Mali: six mois après, où en est la mise en place de l’accord de paix?

64
Accord de paix au Mali: scènes de fraternisation entre anciens ennemis
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta tombe dans les bras de Mahamadou Djeri Maïga, vice-président du MNLA, après la signature de l'accord à Bamako le 20 juin 2015. AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

Il y a tout juste six mois ce dimanche, l’accord de paix pour le Nord était signé par tous les acteurs : le gouvernement malien, les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad et les groupes pro-Bamako de la Plateforme. De très longues négociations ont été nécessaires pour aboutir à ce texte et sur le terrain, sa mise en œuvre elle aussi prend du temps.

Le premier effet de l’accord de paix, signé le 20 juin 2015 par toutes les parties, c’est la fin des combats. Les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et les groupes pro-Bamako de la Plateforme ont certes eu des difficultés à faire taire les armes, mais après de nouvelles rencontres à Anefis, en octobre, une nouvelle phase réellement pacifique a clairement été enclenchée.

Situation sécuritaire fragile

Ce qui ne veut pas dire que la situation sécuritaire s’est beaucoup améliorée puisque les groupes terroristes, non-signataires de l’accord, continuent de mener des attaques fréquentes et meurtrières dans le nord, dans le sud, et jusque dans la capitale Bamako.

Parmi les mesures très attendues, le cantonnement des groupes armés, première étape avant le désarmement et la réinsertion des combattants, soit dans l’armée nationale, soit dans la vie civile. La préparation des sites a bien commencé mais les combattants, eux, continuent de circuler comme bon leur semble.

Beaucoup de retards

Une Conférence d’entente nationale sur le nord du Mali, sur l’utilisation du terme « Azawad » et « les causes profondes du conflit » notamment, devait être organisée. Elle n’a toujours pas eu lieu. Les assemblées régionales aux pouvoirs élargis n’ont pas pu être mises en place.

Enfin le redéploiement progressif de l’armée et de l’administration malienne dans le Nord a bien commencé, mais certaines zones restent contrôlées par les ex-rebelles. A commencer par leur fief, la ville de Kidal.

« Il reste énormément à faire, c’est un grand chantier, concède Radhia Achouri, porte-parole de la Mission des Nations unies au Mali (Mali).Nous aurions souhaité que l’on puisse avancer plus rapidement. Nous sommes tout à fait conscients des défis auxquels se heurte ce processus qui est un processus de longue haleine certes, mais nous sommes toujours convaincus qu’on peut faire plus et mieux plus rapidement, et bien entendu nous réitérons toujours notre position à savoir que les parties prenantes, celles qui ont la responsabilité de mise en œuvre, puissent procéder avec plus de diligence pour que ce processus gagne la confiance et l’adhésion de la population qui s’inquiète de plus en plus. »


Que sont devenus les groupes armés ?

Parmi les groupes armés, six mois après, les digues ont sauté. Les ennemis d’hier marchent maintenant main dans la main face au gouvernement et à son armée.

Le premier groupe est composé des mouvements rebelles réunis au sein de la Coordination des mouvements de l’Azawad. On y retrouve le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), très médiatique à un moment, mais désormais quasiment aphone. Le MNLA a fait une alliance avec le HCUA, les anciens alliés du chef jihadiste islamiste Iyad Ag Ghali, une branche du mouvement arabe de l’Azawad (MAA) est également membre de la rébellion.

Le second groupe serait composé des mouvements armés touaregs, tous au départ gouvernementaux.

Tous les deux, groupes rivaux de l’époque, accusent aujourd’hui le gouvernement malien de ralentir l’application de l’accord d’Alger. Le gouvernement et l’armée démentent. Mais les deux mouvements armés, qui regardent désormais dans la même direction, lancent un ultimatum à Bamako.

Comment expliquer ce revirement ? Les réalités tribales, ou du moins intercommunautaires, ont pris le pas sur les autres considérations. Et pour taper du poing sur la table, six autres groupes armés réunis au sein d’une alliance dénommée Compis 15 montrent leurs muscles. Ils ne se disent ni pro-gouvernement, ni pro-rebelles.

