Iyad Ag Ghaly: Les jours sont-ils comptés pour le pire ennemi du Mali ?

8

Après la raclée de Cheikh Ag Aoussa face aux troupes de la Plateforme la semaine dernière à Kidal, le ciel semble encore s’éclaircir davantage pour le Nord Mali avec ce coup de pouce du destin: Iyad Ag Ghaly ne sera bientôt plus de ce monde !

Iyad Ag Ghaly,  le pire ennemi du Mali ne va pas bien, pas bien du tout même. Pour dire la vérité, il serait en train de mourir, seul, dans son trou à rat à la frontière algérienne. Sa santé, chancelante depuis quelque temps, s’est soudain fortement dégradée. Ceux qui voudraient le voir une dernière fois doivent se dépêcher et courir vers sa tanière car demain, peut-être, il sera trop tard ! D’autant que la minable défaite de son compère Cheikh Ag Aoussa devrait finir de l’achever !

La vie d’Iyad Ag Ghaly aura été une succession de crimes et d’abominations, de sang et de larmes : des civils déchiquetés sur ses mines, des soldats massacrés et éventrés à Aguelhok sur ses ordres, un peuple touareg jeté dans la misère, des trafics, des mensonges et des trahisons.

Une liste d’exactions et d’horreurs qui file la nausée !

Iyad Ag Ghaly aura finalement eu de la chance. Réduit à l’état de cadavre, il n’aura jamais à rendre compte de ses crimes devant la justice.

Quoi qu’il en soit, la confirmation de sa mort sera une sacrée bonne nouvelle pour le Mali. Elle provoquera à coup sûr la débandade de tous ses lieutenants, et l’effondrement de son mouvement terroriste. Le plus tôt sera le mieux !

 Boubacar Samba

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Les Maliens/Maliennes comprennent que ce n’est pas Iyad qui a implante les rebelles du MNLA et amis a Kidal et en plus interdire Kidal de l’armee Malienne, et non plus tue les soldats Maliens lors de la prise de la ville de Kidal soit disant que les renforts etaient venus de Mars ou Jupiter pour epauler les quelques Ifoghas et amis. Le probleme Iyad a ete mis en place par la france a travers le Qatar qui deversait et entretenait les criminels lors de l’occupation du Nord du Mali par les pseudo djihadistes qui n’etaient rien d’autre que les employers de l’imperialistes francaise et amis. L”ironie c’est qu’ils n’ont pas detruit mais repousser les soit disant djiadistes/terroristes. Chose grave, c’est seulement dans le context du Mali qu’on entend le mot repousser ou desorganiser les pseudo terroristes au lieu de les combattre, cela doit dire tout au Maliens/Maliennes. La france sait ce qu’elle fait dans le Nord du Mali L’armee Maliennes ne peut se deplacer que sous l’escorte de l’armee imperialistes francaise ou son complice des Nation Unies (MINUSMA). Le desordre cree au Mali a ete savamment prepare par les imperialistes c’est ce qui fait qu’ils sont tous la bas pour le partage du gateau du Sahara. Aucun pays n’a ete supplie d’aller aider le Mali mais ils e bousculer pour faire acte de presence aux cotes de la france qui est le chef des pays criminels en puissance en Afrique avec ses coups bas partout en Afrique pour son rayonnement et sa survie dans ce monde qui change. N’est ce pas pour quoi la france au lieu d’aider le Mali a trouver la paix elle a empirer en invitant les rebelles qui etaient hors du Mali d’aller occuper Kidal et aussi bien que les soit disant djihadistes qui etaient a Konnan, ce qui a facilite la main mise de la france sur le Mali, d’aller occuper Kidal sous la protection et les benediction de la france et amis. Ces criminels sous l’ordre de la france devaient etre pret pour des missions de violence que la france va leur assigner plus tard au Mali et au Burkina Faso. C’est cette violence que les Maliens/Maliennes connaissent aujourd’hui sous l’ordre de la france en venant des pseudo djihadistes/terroristes de la frrance et amis. Qu’est ce que les imperialistes ne font pas pour leur rayonnement dans le monde. Ils sont tous ne du satan. La paix au Mali plus precisement la cessation des violences au Mali ne va s’arreter qu’apres la liberation de Kidal. Parmis les creature du bon dieu, l’homme imperialiste est le plus violent et saguinaire et ce qu’ils se faisaient en europe avant de se tourner du monde. Ils ont verser plus de sang que tout l’humanite reunie. Toute les grandes guerres pour ne pas dire toute les guerres pour des interets de ce monde sont des fabrications imperialistes mais qui arrivent faire endormir les Africains qui ne voient pas plus lion que leur nez et qui avalent tout des imperialistes.

