Campagne de sabotage de la Fondation Maarif de Turquie au Mali : Les mauvaises tractations du syndicat des enseignants

0

Fruit d’un protocole d’accord signé en aout 2017 entre le Gouvernement du Mali et celui de la Turquie dans le domaine de l’éducation et de la culture, la Fondation Maarif se déploie à faire de son mieux dans le développement des ressources humaines dans notre pays.  Et sur ce chantier, elle n’a jamais failli à ses missions.  Parce que, les écoles Maarif présentes à Bamako, sont très sollicitées par  des parents d’ élèves, qui viennent en nombre pour inscrire leurs enfants.

De même, la Direction des écoles Maarif portée sur la qualité et l’excellence fait toujours recours aux enseignants de qualité pour animer les formations pédagogiques et s’efforce de créer des conditions idoines  pour les études.

Cependant, le syndicat des enseignants cherche à saper tous les efforts de la Direction des écoles Maarif de Bamako, pour donner un enseignement de qualité aux élèves. Il s’est lancé dans une campagne de sabotage de la Fondation Maarif de Turquie, à travers des messages relayés par certains médias de la place. Ces messages dont on vous donne certains extraits sont sciemment distillés pour dénigrer les actions de la Fondation Maarif de Turquie au Mali.

Voilà quelques extraits de ces messages audio et écrits transcrits par Maître TRAORE Huissier Commissaire de Justice à Bamako: « J’attends le feu vert de Mr SIDIBE pour lancer les bombes» ;  « Maarif doit quitter le Mali » ; « Notre lutte va au-delà de l’amélioration de nos conditions de vie et de travail. C’est aussi faire respecter les valeurs de notre pays. » ; « Quelle que soit la provenance des messages invitant les collègues à reprendre le travail, ne cédez pas. Restez fermes derrière le syndicat. Si possible déconnectez-vous de leur groupe. Même si les directeurs ou directrices vous appellent au téléphone à venir reprendre le travail demain, n’allez pas et communiquez les noms de ces directeurs et directrices au bureau.»

C’est pourquoi, la Direction exécutive de la Fondation Maarif de Turquie prend à témoins l’opinion nationale et internationale, qu’il s’agit de mensonges montés de toutes pièces pour saboter ses actions de développement entreprises à l’égard du Mali.

Rappelons que cet accord dans le  domaine de l’éducation a fixé   conditions pour une bonne collaboration et amélioration de vie et de travail du personnel des écoles Maarif de Turquie. Au nombre de celles-ci on peut citer: l’augmentation des salaires ; la diminution des frais d’inscription des enfants ; la modernisation du système et des équipements nécessaires à l’atteinte des objectifs.

En effet les salaires du personnel ont connu une majoration de 15%  en 2017. Cette majoration a progressé pour atteindre 28% aujourd’hui. A celle-ci, s’ajoutent l’effectivité de la bancarisation des salaires ; la formalisation de tous les contrats de travail ; l’enregistrement des travailleurs à l’INPS et leur inscription à l’AMO (Assurance Maladie Obligatoire) ; le  versement régulier au trésor des impôts sur les traitements des salaires (ITS) pour chaque travailleur  etc.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here