 Plus d’infos de notre partenaire
SOURCErfi.fr
PARTAGER

64 COMMENTAIRES

  1. Grace au président IBK et son staff, nos parents du nord vont enfin aspirer la paix. L’application de cet accord ne posera pas problème pour le gouvernement malien. Les maliens sont témoins des actes posé par le président Keita bien avant qu’il soit président. Il accomplira ces engagements tenue devant le monde entier.

  2. Sans le président IBK et son équipe, cette guerre allait finir par envahir tout le territoire malien. Une nouvelle ère s’installera dans peu de temps.
    VIVE MALI MASSA !!

  3. la crise traversé par notre pays pendant ces trois années demeure dorénavant dans la légende. Le train de la paix a démarré, tous les vrais patriotes doivent se trouver à bord pour suivre le conducteur de cette paix qui est IBK
    merci maliba!!

  4. Qu’est-ce qu’IBK ne ferai pas pour le peuple malien, il a toujours dit le Mali d’abord. Il a préféré le dialogue que de voir ces populations sous la peur et la mort. Je pense que la rentrée en vigueur de cet accord ne doit pas etre un souci pour les maliens.

  5. Nos dirigeants sont conscients des dégâts qu’allaient engendrer cette guerre, voilà pourquoi ils ont jugé nécessaire de signer avec ces rebelles, et voilà tout le Mali peut enfin sourire car la paix est dorénavant dans nos chambres.

  6. La réconciliation des cœurs et des esprits doit être le slogan de tous les maliens, IBK a parfaitement raison, on doit tourner la page de cette phase cruciale que notre pays a été victime. Ensemble construisons le pays
    MERCI IBK

  7. La rentrée en vigueur de cet accord reste un devoir pour tous les parties prenantes à l’accord. Le gouvernement a fait le grand pas, c’est un acte salutaire .
    VIVE IBK ET VIVE LA PAIX

  8. le président de la république est un homme de parole, un vrai patriote, tous les promesses tenus par IBK sont entrain de réalisé, le premier objectif de président de la république était de maintenir la paix et la sécurité dans le pays.

  9. La recherche de la paix est tellement complexe qu’elle demande l’adhésion de tous.
    C’est pour cette raison que j’invite tous les maliens à converger vers cet objectif de paix qui,à coup sûr fera le bonheur de tous.
    Du courage au président IBK pour ses effort en faveur de la paix.

  10. Tous ensemble,nous devons soutenir le président IBK dans sa lutte pour une paix effective dans notre Mali.
    Les différents groupes signataires de l’accord de paix doivent aussi œuvrer de leur côté pour faciliter les choses afin que le Mali soit à tout jamais réconcilié avec lui même.
    Vie la paix…

  11. A attendre toutes les parties signataires de l’accord, moi personnellement je tire une seule leçon dans leurs propos. Cette leçon n’est autre que l’envie d’aller résolument à la paix et la réconciliation nationale. Je leur demande toujours de faire preuve de sagesse et de responsabilité quant à une sortie parfaite et réussie de celle-ci.
    VIVE LA PAIX! ❗ ❗ ❗
    VIVE L’ACCORD D’ALGER! ❗ ❗ ❗

  12. Le Président IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que le Mali retrouve la paix à travers l’accord de paix.
    je pense que tous les signataires de cet accord doivent s’engager sincèrement pour que cet accord aboutisse pour le bonheur de tous maliens.
    Vive le Mali dans la paix. 👿 👿 👿 👿

  13. Je pense que pour l’application intégrale de l’accord d’Alger, il faut beaucoup d’indulgence et de patience. Car il ne s’agit pas d’aller vite, mais d’aller progressivement et qu’au bout du compte nous ayons les résultats attendus. Il faut que l’intérêt de la nation soit par dessus tout.
    QUE VIVE LE MALI UNI ET INDIVISIBLE DANS LA PAIX ET LA RECONCILIATION! ❗ ❗

  14. J’encourage et recommande à tous les acteurs à redoubler d’effort quant à la mise en oeuvre de l’accord d’Alger qui a donné un nouveau souffle au peuple Malien. Certes, l’application intégrale de l’accord connait une petite entrave , mais avec la bonne volonté des uns et des autres nous y arriverons. Que chacun fasse ce petit sacrifice pour l’intérêt de notre Nation.

