En un mot : La main des alliés d’Iyad

1

La ville de Kidal a connu une journée de lundi dramatique avec la mort de deux jeunes dans des manifestations des populations contre la Minusma et la force française Barkhane. Ces mouvements seraient consécutifs à l’interpellation, par des soldats français, de quelques individus présumés impliqués dans l’attentat à la mine de la semaine dernière qui a coûté la vie à 3 militaires français. Les personnes arrêtées ont été déférées à Gao puis Bamako.

Mais, des observateurs de la crise au nord entrevoient derrière ces manifestations les manœuvres du mouvement terroriste Ançar Eddine d’Iyad Ag Ghaly, qui continue d’avoir une grande influence sur les populations de Kidal qu’il a toujours cherché à monter contre les militaires étrangers stationnés dans la ville, qui reste la plaque tournante de tous les trafics.

D’ailleurs, on a aperçu sur les premières images diffusées sur les réseaux sociaux, un homme en train de tourner une vidéo tout en criant “Allah Akbar” à maintes reprises. Les images montraient une colonne de fumée au-dessus d’une partie de la piste d’atterrissage de l’aérodrome.

Ces événements confirment l’influence d’Iyad Ag Ghaly sur Kidal et surtout sur les leaders des mouvements armés qui ont précipitamment condamné les forces internationales, accusées d’avoir tiré sur “les enfants et les femmes”, indécemment manipulés par les terroristes et leurs alliés de la CMA.

DAK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Vu ce qui se passe à Kidal et le silence assourdissant de l’exécutif et bien d’autres contats,Ibk et son gourvernement feraient mieux de faire leur propre auto critique .Celà, pour se dire la vérité pendant qu’il est temps. Ce gouvernement est carrant à plus d’un titre et le reconnaitre pour l’intérêt de notre peuple.Comment une équipe chargées de gérer les affaires nationales reste muète devant une situation aussi grâve que celle qui prévôt à Kidal. Le chef de l’exécutif nous a déjà fait la preuve de son incapacité dans la gestion des problèmes que vivent les maliens de Mauritanie et d’autres et d’autres. Le Mali va mal et nous nous tournons vers Dieu le tout puissant pour nous montrer le chemin.

Comments are closed.