Inauguration de systèmes d’hydraulique villageoise améliorés à Lafiabougou : De l’eau potable pour tous et pendant toute l’année

0

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau potable et de la gestion de la pointe de demande en eau potable pour la période chaude de l’année 2017-2018, le Ministère de l’Énergie et de l’Eau a initié un vaste programme de réalisation d’une demi centaine de SHVA dans le District de Bamako et environs, et un peu partout à travers le pays (Koulikoro, Gossi, Gao, Kidal). Ce vaste vaste programme est entièrement financé sur budget national et s’inscrit dans le cadre stratégique pour la Relance Économique et le Développement Durable, le cadre de référence pour le développement global de notre pays.

C’est dans cette dynamique que le samedi 28 Avril dernier, le Ministre de l’Énergie et de l’Eau, MalickAlhousseini, a inauguré à Lafiabougou en commune IV 4 Systèmes d’Hydraulique Villageoise Améliorés (SHVA). C’était en présence des autorités locales.

Ces 4 Systèmes d’Hydraulique Villageoise Améliorés qui concernent Lafiabougou secteur 1, secteur 3, secteur K et KoulouniYéléko sont réalisés grâce au professionnalisme de l’entreprise nationale KOUMADIS. Les travaux réalisés sur chaque site de SHVA sont composés d’un forage de production de débit supérieur ou égal à 5mètres cubes/h ; d’un château d’eau métallique d’une capacité de 10 mètres cubes sur une hauteur de 7 mètres sous cuve ; d’un réseau de distribution d’une longueur de 300 mètres linéaires ; de trois bornes fontaines de robinets de puisage : d’une source d’énergie solaire et d’un local pour le gardien.  Le montant total des travaux s’élève à 190 420 000, entièrement financé sur budget national.

Pour le ministre MalickAlhousseini, cette activité entre dans le cadre de l’exécution du programme présidentiel d’urgences sociales d’accès à l’énergie et à l’eau potable, sur la période 2017-2018.  Selon lui, ce programme a pour vocation de trouver une solution durable au problème de l’accès à l’eau des maliens. Cela, à travers les aménagements des points d’eau, ainsi que la promotion des branchements sociaux. « Les investissements réalisés ont contribué à amélioration des conditions de desserte en eau potable des populations des zones touchées, estimées à plus 4800 habitants », a-t-il ajouté.

MalickAlhousseini précise que des efforts pour l’amélioration de la qualité approvisionnement en eau potable de la ville de Bamako et ses environs se poursuivent à travers, entre autres, la réalisation de 42 nouvelles SHVA dans les communes 1, 3, 4, 5, 6 du district de Bamako ; la commune du Mandé, les communes de Kalaban Coro, Sanankoroba, Dialakoroba, Mountougoula, Dialakorobougou, Baguinéda, Sangarébougou, Dialakorodji, Moribabougou, Kati avec l’appui de la coopération japonaise.

MBK  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here