  15. Nous savons tous très qu’on ne sort pas d’une crise comme si on sortait d’un bal.
    Je pourrais donc dire que dans un processus de paix,il y a d’énormes obstacles qui se dressent sur la voie.Dans le cas d’espèce du Mali,ces obstacles sont visibles de tous.
    Mais le président IBK fait tout son possible pour que ce processus puisse aller à son terme et le plus rapidement possible.
    Que tous les soutiennent le président dans ses actions pour la paix.

  16. Ceci est un appel à l’endroit du peuple Malien. J’aimerais qu’il s’approprie cet accord et accompagner les acteurs dans leur mission. Certes, il connait quelques difficultés dans sa mise en oeuvre pure et simple, j’appelle tout le monde à ne pas renoncer à cette mission. Ainsi, nous retrouverons la paix tant attendue.

  17. Il est vrai que beaucoup reste à faire pour la mise en œuvre effective de l’accord de paix.
    Mais il faut aussi reconnaitre que beaucoup a été fait par le président IBK.
    Pour que cet accord aboutisse il faut une franche collaboration de toute les parties prenantes.
    Alors il faut que nous travaillons tous dans ce sens.
    Vive le paix au Mali.

  18. Nous remercions tous les groupes d’avoir accepté de prendre part aux différentes négociations qui ont abouti à la signature l’accord de paix.
    Nous remercions aussi IBK pour son engagement personnel dans sa lutte pour de paix.
    Vive le Mali… 😛 😛 😛 😛

  19. Je pense à mon modeste avis que la paix tant souhaité ne saurait arriver que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Cependant, pour y parvenir, toutes les parties signataires de l’accord de paix devraient y mettre du cœur dans sa mise en oeuvre. Lorsque l’on unit étroitement ces deux mots : paix et liberté. La paix nous donnera la liberté ; la liberté nous donnera la paix, et, par surcroît, la paix et la liberté donneront à tout le monde l’ordre, le travail et le bien-être. C’est par le maintien de l’ordre quand même qu’il faut assurer le triomphe de la liberté et le châtiment de l’impuissance.
    VIVE LA PAIX AU MALIBA! ❗ ❗ ❗ ❗

  20. A l’unisson et à l’effort conjugué de tous c’est-à-dire les partis politiques, la Misahel et la population, nous pourrons parvenir à une application stricte de l’accord d’Alger qui favorisera la paix et la réconciliation tant souhaitée. 😀 😀 😀

  21. Tous les maliens se sont réjouis de la signature de l’accord de paix.Cette signature qui a vu la participation des différents groupes va tout d’abord consacrer la paix dans le septentrion de notre pays.Ensuite,elle donnera la tranquillité à tout le Mali et enfin incitera les investisseurs à avoir confiance en notre pays.
    Merci il faut que chacun y mette du sien.
    Merci au président IBK d’avoir favorisé cette démarche. 😀 😀 😀 :-

  22. Pour ma part, je pense que tout accord connait quelque fois des difficultés dans sa mise en oeuvre. Mais, j’ai foi que cet accord est la panacée de sortie de crise que notre pays connait. J’aimerais que chaque partie signataire face preuve de sacrifice et de responsabilité car le Mali est la chose commune et il y va de l’intérêt de tous.
    TOUS POUR LA PAIX AU MALI ! ❗ ❗ ❗ ❗

  23. La paix dans notre Maliba est notre bien commun à tous.Nous devons donc travailler pour qu’elle soit effective pour le bonheur de tous. 😛 😛

  24. Je pense qu’il est plus difficile de faire la paix que la guerre. En effet, pour une paix durable, il faut le sacrifice et le courage de tout un chacun pour y arriver. Parce qu’il n’y a de paix durable que celle qui ne s’achète au prix d’aucune faiblesse. Par conséquent, je demande à toutes les parties signataires de l’accord d’Alger de s’y investir et d’éviter toutes actions tendant à freiner le processus de paix.
    VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE! ❗ ❗ ❗
    VIVE LES ACCORDS D’ALGER ! ❗ ❗ ❗

