Coopération Mali -Banque mondiale : Le Ministre Sanou négocie une reprise effective des opérations

1

Le Ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a repris langue avec la Banque mondiale mardi. Lors d’une réunion avec M. Kofi Nouve, Directeur des Opérations par intérim et en virtuelle avec des responsables de la Banque mondiale basés à Washington (USA), le ministre de l’Économie et des Finances a échangé avec la mission d’évaluation de la Politique Opérationnelle.

Lors des discussions, le ministre Sanou a réitéré les assurances de l’engagement total du gouvernement du Mali à reconnaître l’ensemble des engagements internationaux pris par le Mali y compris. Il a plaidé pour une reprise pleine et entière des opérations existantes de la Banque au Mali et la formulation de nouvelles opérations.

Le Directeur des Opérations par intérim a exprimé la volonté de la Banque mondiale à continuer à accompagner le Mali à travers la mise en œuvre réussie des projets et programmes en cours.

Le ministre a salué la disponibilité des autorités de la Banque mondiale pour l’affermissement de ses relations avec la République du Mali et a réitéré toute sa disponibilité et celle du gouvernement à œuvrer dans ce sens.

Premier partenaire au développement du Mali avec un portefeuille actif de plus de 29 projets nationaux et régionaux qui totalise un montant global d’investissement d’environ 1,8 milliard de dollars US soit environ 910 milliards de F.CFA, la Banque mondiale intervient aux côtés du gouvernement dans la mise en œuvre de projets se rapportant aux infrastructures routières, au développement rural, aux services sociaux de base (éducation, santé, eau potable), à l’aide budgétaire, à la réforme de l’Etat et à la décentralisation, au développement urbain, à la culture, à la société civile, à l’environnement, à la sécurité alimentaire ou encore à l’appui au secteur privé.

 

Mahamet Traoré

Correspondance particulière

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. MR SANOU JE VOIS QUE MALIWEB A EFFACE MON COMMENTAIRE MAIS JE VAIS LE REMETTRE N EN DEPLAISE A LA FRANCE

    MR SANOU LA BANQUE MONDIALE A SA GESTION PARTAGEE ENTRE LA FRANCE ET LES USA

    D AILLEURS VOUS VERREZ ET VOUS LE SAVEZ C EST TOUJOURS UN AMERICAIN A LA BANQUE MONDIALE ET UN FRANCAIS AU FMI VOILA LEUR PARTAGE DU GATEAU

    ALLEZ CHERCHER CREDIT EN RUSSIE ET EN CHINE VORE MEME EN TURQUI ILS COMPRENDRONT LE MESSAGE ET LACHERONT DU LEST

    A MOYEN TERME IL FAUT SORTIR DE LA ZONE FRANC CFA CAR ILS NOUS PRIVE DE L ARME MONETAIRE A PARIS ET L ARME BUDGETAIRE AU FMI ET A LA BANQUE MONDIALE DONC ON EST EN CAGE

    LA SOLUTION EST SOIT DE SORTIR LA FRANCE DU FCFA SOIT DE CREER LE FRANC MALIEN ET DE LE FAIRE GARANTIR PAR LA RUSSIE ET LA CHINE

    JE DIS A MACRON QUE JE NE ME LASSERAI JAMAIS DE PUBLIER MES IDEES QUELQUE SOIT LE NB DE FOIS QU IL AIT ETE SUPPRIME

    LE MALI APPARTIENT AUX MALIENS ET PAS A LA FRANCE CE PETIT PAYS PAUVRE

Répondre à COULIBALY Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here