Issey dans le cercle de Douentza : Les combattants d’Amadou Kouffa décapitent un commerçant et enlève le fils du chef du village

0

Dans la région de Mopti, l’insécurité continue de sévir. Un commerçant a été enlevé la semaine dernière, puis décapité à Issey dans le cercle de Douentza. Les assaillants soupçonnent la victime d’être « un informateur des services de sécurité ». Selon des témoins sur place, les assaillants pourraient être des terroristes, certainement des combattants du Mouvement de libération du Macina d’Amadou Kouffa. Ils sont retournés dans le village pour présenter la tête de la victime à la population, avant d’enlever le fils du chef du village. Les habitants dénoncent une « insécurité grandissante » et « l’absence de dispositions sécuritaires » dans la localité.

Joint au téléphone Studio Tamani, un habitant du village d’Issey a expliqué que  « depuis le lundi 14 décembre, les bandits armés sont venus à Issey pour enlever un commerçant. Ils ont ramené sa tête le jeudi 17 de ce mois, et après ils ont enlevé le fils du chef du village. Jusqu’à présent, on n’a pas de ses nouvelles. Issey se trouve dans la commune de Mondoro à 120 km de Douentza. Les assaillants disent que le commerçant était un indicateur lorsque les militaires étaient à Issey. Il est accusé par les hommes armés d’avoir logé des militaires quand ceux-ci étaient arrivés à Issey ». Il a dénoncé qu’

« il n’y a que des gardes à Mondoro, mais nous la population de Issey, on est laissé à notre sort. Personne ne nous regarde, il n’y a pas d’autorité ».

Maliki avec Tamani

PARTAGER