Mali : le REAO ouvre le débat sur les enjeux et perspectives de l’industrie agroalimentaire

0

La directrice générale de l’entreprise Sahel Industrie était le samedi 25 juin l’invitée de la 3e  édition du CEO Talks du Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO – MALI). Occasion pour Touré Aminatou Abdou Saley de parler de la transformation agroalimentaire au Mali.

-maliweb.net- « Produisons ce que nous consommons, consommons ce que nous produisons, c’est la seule clé pour un développement inclusif de nos filières et la seule voie vers le développement de nos projets ». Ces propos sont de la directrice générale de Sahel Industrie, qui a exposé sur le thème : « l’industrie agroalimentaire au Mali : enjeux et perspectives ».

Selon Mme Touré Aminatou Abdou Saley, le Mali est un grand producteur de matières premières agricoles dont la plupart reste à ce jour inexploitées. Ce qui fait que le pays est largement confronté à un problème de transformation des produits locaux. Pourtant, souligne-t-elle, les enjeux de l’industrie agroalimentaire sont extrêmement stratégiques et ce d’autant que le Mali est confronté à plusieurs défis tels que la mondialisation des échanges et la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

CEO Talks du REAO, susciter une vocation entrepreneuriale chez les jeunes

Le Sahel industrie est une usine de production de thé et infusions à base de produits locaux. Sa directrice générale est revenue sur son expérience personnelle en tant que cheffe d’entreprise. Lancé en 2013 avec sept employés moins de 10 millions FCFA, Sahel Industrie est devenu aujourd’hui une entreprise à succès avec plus d’une centaine de millions d’investissement. Ce résultat est le fruit de plusieurs années d’abnégation et de persévérance.

Selon Touré Aminatou Abdou Saley, on ne peut pas être un entrepreneur sans avoir de la passion et de la détermination. S’y ajoutent la patience et de la résilience. Elle a aussi mis l’accent sur la bonne gestion de l’entreprise. Car une entreprise mal gérée ne fera pas long feu. Pour ce faire, l’entrepreneur doit se faire entourer par les compétences nécessaires. « Tout seul on ne pourra rien », a souligné Touré Aminatou Abdou Saley. La directrice de Sahel Industrie a aussi insisté sur le respect des engagements et la capitalisation des relations.

Cette 3e édition du CEO Talks du REAO s’est déroulée devant de nombreux étudiants. Il vise, selon le modérateur Mossadeck Bally, de susciter une vocation entrepreneuriale chez les jeunes étudiants ou même des entrepreneurs qui viennent de se lancer.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here