Branchements illicites sur les réseaux de l’EDM-SA : Trois individus arrêtés par le Commissariat du 3ème arrondissement au marché de Médina-Coura

0

12 fraudeurs ont été écroués entre janvier et mai 2021. Et l’Edm-sa perd plus de 7 milliards de Fcfa par an

Les éléments du Commissariat de police du 3ème arrondissement de Bamako dirigé par le Commissaire principal de police Sadio Tomoda ont procédé à l’interpellation, la semaine dernière au marché de Médina-Coura, de trois acteurs des branchements illicites sur le réseau de l’Energie du Mali (Edm-sa) et saisi 23 congélateurs et réfrigérateurs alimentés en électricité provenant desdits branchements.

De nos indiscrétions, c’est suite à une plainte de la Direction générale de l’Energie du Mali (Edm-sa) relative à l’existence de branchements illicites sur son réseau que le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la commune II a chargé le Commissariat de police du 3ème arrondissement de diligenter une enquête afin d’identifier les auteurs de ces branchements anarchiques.

Et d’ajouter que c’est ainsi que le commissaire principal de police en charge du 3ème arrondissement a instruit à sa Brigade de recherches d’activer son puissant réseau d’informateurs. Ainsi, de fil en aiguille, les enquêteurs ont pu dénicher les auteurs de ces branchements illicites qui avaient élu domicile au flanc de la colline, derrière le marché de Médine communément appelé “Soukounikoura” pour mener cette activité criminelle, surtout au moment où la société Edm-sa est sur la sellette suite aux délestages récurrents.

Des premiers éléments de l’enquête, il ressort que les trois personnes interpellées répondant aux initiales S.T (36 ans), B.S (30 ans) et T.D (50 ans) étaient tous propriétaires de magasins dans ledit marché qu’ils alimentaient en électricité sur des branchements illicites, c’est-à-dire à partir des poteaux électriques directement.

Aussi, les enquêteurs ont découvert 16 réfrigérateurs dans l’un des magasins appartenant à des vendeuses d’eau fraîche, de glace, qui payaient en contrepartie une somme forfaitaire de 10 000 Fcfa par mois et par congélateur ou par réfrigérateur.

Notons que 23 congélateurs et réfrigérateurs alimentés en électricité provenant de ces branchements illicites ont été saisis au cours de l’opération. Les enquêteurs ont constaté que plusieurs familles et magasins étaient alimentés à partir de ces branchements. L’enquête reste ouverte pour interpeller les éventuels complices et les électriciens qui ont opéré ces branchements illicites.

“J’ai acheté mon congélateur pour faire le commerce d’eau fraiche. Le propriétaire du magasin m’a convaincu qu’il y a des places et de l’électricité dans son magasin. Il m’a donné toutes les garanties que ce n’était pas un branchement illicite, raison pour laquelle j’ai accepté de lui payer 10 000 Fcfa par mois”, a témoigné Mariam Guindo, une cliente de l’un des trois hommes interpellés par la police.

Elle ajoutera qu’elle travaillait avec le propriétaire du magasin depuis quatre mois. Ces propos ont été confirmés par deux autres clientes rencontrées sur place, notamment Adam Karambé et Kaïra Karambé qui payaient également la même somme au propriétaire du magasin.

Cette prise du Commissariat de police du 3ème arrondissement intervient après le lancement par EDM-sa d’un vaste programme de lutte contre la fraude sur ses réseaux.

Rappelons que depuis 2020 plus d’une centaine de personnes ont été interpellées et placées sous mandat de dépôt. En effet, selon un responsable de la société, 12 fraudeurs ont été écroués entre janvier et mai 2021. Et de préciser que l’Edm-sa perd plus de 7 milliards de Fcfa suite aux branchements illicites.

             Boubacar PAÏTAO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here