Fin de la crise scolaire au Mali : En classe enseignants !

0

Les enseignants et leurs élèves reprendront les cours ce lundi 20mai 2019.

La décision a été prise suite à un accord entre le gouvernement malien et les syndicats signataires du 15 octobre 2016 sur la crise scolaire.

L’information a été donnée après la médiation d’une commission de conciliation qui a pu amener les uns et les autres à s’entendre.

La rencontre a été présidée par Dr Témoré Tioulenta, ministre de l’Education nationale, en présence Issaga Traoré président de la Commission de conciliation, M. Ousmane Almoudou secrétaire général du syndicat national des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales, M. Adama Fomba, secrétaire général du SYPESCO, M. Amadou Coulibaly, Secrétaire général du SYNEB et plusieurs autres invité

 

Après les négociations, les syndicalistes ont expliqué que  sur  leurs 10 points de revendications,  8 points dont (1 accord partiel et 1 point concédé par les syndicats) ont fait l’objet d’un accord.

 

Ils diront ensuite qu’un compromis relatif aux points de désaccords a été trouvé avec la partie gouvernementale.

« En toute responsabilité, nous avons accepté l’indemnité de résidence à la place de la prime de logement qui sera majorée de 20.000 f payable sur deux ans, soit 10.000f à partir du 1er janvier 2020 et 10.000f pour compter de janvier 2021 », ont-ils expliqué

 

Concernant  l’accès des enseignants fonctionnaires des collectivités aux services centraux de l’Etat diront les enseignants, une commission technique sera mise en place  pour étudier la faisabilité de la revendication.

C’est pourquoi, les syndicats d’enseignants décident de suspendre leur grève.

Ils invitent donc et officiellement leurs militants à reprendre les cours, ce lundi 20 mai 2019 à partir de 07 h 30 minutes sur toute étendue du territoire national.

 

Dr Témoré Tioulenta, ministre de l’Education Nationale visiblement satisfait des résultats de la négociation a expliqué que cela est extrêmement important parce que les résultats obtenus sont forcément annonciateurs d’autres victoires pour le peuple malien, dans la mesure où le président de la République dans sa sagesse a estimé que c’est Tous les Maliens qui sont invités ceux-ci à être au chevet du  Mali en difficulté aujourd’hui. »

Le ministre de l’Education a enfin adressé ses sincères remerciements  aux syndicats d’enseignants pour leur esprit de collaboration et les assure de sa détermination à mettre en œuvre les engagements du gouvernement.

Abdoul Karim sanogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here