  25. Le Mali est en ce moment sur la bonne voie pour aller à la normalisation.
    Cette normalisation est l’œuvre de tous ceux qui y ont mis du leur pour que notre pays retrouve la paix.
    Nous remercions le Président pour sa clairvoyance et sa sa détermination. 😛 😛 😛

  26. Il faut dire que l’accord de paix, signé une première fois par le gouvernement et les groupes armés loyalistes le 15 mai, a été difficile à décrocher. Longtemps accusé de ne rien faire pour régler la situation dans le Nord, durement critiqué en coulisses par ses partenaires régionaux et internationaux, IBK a fini par passer la vitesse supérieure. Quant à l’application diligente de cet accord, il faudrait que toutes les parties s’y mettent. Cela va de l’intérêt de la nation.
    TOUS POUR L’ACCORD D’ALGER ! ❗ ❗ ❗

  27. “Et pour taper du poing sur la table, six autres groupes armés réunis au sein d’une alliance dénommée Compis 15 montrent leurs muscles. Ils ne se disent ni pro-gouvernement, ni pro-rebelles”.
    Il faille bien qu’ils choisissent un camp; mais de toutes les façons tous (rebelles reconnus et gouvernement) sont engagés pour la paix alors ils doivent de faire autant. Car une fois la paix revenue, nul autre force ne doit détenir des armes mis à part les forces de défenses et de sécurités. Ils devront donc rendre compte.

  28. “les groupes terroristes, non-signataires de l’accord, continuent de mener des attaques fréquentes et meurtrières dans le nord, dans le sud, et jusque dans la capitale Bamako”.
    Leur méthode c’est la guerre par la terreur et la réponse ne doit être aucunement autre .
    Aussi faut-il que les conditions soient remplis pour que le processus de paix soit mis en œuvre pour que l’armée puisse sécuriser toute l’étendue du territoire et nos frontières par lesquelles se personnes rentrent pour commettre leurs crimes et aussi sécuriser intégralement l’intérieur du pays.

  29. L’accord de paix connait des obstacles comme tout accord d’ailleurs mais il y a des avancées.
    Je pense donc qu’il est temps qu’on se donne la main, soutenir le président, nos forces armées, le gouvernement, leurs montrer à quel point ils peuvent compter sur la population, c’est sure que le Mali retrouvera le bonheur car avec l’accord de paix Plateforme,Gatia, Cma, Fama: c’est une famille maintenant!
    VIVE LA PAIX AU MALI

  30. Les autorités maliennes ont toujours montrées leur ferme volonté de mettre en application ces accords qu’elles ont-elles-mêmes voulus.
    Mais nous devons être sans ignorer que la mise en œuvre d’un tel accord nécessite beaucoup de moyens financiers matériels et humains donc contribuons tous à l’application de cet accord.

  31. Débout chers maliens soutenons nos forces armées, le gouvernement.
    Arrêtons les accusations inutiles. Restons un et indivisible, ensemble nous allons combattre tous les ennemis du Mali.
    Il est temps de voler de nos propres ailes, personne ne pourra venir sauver notre pays a part nous-même.

  32. Si les forces qui étaient ennemis hier ont décidé de fumer le calumet de la paix c’est une bonne chose. Par conséquent, je crois que les attaques sporadiques qui ont souvent lieu dans le nord du pays ne sont que l’œuvre de ceux qui ne veulent pas voir l’accord de paix aboutir donc ils s’adonnent à des actes de déstabilisation qui ne porteront pas de fruits car nous sommes engagés pour la paix et rien ni personne ne devra nous détourner de cette voie.

  33. Même si l’accord de paix connait des difficultés mais que les populations pour qui commencent à se l’approprier ; je crois que c’est une bonne chose car cela facilitera sa mise en application.
    La bonne foi des uns et des autres est déjà un bon point pour qu’on atteigne cet objectif.

  34. Le souhait des autorités de ce pays est d’apporter la paix, la réconciliation et la cohésion sociale à leur population donc il ne faudrait pas douter de leur bonne foi et être un peu patient.
    Les autorités ont marqué leur engagement pour ces accords et je suis sûr qu’elles le tiendront.

