Mali : le gouvernement mise sur la mobilisation des compétences de la diaspora pour booster l’emploi

2

Les secrétaires généraux des départements de l’Emploi et des Maliens de l’extérieur étaient face à la presse, hier mercredi 10 janvier, à la cité administrative de Bamako pour annoncer le lancement du programme de mobilisation des compétences intellectuelles de la diaspora  pour  l’emploi au Mali.

-maliweb.net- « Accélérer le développement économique du pays, créer de la richesses et des emplois durables et lutter contre la pauvreté ». Tels semble être les défis que les Ministères de l’emploi et des Maliens de l’extérieurs se sont fixés en lançant ce programme qui mobilisera  dans les prochaines cinq années les compétences  intellectuelles  de la diaspora pour l’emploi au Mali.

Selon le secrétaire général du ministère des maliens de l’extérieur, Dr Tangara Néma Guindo, le Mali dispose d’une importante communauté à l’extérieur qui est estimée, selon les statistiques rendues publiques en 2006, à 6 millions d’âmes.   Cette diaspora a injecté  538 milliards FCFA dans l’économie  nationale en  2017 plaçant le Mali  au 10ème rang des pays africains qui  a le plus  reçu d’argent en provenance de l’extérieur.

Le gouvernement  et ses partenaires de l’UNESCO et l’UNFPA veulent aller au-delà du  transfert des devises pour faire appel aux compétences intellectuelles et techniques de sa diaspora à travers le programme ‘’Tokten’’. Ce dernier prévu pour une durée de 5 ans sera lancé 15 au 16 février prochain à Bamako  sous la présidence du Premier ministre, Moctar Ouane et les ministres de tutelle.

Durant deux jours, les participants  vont travailler à la mobilisation des ressources financières et techniques nécessaires de la diaspora.  Au sortir de ces travaux,  le Mali disposera d’une cartographie des acteurs pressentis pour  la mise en œuvre de ce programme et réalisera un diagnostic approfondi sur la formation professionnelle de l’emploi.  A cela s’ajoute à la capitalisation et la mutualisation des expériences extérieures, la disponibilité d’une cartographie des compétences et des expertises de la diaspora, l’établissement  des conditions techniques opérationnelles…

« Il y a une inadéquation entre la formation et l’emploi au Mali », déplore le point focal du programme au ministère de l’emploi, Mahamadou Cissé, précisant que l’idée est de faire revenir les compétences extérieures pour qu’elles partagent  avec leurs frères Maliens leurs  connaissances. Le programme cible plusieurs domaines tels que l’agriculture, les énergies renouvelables, les nouvelles technologies, la santé, l’éducation …

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Cette initiative est à saluer mais, la situation du Mali permet-elle aux maliens de la diaspora de rentrer au pays et s’exposer aux problèmes quotidiens du malien notamment, la corruption, le manque de sérieux dans le travail, etc. ? En tout cas, les maliens de l’extérieur, pour la plupart, ont appris à travailler honnêtement et à l’abri de toutes les tentatives de corruption. Il y a des maliens qui sont rentrés au pays pour apporter sur place leur contribution à la refondation du Mali et ils ont été déçus et sont sur le chemin du retour au pays d’accueil.

  2. La diaspora a certes une experience qu’ elle veut partager mais est-ce les membres de la diaspora seront en mesure de s’ adapter avec avec une situation politique domine’e par des politiciens malhonnetes qui ne pensent qu’a’ leurs propres interets? M. Sacko on t’attend a’ Bamako. Apres ma retrite je viendrai habiter dans la case que tu as construite et que tu pretends etre une maison pour enseigner les vieux rate’s que tantie H. Diakite’ n’ a pas enseigne’ corretement!!!! RIRE!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here