Nana Diaby, initiatrice et présentatrice de l’émission ”Phiphi show” ”L’objectif de Phiphi Show c’est de changer les mentalités et de créer un malien plus tolérant”

0

L’émission de téléréalité Phiphi Show, diffusée sur l’Ortm ne passe pas inaperçue pour ceux qui la connaissent. Initiée et présentée par Nana Diaby (promotrice de l’agence de communication Phiphi Plus) Phiphi Show est un mélange de débats sur des thématiques d’actualité et de divertissements. Elle gagne en réputation ces dernières années. Invités à l’enregistrement de sa dernière émission, nous avons tendu notre micro à Nana Diaby qui a bien voulu répondre à nos questions sur la genèse, les objectifs ainsi que les perspectives de «Phiphi Show».

Aujourd’hui-Mali : Bonjour, pouvez-vous nous présenter votre émission ?

Nana Diaby : Phiphi Show est une émission mensuelle de téléréalité de 52 minutes diffusée chaque troisième samedi du moissur l’Ortm et rediffusée le mercredi d’après. Cette émission, comme son nom l’indique, est un Show qui combine du débat sur l’actualité, de la pédagogie et du social marketing. Mais pour moi, Phiphi Show c’est la philanthropie parce que depuis sa création, il y a pas mal de profils de la fameuse rubrique “Fier(e) de mon job” qui ont pu bénéficier d’aide et d’appui financier et technique. Aujourd’hui par exemple, grâce à Phiphi Show, deux mécaniciennes sont à la Minusma au service logistique.

Nous pouvons citer aussi une dame handicapée qui a pu bénéficier d’une moto de la part d’un des invités de l’émission qui veut rester dans l’anonymat, entre autres. Le plus important dans l’émission, c’est le message qu’elle fait passer et l’idée avec laquelle les gens repartent à la maison après Phiphi Show. L’objectif de Phiphi Show, c’est de changer les mentalités et de créer un Malien plus tolérant.

Comment avez-vous eu l’idée de cette émission ?

Depuis que j’étais petite, je voulais devenir journaliste à la télé. C’est ainsi que j’ai étudié la communication et le marketing et le multimédia plus tard.  Mais l’idée de l’émission Phiphi Show est venue le jour où on a frappé le président Dioncounda Traoré à Koulouba. J’avais un très bel emploi à l’époque, j’étais la directrice déléguée de la radio Klédu communication. Je m’occupais du magazine “Dourouni”, le premier bimensuel gratuit au Mali où j’ai décidé de démissionner pour créer mon agence et une émission afin d’aider le Malien à positiver. Car je me suis dit que l’éducation était très importante parce que si ces gens-là qui ont frappé le président savaient la gravité de leur acte, ils ne le feraient pas. C’était un acte honteux pour moi. Ça pouvait être le père de n’importe qui d’entre nous. Dans l’éducation malienne, nous sommes en train de dégringoler. C’est afin d’apporter ma petite contribution à cette éducation et au développement de mon pays que j’ai créé cette émission.

Phiphi Show, est-elle confrontée à des difficultés ?

Les difficultés sont le financement et le manque de sponsors. La plupart de ceux qui nous accompagnent actuellement sont des partenaires et ils nous accompagnent plutôt en nature. Vu que l’émission est un produit de l’agence dont je suis la gérante et la promotrice, nous utilisons le matériel de l’agence car on est spécialisé dans la production audiovisuelle.

Hormis l’Ortm, souhaiteriez-vous, à l’avenir, partager votre émission sur d’autres chaines ?

Si demain nous pouvons avoir d’autres partenariats avec d’autres chaines de télé, on va les signer. Beaucoup pensent que Phiphi Show est une émission de l’Ortm. Nous avons certes été connu sur l’Ortm et nous voulons bien continuer sur la chaine nationale, mais si nous arrivons à avoir des chaines privées où nous pourrons passer, on n’hésitera pas. Je pense que l’idéal, pour nous, pour avoir une grande visibilité et une certaine cote de popularité, c’est d’être aussi sur d’autres chaines et pourquoi pas Phiphi Show en version Radio.

 Réalisé par Youssouf KONE et Ramata DOUMBIA 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here