En un mot : Bannir la récupération

9

La fronde anti-révision constitutionnelle est menée en grande partie par la couche juvénile et des activistes. Elle révèle en tout cas l’éveil de la jeunesse malienne. Réunis au sein de plusieurs associations et organisations apolitiques, de jeunes Maliens, désormais, veulent se faire entendre en toute indépendance. Mais, au regard de la mobilisation, qui a pu convaincre les sceptiques, des personnalités politiques tentent de récupérer insidieusement ce mouvement citoyen pour s’offrir une nouvelle virginité.

Des personnes autres que des jeunes accompagnent sincèrement la cause certes, mais depuis le succès de la marche, des acteurs connus des milieux politiques jouent des coudes. Il est impératif, pour les jeunes, de faire échec à toute tentative de récupération politicienne. Le constat est que ces hommes politiques et autres arrivistes bombent le torse pour savourer cette mobilisation réussie alors qu’ils rasaient les murs.

Il est de notoriété publique que le vent de changement que souhaite la jeunesse révolutionnaire est salutaire, mais il  ne devra en aucun cas garantir ceux qui ont géré et profité de ce pays. C’est à cette seule condition que la révolution en douce gagnera à changer l’ordre établi depuis plus d’un quart de siècle au profit d’une minorité méprisante, peu soucieuse du devenir des pauvres maliens.

DAK

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Édito inintelligent!
    Quoi de plus démocratique qu’ un homme politique tente de récupérer ce mouvement.
    C’est son essence qui s’exprime.
    Un mouvement populaire est l’expression d’un ral le bol consécutive aux dérives successives du pouvoir en place .
    L’ opposition politique a pour principe de favoriser l’ l’alternance.
    C’est la démocratie qui s’exprime.
    Qu’ un homme politique de l’ opposition profite de ce mouvement pour faire part d’un projet alternatif favorisant la sauvegarde de la dignité malienne.
    Quoi de plus normal en démocratie!
    Par contre conseiller à chaque groupe qui compose ce mouvement d’éviter la résurgence de la partisanerie est judicieux pour l’ expression d’une lutte patriotique.
    Les hommes politiques ont tout à fait le droit d’exprimer leurs projets aux déçus du pouvoir actuel pour favoriser l ‘alternance.

  2. “Jamana bè jô” même s’il faut notre sang ! Nous poursuivrons la lutte engagée par nos pères de l’indépendance. Notre liberté a trop touché le colonisateur et continue à les marquer. La France a manipulé les touaregs contre le Mali et ils finirons par comprendre qu’ils sont une valeur importante de notre diversité. Nous avons compris que notre ennemi principal est le réseau FRANCE / AFRIQUE initié pour surveiller l’évolution des dirigeants africains. Le colonisateur est contre notre émergence en AOF comme disent les pères de l’indépendance en quoi la France est elle dérangée ?

  3. DAK, je crois que aujourd’hui tu n’es pas bien inspire aussi bien dans la forme que dans le fond. C’est le blues du Ramadan certainement. Repose-toi un peu plus, et remue bien les meninges avant de reprendre ta plume.

    Bonne journee

  4. DAK où est la question de recuperation Politicienne ici? Tu penses que ce Texte peut passer?

  5. Ton analyse est pertinente mon cher journaliste. Il faudrait que la jeunesse fasse énormément attention à ces prophètes malhonnêtes, comme Kiatou SOW et consorts.
    Ces politiciens tocards qui s’agitent aujourd’hui sont à la base du malheur de ce pays. Tout le fameux mouvement démocratique est coupable de la descente aux enfers du Mali. Honte à vous. La jeunesse consciente doit leur mettre hors état de nuire et exiger le changement tant souhaité.

  6. Ton analyse est pertinente mon cher journaliste. Il faudrait que la jeunesse fasse énormément attention à ces prophètes malhonnêtes.
    Ces politiciens tocards qui s’agitent aujourd’hui sont à la base du malheur de ce pays. Tout le fameux mouvement démocratique est coupable de la descente aux enfers du Mali. Honte à vous. La jeunesse consciente doit leur mettre hors état de nuire et exiger le changement tant souhaité.

  7. Ton analyse est pertinente mon cher journaliste. Il faudrait que la jeunesse fasse énormément attention à ces prophètes malhonnêtes, comme Kiatou SOW et consorts.
    Ces politiciens tocards qui s’agitent aujourd’hui sont à la base du malheur de ce pays. Tout le fameux mouvement démocratique est coupable de la descente aux enfers du Mali. Honte à vous. La jeunesse consciente doit leur mettre hors état de nuire et exiger le changement tant souhaité.

  8. Jeune homme Dak cite des noms si tu es courageux !qui rase le murs ?Pas en tout cas ceux qui
    ont voté contre le projet de reforme constitutionnelle a l assemblée nationale !
    S’il y a tentative de récupération c’est bien de toi car on ne t ‘a guère lu sur ce sujet ces derniers temps

  9. D. A. K comment peut-on parler de récupération politique quand c’est les Politiques qui organisent une marche de protestation contre un mauvais coup fomenté par d’autres politiciens véreux ? Où est le problème quand la jeunesse qui pense que c’est son avenir qui est en jeu sort en masse ? N’oublions pas que ce sont ces politiciens qui ont, plus que les journalistes, éclairé l’opinion publique sur le contenu de ce projet de réforme.

Comments are closed.