Gestion de l’APCAM : Le Grand Griot Bakary TOGOLA dit ‘’KOUYATE’’ doit-il être inquiet ?

5

Bakary TOGOLA était un honnête homme lorsqu’il ne s’occupait que de son seul travail de la terre qui ‘’ne ment pas’’. Il y a plus de 20 ans de cela. Mais depuis qu’il a détrôné Feu Barou TALL du poste de président de la chambre d’agriculture du Mali, il est devenu un griot des présidents successifs à savoir ATT et IBK afin de garder permanemment son poste de président de l’APCAM.

Pour la petite histoire le porte-voix des coton- culteurs est le même Bakary TOGOLA, président de l’APCAM, depuis le temps d’ATT.

Cependant, le constat est que Bakary TOGOLA encense tous les présidents de la République qui l’ont trouvé en poste. Lors de la visite d’IBK à Kita  en 2018 à la veille de la campagne présidentielle, il a fait encore le griot comme à Koumantou en 2017, à Sikasso en 2017 et à Ségou en 2018. Et pourtant le collectif des coton-culteurs a commencé à donner de la voix concernant la gestion de cette filière par Bakary TOGOLA. En effet, dans le journal ‘’l’Indépendant’’ n°4507, il a été écrit que : le collectif des coton -culteurs du Mali, s’était plaint de l’utilisation de leurs Fonds estimé à 20 milliards F CFA qui semble être détourné, et le compte dans lequel les fonds sont virés était connu désormais. Le collectif informe dans un communiqué détenir les preuves irréfutables que les fonds reçus par la faîtière, de 2007 à nos jours, sont gérés par Bakary TOGOLA, sans consultation ni implication d’aucun membre du conseil d’administration, encore moins de producteurs des autres localités. Pour mieux organiser le détournement des fonds des producteurs de coton, il avait recruté un de ses neveux comme comptable au sein de la confédération, ‘’les fonds ont été gérés par Bakary TOGOLA pour des intérêts familiaux et personnel, en piétinant complètement les textes de la confédération. Le collectif a demandé au ministre de l’agriculture de s’impliquer personnellement pour arrêter ce détournement à ciel ouvert par Bakary TOGOLA et son clan.

C’est aussi au nom de cette vache laitière que M. Togola manigance toutes ses magouilles. Il a d’ailleurs un dossier pendant devant le Procureur du Pôle économique et financier de Bamako pour une affaire d’importation d’engrais et d’intrants agricoles de très mauvaise qualité avec imitation de la signature du PDG de la CMDT, Baba Berthé et grâce à la complicité d’une dizaine d’opérateurs économiques de la place. Bakary Togola, sûr de sa force de frappe à tous les portefeuilles, dit à qui veut l’entendre, qu’il ‘’travaille pour le compte des ministres et des hauts responsables du pays et qu’il peut se payer tous les procureurs du Mali dans n’importe quel procès’’. Est-ce à dire que cette plainte de la PCCC est déjà vouée à l’échec ? Rien n’est moins sûr.

Le collectif était disposé à communiquer au ministre le numéro du compte qui a reçu ces milliards de 2007 à 2013, puis de 2014 à nos jours. Le collectif avait plusieurs fois dénoncé cette pratique de Bakary TOGOLA devant les plus hautes autorités. Il avait invité également, monsieur le ministre, à initier une mission d’audit des comptes de la confédération pour qu’avant les élections du bureau de la confédération prévues en 2019, ces criminels financiers rendent compte aux producteurs de coton. Selon le communiqué, le collectif est composé de 7 177 sociétés coopératives sur l’ensemble des zones cotonnières, de 41 unions secteurs, de 4 fédérations des sociétés coopératives des producteurs de coton.

Voilà que notre président Bakary TOGOLA KOUYATE traverse actuellement un sale temps à la Confédération des Sociétés Coopératives des Croducteurs de Coton (C-SCPC). D’une part, le Pôle Economique de Bamako a  décidé de voir clair dans la gestion de ladite fédération dont le président est sur la sellette ces temps-ci pour des présumés malversations financières. D’autre part, son ex-responsable financier qui a été entendu il y a peu dans le cadre des mêmes enquêtes, a porté plainte au tribunal du travail de Bamako pour licenciement abusif contre son service employeur. Si Bakary TOGOLA dit ‘’KOUYATE’’ est inculpé, que vont devenir ses nombreuses vaches laitières sous climatiseurs 24h sur 24h, ainsi que ces cinq femmes éparpiées par-ci et par-là à Bamako ? Qui aura le dernier mot : la justice ou Bakary TOGOLA dit KOUYATE ?

