Présidence de la République du Mali : Les Colonels à l’assaut des postes stratégiques

14

C’est un véritable pouvoir militaire  qui est entrain de s’installer  à la présidence de la République malienne.  A peine investi, le Président et vice-président de la transition, le Colonel-major Bah N’Daw et le Colonel Assimi Goïta s’activent pour  se faire entourer de leurs  proches militaires.

-Maliweb.net-  Ainsi, le magistrat Sékou Traoré,  nommé secrétaire général de la présidence de la République avec rang de  Ministre par décret présidentiel, est le seul civil parmi les décideurs de la  première institution du Mali. Le successeur de Madame Kamissa Camara, qui a éphémèrement occupé ce poste stratégique de Secrétaire générale de la Présidence  jusqu’à la chute de l’ancien Président IBK,  devrait  désormais composer avec  quatre colonels pendant cette transition de 18 mois.

Il s’agit  du Colonel-major Bah N’Daw et le Colonel Assimi Goïta, titulaires des postes de Président et de vice-président de la Transition, donc de l’Etat,  du colonel-major à la retraite Mamoutou Traoré qui hérite du poste de Chef de cabinet du Président de la Transition, et enfin du Colonel Sambala Sidibé, intendant du Palais de la présidence. Le tout est couronné par la nomination du lieutenant-colonel  Cheick Mamadou Chérif Tounkara, issu de la garde nationale, au juteux poste de Directeur administratif et financier de la Présidence de la République.  Ces différentes nominations des militaires, à la présidence de la République,  viennent  allonger la liste des nombreux décrets signés par le chef de la junte,  qui a lui-même désigné des officiers de l’armée et de police dans les postes de commandement des forces armées et de sécurité malienne ainsi que de l’administration.

De quoi jeter une douche froide sur les ambitions de la classe politique malienne et de la Cédéao, qui  voudraient voir  cette transition dirigée par les civils avec les militaires sur les champs de bataille contre l’insécurité.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Ces gens-là ne sont dignes d’aucune confiance. D’abord ils ont promis une transition civile pour faire avaler au peuple et à la communauté internationale la pilule de leur putsch, et puis ils se sont dédits royalement… Ensuite, de tripatouillage en tripatouillage, ils s’accaparent à petits coups des leviers du pouvoir. Bien sûr que c’est pour se servir et non servir. Mais “wait and see”, on en reparlera dans dix-huit mois, enfin s’ils acceptent d’abandonner les délices du pouvoir et rentrer dans les casernes évidemment !

    Pensées rebelles.

  2. Franchement la transition ne pas un devoir civique, foutons nous la paix ainsi que nos vaillants soldats, attendrez prochaine élections on fera, ça juste la transition plus courte c’est tout .

  3. Vérité 30 Sep 2020 at 11:33
    “Ils vont bientôt payer les fonctionnaires avec leur pipi. On les laisse jouer et on regarde de loin s’enterrer.
    Ces petits militaires écervelés sont sur la piste d’IBK, venus pour se servir d’abord et leur entourage. Eux ils vont bouffer les os du Mali qui reste en 18 mois et iront ensuite se gratter les couilles à l’étranger comme le Général Moussa Diawara.”

    Vérité, j’ignore qui tu es, mais ta LUCIDITÉ me conduit bien souvent à faire des copié-collé de tes commentaires, TANT ILS SONT PERTINENTS !👏👏👏👏👏👏

    • Au moins si les militaires s’accaparent de tous les postes c’est une bonne occasion pour qu’aucun politique ne vienne faire échouer la transition ou favoriser son parti par des magouilles . Tous les politiques seront désormais au même point de départ pour la recherche du pouvoir . Aucun parti politique ne doit participer à la gestion de cette transition. Ce qui est sûr c’est que les militaires ne vont pas postuler à la présidence du pays.
      Personne ne va profiter de cette transition , espèce de bandes de crocodiles .

