Gouvernement de la transition : Une équipe de 25 membres !

4

Le nouveau gouvernement de la transition  dirigé par Moctar Ouane a été formé, hier, lundi 05 octobre 2020. Cette équipe gouvernementale est composée de 25 membres (21 hommes et 4 femmes). Dans ce nouveau gouvernement figure 4 militaires dont 3 membres influents de la junte militaire (Comité national pour le salut du peuple) qui a renversé le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta, le 18 août dernier. Il s’agit du colonel Sadio Camara nommé à la tête du département de la Défense, le colonel Modibo Koné, ministre de la Sécurité et le colonel-major Ismaël Wagué, ministre de la Réconciliation nationale.

Fait notable : c’est l’entrée dans le gouvernement des mouvements signataires de l’accord pour la paix. Une première !

Il s’agit de Mahamoud Ould Mohamed, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Me Harouna Mahamadou Touréh, ministre du Travail et de la fonction publique, Moussa Ag Attaher, ministre de la Jeunesse et des sports. Quant à Al Hamdou Ag Ilène, gouverneur de Nioro du Sahel et proche de El Hadj Gamou (leader du Gatia), il occupe le fauteuil du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine.

Aussi, dans ce gouvernement, l’on note le retour d’un ancien ministre (sous Moussa Traoré), Zeyni Moulaye. Il est à la tête du département des Affaires étrangères. Aussi, Dr Hamadoun Touré, ancien patron de l’UIT, est le tout nouveau ministre de la Télécommunication et de l’économie numérique. Quant au département de l’Emploi et de formation professionnelle, le choix a été porté sur un proche de l’imam Dicko, en l’occurrence, Mohamed Salia Touré. Ancien président du CNJ (Conseil national de la jeunesse), ce jeune a des atouts pour réussir sa mission au sein de ce département dont le premier partenaire est la jeunesse. Pour occuper le département de la Culture, le choix s’est porté sur une dame de culture Mme Kadiatou Konaré, patronne de Cauris Editions.

 Décret 2020-0074/PT.RM du 05 octobre 2020 portant nomination des membres du Gouvernement

  1. Ministre de la Défense et des anciens Combattants : Col Sadio Camara
  2. Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Mohamed Sida Dicko
  3. Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Lt Col Abdoulaye Maïga
  4. Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Col Modibo Koné
  5. Ministre la Réconciliation nationale : Col Major Ismaël Wagué
  6. Ministre de la refondation de l’Etat chargé des relations avec les institutions : M. Mohamed Coulibaly
  7. Ministre des transports et des infrastructures : M. Makan Fily Dabo
  8. Ministre des affaires étrangères et de la Coopération internationale : M. Zeyni Moulaye
  9. Ministre de l’économie et des Finances : M. Alfousseyni Sanou
  10. Ministre des affaires foncières, de l’urbanisme et de l’habitat : M. Dionké Diarra
  11. Ministre de l’industrie, du commerce et de la promotion des investissements : M. Arouna Niang
  12. Ministre de la communication et de l’économie numérique : Dr Hamadoun Touré
  13. Ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme : Mme Kadiatou Konaré
  14. Ministre de l’éducation nationale : Pr Doulaye Konaté
  15. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Pr Amadou Keïta
  16. Ministre de la santé et du développement social : Dr Fanta Siby
  17. Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche : M. Mahmoud Ould Mohamed
  18. Ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine : Al Hamdou Ag Ilène
  19. Ministre du Travail et de la Fonction publique – PPG: Me Harouna Mahamadou Touréh
  20. Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle : M. Mohamed Salia Touré
  21. Ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable : Mme Bernadette Keïta
  22. Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille : Mme Bintou Founé Samaké
  23. Ministre des Mines, de l’Energie et l’eau : M. Lamine Seydou Traoré
  24. Ministre de la Jeunesse et des Sports : M. Mossa Ag Attaher
  25. Ministre des Affaires religieuses et du Culte : Dr Mahamadou Koné.

Bamako, le 5 octobre 2020

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat

Bah N’Daw

Le Premier Ministre

Moctar Ouane

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Maintenant il faut mettre la transparence dans la gestion.
    Le citoyen’lambd doit avoir Access a la comptabilité de l’administration et des collectivités territoriales a tout moment et en ligne
    Cela permettra d’éviter le détournement des dons et taxes la r les agents verreux

    Sans contrôle régalien et citoyen vous n irez nulle part.

