Mali : des soldats russes de plus en plus nombreux dans la région de Tombouctou

4

Après le départ de l’armée française, la Russie a déployé ses soldats dans le nord du Mali, notamment sur la base de Tombouctou ces dernières semaines, ont annoncé, jeudi, des responsables militaires maliens. 

Des soldats russes déployés au Mali. Afin d’assurer l’entraînement des forces maliennes dans une base que les troupes françaises ont quittée en décembre, de nombreux instructeurs russes sont basés à Tombouctou, dans le nord du Mali,  a annoncé, jeudi 6 janvier, un porte-parole de l’armée malienne. “Ils sont une cinquantaine, précise Wassim Nasr, spécialiste des mouvements jihadistes, et ont élu domicile dans les baraquements de l’armée de l’air malienne et non dans les baraquements français”.

Le gouvernement de transition avait annoncé, le mois dernier, que des “formateurs russes” étaient arrivés au Mali, sans rien dire de leur affectation, ni de leur nombre.

Cette situation a provoqué une vive réaction de la France et de ses alliés européens, qui ont mis en garde les autorités maliennes contre tout déploiement de mercenaires de la société de sécurité privée russe Wagner. 

“Où est le mal ?” 

Bamako assure que les soldats russes arrivés au Mali sont des troupes régulières déployées dans le cadre d’un accord de défense bilatéral, en vertu duquel Moscou a également fourni du matériel à l’armée malienne. “Nous avons acheté (à la Russie) de nouveaux avions et de l’équipement. Cela coûte beaucoup moins cher de s’entraîner sur place que d’aller là-bas. Où est le mal ?“, a demandé le porte-parole de l’armée malienne interrogé par Reuters.

Le porte-parole n’a pas précisé combien de soldats russes avaient été envoyés à Tombouctou et des habitants interrogés par Reuters ont dit que bien qu’ils soient visibles dans les rues de la ville, ils ne savaient pas combien ils étaient.

Le ministère russe de la Défense n’a pas immédiatement répondu aux sollicitations de Reuters. Les forces françaises ont quitté Tombouctou et plusieurs autres de leurs bases dans le nord du Mali le mois dernier, dans le cadre de la réorganisation de l’opération Barkhane, annoncée l’été dernier par le président Emmanuel Macron, qui doit se traduire par une réduction d’effectifs substantielle.

France24.fr – avec AFP –  

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Il est question ici de protestations de la France..
    Est-il possible de savoir quelle est la source de cette info ?
    La France, d’autres pays et l’Onu ont des doutes concernant les groupes Wagner..
    Mais le Mali est souverain et peut faire venir des soldats Russes..
    La question qui se pose :Pourquoi les Russes ont-ils 2 moyens d’intervention ?
    Rappelons que la formation des soldats maliens est organisée depuis 2013 par l’EUTEM à la demande de l’ONU..
    Rappelons aussi que l’armée française a travaillé avec l’armée malienne et qu’elle a
    en partant laissé sur place du matériel.

  2. It seem France is pointing fingers at Russia to take attention off its disposition in Mali that clearly show greedy mercenary appearance. As known before they arrived in Mali Russians are progressive soldiers plus show firm belief in not prolonging war. That disposition will be deeply appreciated in war torn Mali.
    It is always morale booster to leave a loser for winner. Russia is winner moreso with President Putin plus this world know it.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. des soldats russes de plus en plus nombreux dans la région de Tombouctou…?????

    Alors, les terroristes prennent la tangente , sinon ils vont se rôtir, frire par le feu infernal de l’ armée russe.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here