  35. Le gouvernement avec à sa tête le président ont fait assez de sacrifices pour que cet accord voit le jour et soit mis en application. De ce fait s’il y a des blocages il faut qu’il y ait une compréhension de la part de la CMA et de la plateforme à l’égard du gouvernement pour que cet accord ne soit pas un de trop.

  36. Tous les partis signataires de l’accord de paix et la réconciliation du 20 juin dernier doivent se donner la main pour le bonheur des Maliens. La paix viendra au Mali si et seulement si les maliens sont au cœur de l’accord et prennent part chacun à son niveau à l’application de l’accord. C’est là que la paix définitive viendra !

  37. Nous devons savoir que les conditions sont mises en place pour le retour à la paix comme l’a signifié les acteurs et les observateurs.
    Tout sera respecté selon les dispositions prescrites dans les accords. Il faut que les belligérants comprennent que cette paix est bénéfique à nous tous car personne n’est prête à revivre les atrocités de la guerre

  38. Le président envisage faire un remaniement dans les jours à venir pour intégrer les chefs de la CMA et la plate forme. Ce sont les étapes à suivre et nous y parviendront. Le cantonnement, le désarmement sont en cours. il faut noter aussi la libération d’une vingtaine de prisonniers par le gouvernement. Tout malien doit croire à ces accords et c’est ensemble que nous pouvons réussir.

  39. Il faut savoir des efforts sont déjà consentis pour la paix telles que les patrouilles mixtes, la commission de vérité et réconciliation donc il faut y croire.

  40. Tout début est difficile mais le meilleur est à venir. Dans toute chose lorsqu’il y’a la volonté le reste viendra.
    Donc nous comptons sur le respect des accords de part et d’autre pour le bien de tous.

  41. Le gouvernement malien a montré sa bonne volonté pour aller à la paix donc il ne saurait refusé de poser les actes allant dans ce sens.
    Il faut un budget pour faire face à tout ce problème. IBK mettre tout en oeuvre pour retrouver cette paix qui nous est très chère.

  42. Certes, l’accord est à sa phase d’applicabilité et tous les observateurs sont unanimes que les conditions sont favorables pour aller à la paix. Donc arrêtez de mettre en mal la paix et la cohésion sociale que nous recherchons dans notre pays.

  43. Ibrahim Boubacar Keïta a tout mis en œuvre pour que cet accord puisse aboutir. Les différents belligérants doivent faire preuve de bonne foi et de responsabilité et respecter leurs engagements. Tous les acteurs sont appelés à donner le meilleur d’eux mêmes pour que cette quête de la paix aboutisse

  44. Tous les maliens vous soutiennent dans cette lancée. Homme de conviction, Homme de paix. Merci les maliens ne se sont pas trompés. Nous félicitons et encourageons votre engagement inlassable pour la paix.

  45. Nous encourageons tous les partis prenants de cette crise. C’est le Mali qui gagne car nous voulons le développement dans l’ensemble du pays. Il est temps que nous nous donnions les mains pour le grand bonheur de tous

  46. Un gouvernement d’union de tous les partis signataires sera mis en place conformément aux accords de paix pour la satisfaction de tous.
    L’essentiel c’est d’établir la vérité et trancher avec cette commission donc cela concerne tous les maliens.IBK tient à la paix et il a mis tout à la disposition de ce comité pour mener à bien leur mission.

    • Ce n’est pas Kidal c’est le Mali qu’il a voulu balancer pour sauver sa tête mais il n’y arrivera parce que justement il ne maîtrise rien. 💡 💡

  47. Coco, je tente de comprendre vos deux derniers postes mais j’avoue que je ne comprends toujours pas ce que vous voulez dire!
    BE SPECIFIC PLEASE!!!!!!
    Je vous remercie d’avance!!!!

    • CAPI, pour t’avoir traité d’âne je ressens la nécessité de présenter mes excuses à cet animal. Tu es moins qu’un âne, tu es un vrai salaud !! 🙁 🙁 Si la situation est meilleure qu’en Septembre 2013 elle l’est chez toi, pas chez les autres. En 2013 le candidat IBK s’était rendu à KIDAL pour battre campagne et aujourd’hui le Président avoue ne pas pouvoir mettre le pied là-bas…… 😥 😥 🙄 🙄 😳 😳 😳 😳

  48. Bonjour,
    Il y a un grand retard dans la mise en œuvre de l’accord de Bamako mais si nous allons TOUS dans le même sens, il sera vite résorbé.

