Marché financier de l’UEMOA, source de financement des grands travaux Le Mali lance son premier emprunt obligataire, pour 65 milliards de FCFA

0

Conformément à l’arrêté N°2016-0704/MEF-SG du 5 avril 2016, le ministre de l’Economie et des Finances a autorisé, pour une période de 21 jours à compter du 25 avril 2016, l’émission par la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique sur le marché financier régional de l’UEMOA d’obligations à taux fixes pour un montant de 65 milliards.

Lancé le lundi 25 avril 2016 dans un hôtel de la place, cet emprunt, dont le taux d’intérêt est de 6,20%, durera 7 ans. Le prix d’émission sera de 10 000 FCFA par obligation, payable en une seule fois à la date de souscription. Le remboursement dudit emprunt dont la date de jouissance est fixée au 23 mai 2016, se fera par amortissement annuel du capital en séries égales, avec un an de différé.

Ce premier emprunt obligataire de notre pays a pour objet de lever des fonds en vue du financement de certains grands travaux. En somme, il servira à assurer le financement des investissements prévus au Budget national 2016.

Parmi ces grands travaux figurent, selon Dr Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances, le financement des études pour le 4ème pont de Bamako, pour 1 milliard de FCFA, la construction du 2ème pont de Kayes, dont le coût total est estimé à 45 milliards FCFA, la réalisation, dans le cadre du sommet Afrique / France, des travaux de signalétique, d’éclairage public et de signalisation dans la ville de Bamako et les travaux de réhabilitation de l’avenue de l’OUA sur 8 Km, pour un montant de 4,5 milliards de FCFA.

Les travaux d’urgence qui seront financés par cet emprunt concerneront aussi le renforcement du Boulevard de la CEDEAO sur 9 Km, pour un montant de 4,5 milliards de FCFA.

Il faut souligner que la Société de gestion et d’intermédiation (SGI) a été mandatée par l’Etat malien en qualité de chef de file et a en charge la mise en œuvre de l’opération, suivant les règles en vigueur sur le marché régional de de l’UEMOA.

Atlantique finance, quant à elle, a été sélectionnée comme co-chef de file du syndicat de placement. Soulignons enfin que la SGI – Mali a été créée en 1996, suite au renforcement du système financier de l’UEMOA qui a abouti à la création de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières.

Yaya Samaké  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER