décroché en 1958 quatre médailles d’or au camp militaire de Kati aux 100 m, 200 m, 400 m 800 m.

Merci à la direction de la radio Jamakan de Markala pour ce diplôme d’honneur qui récompense les efforts remarquables d’un GRAND HOMME.

Daouda dit Bah DIARRA

Animateur à la radio Jamakan de Markala 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci. Monsieur Diarra est un bon exple sur bcp de plans de la vie. J ai connu tonton Diarra de pres.
    Il force admiration. homme de culture, tres simple, humble, bon. de surcroit homme de baraka.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here