    Comme je l’ai toujours dit, à travers, entre autres, mes lettres ouvertes, l‘inclusivité est indispensable pour la mise en œuvre par TOUS, indépendamment des bords politiques et des parties prenantes, de l’accord de Bamako.

    Félicitation au comité du suivi de l’accord d’être allé dans ce sens en favorisant l’intégration des membres de COMPIS dans la CMA et la plateforme.

    Il ne faut pas aussi oublier les membres de la société civile et les représentants des collectivités territoriales et de toutes les régions.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail Webanassane@yahoo.com
    TEL 00223 78 73 14 61

    • Bonjour ANASSER !

      Comme tu te fais rare sur le forum, je saisis cette occasion pour te présenter mes meilleurs vœux pour le nouvel an qui pointe à l’horizon.

      Il est vrai qu’ensemble nous pourrons ramener la paix définitive par l’application de l’accord de Bamako mais la voie existe-t-elle vraiment pour que nous puissions canaliser nos esprits et nos efforts dans le même sens ? Quant on observe de près, l’État ou les groupes armés ont-ils la moindre influence sur ceux qui viennent d’attaquer à Tombouctou ? Peut-on soupçonner le moindre lien entre le Front de libération du Macina et ses Anglophones qui ont sévi à RADISSON ? Eux aussi n’ont le moindre lien avec le MNLA ou avec la CMA qui sont les signataires de l’accord de paix.

      Vue la multiplication des attaques depuis sa signature n’est-on en droit de se demander si l’accord ne concerne que les deux “ventres mous” sur le terrain des hostilités ? C’est-à-dire les deux forces qui comptent le moins. Que vaut cet accord dans une guerre des forces étrangères contre les djihadistes étrangers sur le territoire Malien ?

      Certes la négociation est indispensable mais elle ne peut être une alternative à la force. Les mouvements qui sont pour la paix ont tous observé une trêve après l’accord sans que pour autant la situation sécuritaire ne s’améliore. Rien que pour cela on doit se dire que la force aussi est indispensable……

  49.   我1999年头进入股市,入市头一年就遇上了“5·19”行情,可我由于“瞎马不憷蹄”,只会买入不会卖出,到年末一算账,把一切挣的钱又都赔&#2

  50. Rien ne vaut la paix!!!!! Ceux qui veulent pousser le President IBK a’ faire replonger le Mali dans une guerre dont les maliennes et les maliens seront les premieres victimes, n’atteindront jamais leur but! Le Mali reste serein et continue a’ travailler avec tous les partenaires et toutes les parties implique’es pour une paix definitive!!!! LE PRESIDENT IBK ET SON GOUVERNEMENT ATTENDRONT/PRENDRONT LE TEMPS NECESSAIRE!!! QUE LES ENNEMIS DE NOTRE FASO DISENT CE QU’ILS VEULENT MAIS LE MALI RESTE SEREIN!!!!!! IL NE PRENDRA JAMAIS UNE DECISION EMOTIONNELLE QUI LUI SERA SUICIDAIRE!!!!! VOTRE PETIT JEU EST BIEN COMPRIS. IL CONSISTE A’ POUSSER LE MALI VERS UNE DECISION EMOTIONNELLE ET IRRATIONNELLE!!!! VOUS N’AUREZ PAS CE QUE VOUS VOULEZ! LE MALI RESTE ET RESTERA TOUJOURS DEBOUT INCHALLAH!!!!

    • CAPI , le Mali de IBK n’est ni debout ni serein, le MALI qui a choisi le déshonneur pour échapper à l’inévitable guerre contre le terrorisme, il aura le déshonneur et la guerre INCH ALLAH !! 8) 8)

      Que toi ou IBK dorme en paix n’est pas la paix retrouvée au MALI. Il n’y a la paix nulle-part au Mali. Pas même Bamako qui se croyait à l’abri.

      Le griottisme n’est pas mauvais mais avant de raconter vos âneries et vos idioties pintadesques vous devrez regarder le bilan sécuritaire.

