Ecole Mamadou Konaté : Le centre manuel et les latrines remis à neuf pour 149 millions

0

Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, à travers l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej) et le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage,  et l’ONG Agir ont contribué pour plus de 149 millions de F CFA pour la réhabilitation du centre manuel et des latrines de l’école fondamentale Mamadou Konaté.

 

La première Dame, présidente de l’ONG Agir, Mme Kéita Aminata Maïga, a présidé hier la cérémonie d’inauguration des latrines et du centre manuel Bamako-Coura de l’école fondamentale Mamadou Konaté en présence des ministres de l’Emploi, de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, et de l’Education nationale, Kénékouo dit Barthélémy Togo. Les objectifs de ces réhabilitations sont d’une part contribuer à la promotion de la technique de haute intensité de main d’œuvre et l’hygiène d’autre part.

La réhabilitation du bâtiment de ce centre, réalisée par l’Apej, a coûté 42 millions de F CFA. Le Fafpa a pris en charge l’équipement du centre à hauteur de 92 millions de F CFA. Quant aux latrines, elles ont été faites par l’ONG Agir à hauteur de plus de 15 millions.

Le centre manuel est réhabilité pour exécuter des actions de formation dans de filières comme la maçonnerie, la menuiserie bois, la construction métallique, la coupe et couture, la cuisine, le tissage et la maroquinerie.

La première Dame, après avoir visité le bâtiment et les latrines, a invité les comités de gestion à s’engager pour un meilleur entretien des deux infrastructures. Elle a indiqué que l’école Mamadou Konaté mérite mieux que ces réalisations. Elle a invité les autres établissements scolaires à s’inspirer de son exemple.

Le ministre Mahamane Baby a rappelé que la réhabilitation du centre a été faite à l’initiative de la première Dame. Il a également invité les autorités de cette école à prendre soin de ces réalisations.

Le centre Bamako-Coura de Mamadou Konaté existe depuis 1924. Son directeur, Fousseyni Coulibaly, a précisé qu’il forme les élèves des 7e, 8e et 9e années dans différentes spécialités. Le directeur du Centre animation pédagogique (Cap), Yaya Sangaré, a informé que la réhabilitation du centre honore les autorités de l’enseignement et les élèves de Mamadou Konaté.

Youssouf Coulibaly

PARTAGER