    • ET NFP ET SON AUTRE COLLEGUE INCONU NE SONT QUE DES HYPOCRITES QUI ONT DEJA OUBLIE QUE ENSEIGNANTS ,MEDECINS ET MEMES MAGISTRATS GREVAIENT A TOUR DE ROLE POUR FAIRE DES REVENDICATIONS DE SALAIRES QUI D AILLEURS N ONT CESSE DEPUIS 1960…

      AU LIEU DE VOUS COMPORTER EN IDIOTS-COMMENTATEURS DU QUOTIDIEN, AURIEZ VOUS UNE CERVELLE POUR ANALYSER LES CAUSES DU MALHEUR AU MOINS FINANCIER DE VOTRE PEUPLE, JE DOUTE QUE MEME SI PHYSIQUEMENT VOUS ETES UN DE NOUS,DU RESTE VOUS ETES ETRANGERS ET MEME ENEMIS.

      FAAROH, KAFAAROH

  4. 🚨LES CIVILS MALIENS NE VALENT RIEN !
    🚨LES MILITAIRES SONT LES MEILLEURS ENFANTS DU MALI!
    🚨LE PEUPLE DOIT LES ENTOURER ET LES AIDER EN TOUT ET AVEC TOUTES LES FORCES!

    SI LA COMMUNAUTEE INTERNATIONALE ET LA FRANCE BOUDENT TOURNEZ VOUS VERS LA CHINE ET LA RUSSIE EN QUITANT LE CFA UNILATERALEMENT…RENFORCEZ L ARMEE ET BOUTEZ LES DJIHADISTES ISLAMSTES///

  5. “A peine investi, le Président et vice-président de la transition, le Colonel-major Bah N’Daw et le Colonel Assimi Goïta s’activent pour se faire entourer de leurs proches militaires.”

    Mais BIEN SÛR et BIEN ÉVIDEMMENT que les les bidasses sont en train de s’accaparer le pouvoir au pouvoir au Mali !!!!!🙄🙄🙄🙄🙄

    SEULS, les illettrés ou semi-lettrés, les naïfs, les rêveurs, ou les cons, peuvent ne pas s’en rendre compte !!!🙄🙄🙄

    Et après, on s’étonnera ou on s’offusquera que la CEDEAO maintienne ses sanctions!😂😂😂😂😂

  6. Ah les bambins, laisser moutons courir Tabaski viendra. Nous les attendons au tournant a la moindre erreur ils nous verront dans la rue sans kalaches, ni lances-rochettes pour dessiner la vraie refondation de l’Etat. Ces nomination amicale aux postes stratégiques mettent a nu la programmation du partage du gateau. Mais qu’ils aillent demander a IBK de quoi nous sommes capable. OUHS OUHS OUHS

  7. On peut regretter l’absence des Femmes à ces Postes.
    Mais, la CEDEAO devrait comprendre que le Mali ne traverse pas seulement une crise politique… C’est que le pays est aussi en guerre.
    Dans les Gouvernements précédents, les civils étaient plus nombreux. C’était pas mieux. Autrement on n’en serait pas là. Ils ont bouffé l’argent destiné à équiper notre Armée.
    Militaires ou Civils…, ça nous est égal, qu’ils prennent des Gens compétents et pas corrompus.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Mais, la CEDEAO devrait comprendre que le Mali ne traverse pas seulement une crise politique… C’est que le pays est aussi en guerre.

      En temps de guerre, les militaires sont surtout utiles au front et non dans les salons feutrés et bureaux climatisés de la présidence…

      Pensées rebelles.

  8. On peut regretter l’absence des Femmes à ces Postes.
    Mais, la CEDEAO devrait comprendre que le Mali ne traverse pas seulement une crise politique… C’est que le pays est aussi en guerre.
    Dans les Gouvernements précédents, les civils étaient plus nombreux. C’était pas. Autrement on n’en serait pas là. Ils ont bouffé l’argent destiné à équiper notre Armée.
    Militaires ou Civils…, ça nous est égal, qu’ils prennent des Gens compétents et pas corrompus.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  9. Ils vont bientôt payer les fonctionnaires avec leur pipi. On les laisse jouer et on regarde de loin s’enterrer.
    Ces petits militaires écervelés sont sur la piste d’IBK, venus pour se servir d’abord et leur entourage. Eux ils vont bouffer les os du Mali qui reste en 18 mois et iront ensuite se gratter les couilles à l’étranger comme le Général Moussa Diawara.

  10. Diamoutene merci pour cette brillante analyse et j’ajoute que la double betise est qu’ils sont tous des miltitaires et sont aussi tous des hommes. Un veritable signe du SOUS-DEVELOPPEMENT du Malien et du Mali!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here