      Y a-t-il eu combien d’attaques et de morts à Tombouctou en l’espace de deux jours ? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      • Mr Gassama dit yugu, peux-tu me dire qui sont les personnes qui te paient pour les conneries et les mensonges quotidens que tu ne cesses de deverser! c’est bien ta personnes qui est compose’e d’idioties et d’anneries!!!!! TU ES IDIOT ET ANE!!!! Si griottisme existe, il vient bien de toi!!!! C’EST BIEN TOI QUI FAIS TOUT POUR PLAIRE A’ TES MAITRES EN UTILISANT DES MENSONGES!!!!! YOU ARE NOTHING BUT A HATEFUL PERSON AND A LIAR!!!! IT DOESN’T COST A PENNY TO BE NICE! YUGU, BE NICE!!!!! YUGU, BE KIND!!!!! YUGU, STOP YOUR LIES!!!!!TU N’AIMERAS JAMAIS IBK PARCE QUE TU ES UN ETHNOCENTRISTE FONCIEREMENT IDIOT, MENTEUR ET VENDU!!!!
        LA GUERRE? OUI, UN IDIOT COMME TOI QUI N’A AUCUNE IDE’E DES BONNES STRATEGIES, NE PEUT QUE SOUHAITER LA GUERRE PARCE QU’IL N’A AUCUNE IDEE DES POSSIBLES CONSEQUENCES D’UNE TELLE AVENTURE!!!
        Mr Gassama dit yugu, tu peux bien faire la grande bouche a’ partir de New York qui est tres loin des dunes du nord… MALIEN!!!!! Si vraiment c’est la guerre qui t’interesse, il faut au moins rejoinder le nord!!!!
        WALAY ANKE’ TA YAGOU!!!!
        YUGU, MOR, TFOU A LA CHEFYGAKE!!!!
        ANEU H’WEYGRAKE!!!!!

        • CAPI, tu es ce qu’un vieil ami Tchadien appelait ADDEL’ HAMAR. Tu racontes des âneries sinon comment peux tu qualifier la situation actuelle de paix ? Tu es malade ? IBK nous dit qu’il ne peut pas mettre les pieds hors de Ségou et toi tu parles de paix…… 🙄 🙄 🙄 🙄

          • CAPI bée bouche …..et en recherche d’arguments , non prévus …..
            Cépadrole ….. 😉 😉 😉

          • —–Mériter le diplôme de “Sous – tous -les -régimes ” , tu peux faire 6 universités , çà n’est pas prévu dans les formations …. 😉 😉 😉

          • Comme tu es idiot, tu ne sais pas lire correctement!!!!!! TOUT EST RELATIF!!!!!! LA SITUATION MALIENNE D’AUJOURD’HUI EST MEILLEURE QUE CE QU’ELLE ETAIT LE 3 SEPTEMBRE 2013!!!!!
            C’EST BIEN TOI LIHAMAR WOU FOYSSID !!!!!!!!!!
            ESSEUL ENTE’ ZOUWEYGUIL!!!!!!!
            QUE PEUX-TU FAIRE A’ PART T’ACHARNER CONTRE DES NOIRS COMME TOI!!!!!!!!!! TON CAS EST CONNU EN PSYCHOLOGIE!!!!! J’AI PITIE’ DES PAUVRES IDIOTS COMME TOI!!!!!!!

        • L’essentiel c’était la signature de l’accord par tous les groupes rebelles et dieu merci le régime en place à mis tout en œuvre et cela est devenue une réalité.
          Il faut remercier les signataires de cet accord et surtout IBK pour cette mise en oeuvre decet accord

      • CAPI, pour t’avoir traité d’âne je ressens la nécessité de présenter mes excuses à cet animal. Tu es moins qu’un âne, tu es un vrai salaud !! 🙁 🙁 Si la situation est meilleure qu’en Septembre 2013 elle l’est chez toi, pas chez les autres. En 2013 le candidat IBK s’était rendu à KIDAL pour battre campagne et aujourd’hui le Président avoue ne pas pouvoir mettre le pied là-bas…… 😀 😀 😀 😛 😛 😛 😛

Comments are closed.