Il est bon d’être un griot encenseur mais ce qui est encore meilleur, c’est de bien gérer avec orthodoxie, les fonds publics !

Badou  S  KOBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Un autre article commandé et payé par BOURAMA TIDIANE TRAORÉ dit BANANZOLÉ qui consacre toute sa vie à mettre les bâtons dans les roues de BAKARY TOGOLA !!!

    Comme je l’ai toujours dit ici, TOGOLA peut ne pas être un Saint mais sa fortune, elle, est l’une des plus propres de ce pays. Les milliardaires sont nombreux au MALI mais celui parmi eux qui fait une activité qui apporte le milliard est cet homme non instruit mais courageux qui cultive des milliers d’hectares.

    Le propre du Pays BAMBARA est que l’on passe plus de temps à chercher à nuire ou à détruire l’ennemi que de prendre soin de sa propre vie. Ce Monsieur n’a fait qu’exploiter la terre et Dieu sait que la terre il y en a au MALI. Vous êtes plus instruit que lui et vous avez accès à la terre, faîtes ce qu’il a fait pour devenir riche ou foutez lui la paix !

    Le MALI a déjà le CAC, l’OACV, le ZER, l’OMBEVI, la CMDT et plusieurs autres structures étatiques pour le bien-être du paysan et de l’agriculture, pourquoi encore inventer une autre structure à coûts de milliards pour la faire gérer par des particuliers ? Au lieu de faire haro sur TOGOLA questionnez l’État sur le bien fondé de l’APECAM. 💡💡💡

  2. Un autre chiffon de badu koba. Dites simplement k bakary togola ne vous plait pas. Sinon il nest le griot de personne. Soyez serieux qd vous des titres a vos articles bidon. On sent la gaine k vous avez pour ce monsieur en ecrivant le griot bakary togola. Votre but, vous le savez, est de rabaisser un homme k vous n’aimez pas. Cela n’est pas du journalisme professionnel. Retournez a l’ecole et apprenez a ecrire. Quelle serait votre reaction si qq1 vous appelait griot d’1 tel?
    Stick to the fact. Report the facts. Personne n’a le droit de juger l’autre. Enlevez vos passions de vos ecrits. Informez nous. Ne faites de jugement de valeur. Seul Allah peut juger. Article bancal denue de tt serieux.

  3. Très Cher Badou S KOBA, rien ne découlerait de ces bêtises de Bakary TOGOLA KOUYATE car il n’y a pas de justice au Mali et la majeure partie des maliens d’aujourd’hui accepte le détournement comme une prouesse. Même s’il est établi que ce malfrat a détourné des milliards les juges et les avocats prononcerons le non-lieu, c’est comme ça que les choses fonctionnent actuellement au Mali quand on a beaucoup d’argent. C’est dommage pour ce pays dont les gouvernants préfèrent les plus grands magouilleurs du pays. Comment construire un tel pays? Impossible en tout cas nous resterons comme ça encore pendant très longtemps en jouant cinémas et fourberies. Pour construire un pays il faut d’abord des hommes et des femmes conscients et bien bâtis capables de se sacrifier pour des causes de la destruction d’un pays comme les vols et les détournements des deniers publics.

  4. Monsieur Bado S. KOBA, votre exposé est clair comme l’eau de roche. M. Bakary TOGOLA sera vaincu par la justice . Il se croit intouchable parce qu’il est sous la protection des caïmans , mais dans la vie tout a une fin sauf la puissance divine. Des. hommes et femmes plus puissant à leur temps plus que Bakary TOGOLA ont fini entre les mains de la Justice . Inutile de citer des noms, mais nous sommes au Mali. Ceux qu’il croit être ses protecteurs étaient des hommes de main d’autres hommes . ATT et IBK, ils étaient au Mali avant d’etre au pouvoir. Ils n’etaient rien. Aujourd’hui si Bakary TOGOLA se tape la poitrine à cause de ceux-ci, il se trompe. De toutes les façons , il sera rattrapé par l’histoire. Sait il comment est sorti ATT du pays ? Certainement oui. IBK qu’il croit Dieu , finira plus mal qu’ATT, tous ont trahi le peuple a leur profit.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here