Assassinat du DGA de la BNDA de GAO : L’Etat invité à s’assumer

0

Les travailleurs des banques, assurances et établissements financiers rendent hommage au DGA  de BNDA de Gao. M. Aly Sissoko a été assassiné par les hommes armés non identifiés lorsqu’il se rendait à son domicile. Après ses funérailles hier jeudi, feu Aly Sissoko a reçu l’hommage de ses anciens camarades à travers un sit-in devant les banques, assurances et établissements financiers.

Selon M. Daouda SOW, secrétaire général du comité syndical de la BOA, les travailleurs ne pouvaient que se manifester à chaud à travers ce sit-in devant les banques, assurances et établissements financiers du Mali. Cela, pour rendre un virant hommage à leur camarade lâchement assassiné dans la ville de Gao, lorsqu’il quittait le service pour se rendre à la maison. De 08h à 09h, tous les travailleurs des banques, assurances et établissements financiers étaient dans devant les bureaux pour  manifester leur mécontentement face à cette situation qu’ils jugent très inquiétante. Inquiétante dans la mesure où aucune mesure de sécurité n’est envisagée à ce jour pour protéger les agents des banques, assurances et établissements financiers au Mali de façon générale et des régions du nord et du centre du pays de façon particulière.

Daouda SOW d’inviter les responsables sécuritaires à tout mettre en œuvre pour  sécuriser les banques, assurances et établissements financiers et leurs agents. Cela, dans le but leur permettre de continuer à servir les populations dans ces zones à haut risque. M. SOW de dire que les différents syndicats des banques, assurances et établissements financiers entreront en discutions avec les autorités militaires et sécuritaires, afin d’échanger avec eux sur les voies et moyens pouvant permettre la sécurisation des banques, assurances et établissements financiers ainsi que leurs agents. En cas d’échec des négociations, une autre décision courageuse serait prise par les syndicalistes. Cela, dans le seul intérêt des travailleurs. C’est donc dire que les jours et semaines à venir seront déterminants dans la présence ou non des banques, assurances et établissements financiers dans les zones à haut risque.

André Traoré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here