Résolution de la crise : les enjeux du dialogue national inclusif au cœur des échanges

0

La Pyramide du Souvenir a abrité samedi 27 juillet la conférence-débat des membres de la plate-forme Anw Ko-Mali autour du thème «les enjeux du dialogue national inclusif».

La conférence-débat était aminée par Mme Sy Kadiatou Sow de l’A.DA.MA-Association, présidente du Comité provisoire de coordination de la plate-forme Anw-Ko-Mali, et M. Boukary Doumbia, président du Forum de la Société civile. En plus de ces deux personnalités, plusieurs hommes politiques comme Modibo Sidibé, Mountaga Tall, Choguel Kokalla Maïga et les représentants d’autres structures de la société civile y ont pris part.

L’objectif était tout d’abord de procéder à la signature officielle de la déclaration de la plate-forme relative à la situation sécuritaire, au dialogue national inclusif et au renouvellement du mandat des députés. En même temps, animer une conférence-débat sur les enjeux du dialogue national inclusif.

Après le mot de bienvenue et la lecture de la déclaration par Mme Sy Kadiatou Sow, les représentants des partis politiques, des associations et organisations de la société civile ont signé les uns après les autres ladite déclaration.

«Nous lançons un vibrant appel à tous ceux qui veulent approuver le contenu de cette déclaration à se joindre à nous, en vue d’une mobilisation patriotique pour renforcer le rang de la résistance à la partition du Mali et gagner un processus de redressement», a déclaré Mme Sy Kadiatou Sow.

Dans son intervention au cours de la conférence-débat, M. Boukary Doumbia a fait un état des lieux de la situation désastreuse du pays depuis le début de la crise en 2012 jusqu’à nos jours. Il a ensuite déclaré que la plate-forme Anw-ko-Mali est composée d’organisations faîtières de la société civile et de partis politiques qui adhèrent à l’initiative d’un dialogue national inclusif.

Les membres de cette plateforme proposent de se donner une stratégie de mise en œuvre du dialogue pour l’atteinte de leur objectif ultime, qui est la sortie définitive du Mali de la crise en cours. La présente conférence-débat est une des actions de cette stratégie, prioritairement  portée sur le format, le contenu, les acteurs du dialogue, la démarche, la durée, les résolutions et leur dispositif de mise en œuvre.

«Trois enjeux majeurs sont reliés au dialogue national inclusif de par son importance, son envergure et sa pertinence en rapport avec la crise généralisée que traverse le pays, à savoir : l’obtention d’un consensus national sur les stratégies de sortie de crise ; l’adoption de réformes institutionnelles consensuelles qui garantissent l’émergence d’institutions fortes capables de gérer de façon transparente les affaires du pays ; la résolution définitive de la crise multiforme et la stabilisation sécuritaire, économique et sociale du pays», a-t-il précisé M. Boukary Doumbia.

Assan TRAORE/Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here