    Sans la masse vous n irez nulle part. Demander a Ibk

  2. Un gouvernement est une structure politique,il n’est pas technique comme l’administration publique dont les animateurs sont des exécutants.
    ON Y EST NOMMÉ POUR RENDRE POSSIBLE UN IDÉAL,PAS POUR EXÉCUTER DES INSTRUCTIONS.
    Cela compris,on peut deviner facilement l’IDÉAL que veut rendre possible ce gouvernement.
    AUCUNE PERSONNALITÉ PUBLIQUE D’ENVERGURE QUI S’EST PRONONCÉE POUR LA PRÉSERVATION DES DENIERS PUBLICS N’Y FIGURE.
    Donc l’IDÉAL À RENDRE POSSIBLE n’est pas la préservation des deniers publics.
    AUCUNE PERSONNALITÉ PUBLIQUE QUI S’EST PRONONCÉE ET ENGAGÉE POUR LA REFONDATION DE L’ÉTAT N’Y FIGURE.
    Là aussi le gouvernement n’est pas engagé pour le rendre possible.
    PAR CONTRE DES PERSONNALITES PUBLIQUES QUI SE SONT ENGAGÉES, RISQUÉES LEUR VIE POUR SÉPARER LE NORD DU MALI DU RESTE DU PAYS SONT BIEN PLACÉES.
    On peut raisonnablement envisager que ce gouvernement travaille pour rendre possible l’application intégrale de l’accord d’Alger,peut-être sans révision majeure.
    Des personnalités publiques qui se sont révélées dans leurs domaines ont été introduites pour maquiller la maison.
    Le chef de l’État BA NDAW, son premier ministre MOCTAR OUANE sont des marionnettes entre les mains des inspirateurs du coup de force du 18 août 2020 qui ne sont pas les jeunes officiers supérieurs mis devant.
    Le 18 août n’est pas le parachèvement du mouvement populaire du M5-RFP,mais sa confiscation pour protéger les intérêts de la puissance étrangère présente dans notre pays.
    LA FACILITÉ AVEC LAQUELLE IBK A ÉTÉ ARRÊTÉ,ENSUITE POUSSÉ À LA DÉMISSION DOIT INTERROGER.
    Des hommes de terrain, aux contacts quotidiens avec les officiers français depuis 2013,ont conduit l’opération comme s’ils sont entrain de mener des opérations régulières au Nord c’est à dire avec l’appui stratégique des officiers français avec tous les moyens d’espionnage requis.
    Le général MOUSSA DIAWARA n’a rien vu venir.
    La feuille de route du gouvernement a priorisé l’application intégrale de l’accord d’Alger.
    Reste à savoir quel homme politique sera désigné pour gagner les élections présidentielles.
    Ce dernier aura sans doute le soutien du CHÉRIF de NIORO et de MAHMOUD DICKO comme en 2013.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  3. #Moussa Traore / UDPM /23 longues années de galère / Échec Total
    #Amadou Toumani Toure / CTSP /transition avec les espoirs en attente.
    #Alpha Oumar Konare /ADEMA PASJ /Un historien et pourtant toutes ses actions prouvent autre chose
    Il ne fait que des monuments inutiles lorsque les Maliens ont besoins de ponts ,de routes et d`échangeurs /cas de la tour de l`Afrique /de l argent jeté par la fenêtre /cette tour avec ses bouchons qui étouffe tout Bamako.
    Pire il brûle les armes du pays au nom de quel paix?
    pire il refuse de lutter contre la corruption et pourtant qui était son créneau avant son arrivée au pouvoir /A la fin de son mandat il fait du spectacle faisant semblant de lutter contre la corruption avec quelques arrestations sans saisir leurs milliards détournés ,ces gens seront libérés plus tard et mènent la belle vie avec l`argent volé au détriment des populations en souffrance
    #Amadou Toumani Toure / MAJORITE PRESIDENTIELLE /Gros travailleur mais refuse de mettre fin a la corruption et pourtant c`etait un des points phare de la révolution de mars 1991/ il manque d`initiative Alors / LA FRANCE AVEC LA COMPLICITE DE CERTAINS FILS DU PAYS (LA CMA) S`EMPARENT DU PAYS POUR VOLER L`OR ET CERTAISN MINEREAUX RARES AU NORD MALI /l`or est un élément sacré /ces gens seront maudits par la malédiction de l`or tôt ou tard.
    #Amadou Aya /CNDRE
    Les populations espèrent mais aucune action de leur part pire ils pillent les banques du pays soif d`argent..
    #Ndioncounda /transition
    Monte au pouvoir mais aucune action notable sur les attentes des populations /toujours le statuquo…les gens continuent de piller les ressources du pays en toute impunité aucune lutte contre la corruption beaucoup plus de milliardaires encore et encore……
    #IBk /RPM /Une gestion clanique familiale pitoyable toujours des milliardaires sur les ressources de l`état. un vrai partage de gâteau au détriment des populations
    pire /l`armée n as pas le droit de faire des actions offensive sans la france /pendant ce temps la france et certains fils du pays volent l`or et les ressources rares du pays au nord Mali.
    Il est chassé du pouvoir par les populations en colère et des militaires de bonne volonté……….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here