  2. Il y a beaucoup de conditionnel dans cette annonce…
    Mais ces djihadistes même bêtes ont peut-être déjà prévu la relève..Et si par hasard cette nouvelle n’était
    pas connue , désormais tout le monde le sait
    Il ne faut pas vendre la peau de l’ours ….
    On aimerait savoir comment cette nouvelle est parvenue à Bamako parcourant des milliers de kilomètres
    Dans tous les cas c’est une grande bouffée d’espoir qui arrive là
    Cela donnera peut-être du courage pour réinvestir Kidal ..qui a fait couler tant de suppositions

  3. Il faut le redire: “De l’islamisme à l’indépendantisme : La vraie face d’Iyad” par Abdoulaye Diakité, L’Indicateur du Renouveau du 8 jan 2013.

    Son « djihad » contre le mouvement séparatiste de MNLA était perçu comme une bouée de sauvetage pour le Mali uni et indivisible. Aujourd’hui, Iyad révèle sa vraie face de rebelle indépendantiste.
    Beaucoup de Maliens avaient vu aux islamistes, notamment en Iyad Ag Ghaly et ses compa-gnons, des pyromanes-sauveurs quand ils s’étaient fièrement inscrits dans la République du Mali, en s’opposant à leur ancien allié criminel de MNLA, qui courait éperdument derrière une République chimérique de l’Azawad.

    Nous avions rencontré beaucoup de Maliens qui disaient qu’à quelque chose malheur est bon, puisqu’Iyad était en train de sauver le Mali d’une scission à la soudanaise. C’est dire qu’ils ont beaucoup savouré les succès des campagnes militaires des islamistes contre la bande des aventuriers MNLA. Il y avait de quoi faire jubiler un Malien, d’autant plus que le discours des djihadistes était au moins parfumé à l’encens patriotique par le fait qu’ils n’aspiraient qu’à instaurer la charia sur l’ensemble du territoire malien, de Kayes à Kolondiéba.
    Au moins, un tel discours à un moment où le MNLA venait de proclamer unilatéralement la fameuse République de l’Azawad mettait du baume au cœur des Maliens, à 95 % musulmans. On avait même appris que le Premier ministre de l’époque, Cheick Modibo Diarra, avait telle-ment eu goût à ce discours qu’il aurait dit qu’il ne voit pas de problème à ce que le Mali de-vienne une République islamique !
    On croyait en la sincérité d’Iyad et de ses compagnons de demeurer Maliens. Et quand ils avaient fini par renoncer, au Burkina aussi bien qu’en Algérie, à leur interprétation cruelle de la charia en promettant de respecter les droits de l’Homme et les libertés religieuses, on croyait c’était fini le calvaire malien. Mais c’était mal connaître la nature d’Iyad. Vous l’appelez aujourd’hui cadi de la religion mu-sulmane ou jihadisme? Pourtant que c’est autre temps, mais les mêmes mœurs chez Iyad ! Il a été rebelle sécessionniste dans les années 1990 avec les mouvements hétéroclites indépendantistes du genre : Mouvement populaire de l’Azawad (MPA), Front islamique et arabe de l’Azawad (FIAA), FPLA, etc.

    Il a encore d’autres trophées et pas des moindres : mercenaire devant l’Eternel à la solde de feu Kadhafi et ayant trainé sa bosse dans plusieurs foyers de guerre à travers le monde. C’est dire que l’homme est un rebelle dans l’âme et était connu jusqu’en début 2012 comme ancien rebelle sécessionniste, négociateur attitré dans l’industrie des otages installée au Mali par Aqmi.

    S’il s’était mis dans un manteau religieux et prétendait mener un djihad pour tout le Mali, cer-tains disent que c’est à défaut d’avoir été porté à la tête du MNLA et qu’Ançar Eddine n’est qu’une dissidence en fait. Aujourd’hui, l’homme révèle sa vraie face d’indépendantiste en prétendant à une large autonomisation d’un Azawad sous charia.
    On retrouve encore le nom Azawad pour lequel le MNLA a été banni au Mali. On n’aura compris que l’homme n’a fait que retourner à ses premières amours, la religion n’étant en l’occurrence qu’un prétexte. En réalité, l’homme est un vrai rebelle qui veut activement parti-ciper à la redistribution des cartes dans le Mali futur. Sinon il doit se convaincre qu’une République de l’Azawad n’existera jamais. C’est Cheick Modibo Diarra, ancien Premier ministre qui l’a dit. Ses devanciers l’ont appris à leurs dépens.

  4. Quoi qu’il en soit, la confirmation de sa mort sera une sacrée bonne nouvelle pour le Mali et pour notre gouvernement. Elle provoquera à coup sûr la débandade de tous ses lieutenants, et l’effondrement de son mouvement terroriste. Le plus tôt sera le mieux !

  5. ca serait magnifique, ce combat c est le combat de IBK et le combat de tout les maliens, tous ensemble nous arriverons a faire degager ces terroristes !

  6. Oui, ç’est sûr que Iyad va se faire buter comme un chien le jour où il ne servira plus l’intérêt de ceux qui le manipulent. Comme nous voyons à travers le monde, les terroristes du temps moderne ne fêtent pas leur 100 ème anniversaire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here