Célébration de la journée mondiale de la protection civile : Sous le signe de « la protection des enfants, c’est notre responsabilité »

1
Le général Salif Traoré a annoncé que les patrouilles se poursuivront
Le général Salif Traoré a annoncé que les patrouilles se poursuivront

Le Mali à l’instar de la communauté internationale, a célébré le vendredi 1er mars dernier, la journée mondiale de la protection civile sous le thème ‘’la protection des enfants, c’est notre responsabilité’’.

Initiée depuis 1972 par l’organisation internationale de la Protection Civile, la célébration de la Journée mondiale de la Protection Civile vise à sensibiliser les personnes sur les tâches et services de protection civile, de défense civile et de gestion des situations d’urgence à travers le monde.

Pour la célébration de la journée cette année, au Mali, il a été choisi comme thème : « la protection des enfants, c’est notre responsabilité ».

Selon les constats du ministre de la sécurité et de la protection civile, général Salif Traoré, « ces dernières années, le monde a été profondément envahi par de nombreuses catastrophes dommageables pour la santé, l’économie, et surtout la vie de la personne humaine en particulier les enfants ».

Le Général Traoré n’a pas manqué de souligné ses ambitions de rapprocher au maximum le secours de la population à travers l’implication de nouvelles unités opérationnelles et de dire aussi que « le gouvernement est et demeure le bouclier de protection des enfants contre toutes formes de catastrophes, de sinistre et de calamité ».

Il faut a enfin dit que, les enfants seront placés au cœur de toutes les initiatives visant à protéger les vies et l’environnement.

Mahamadou Sarré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Au Mali apparemment tout est sur papier et dans les discours. Sinon on parle de quels enfants? La protection des milliers d’enfants mendiants de nos villes urbaines ne sont il pas une priorité? Ces enfants sont toutes grandes de Bamako exposés aux maladies, aux accidents, aux stupéfiants et l’alcool (moi-même j’ai vu de mes yeux un de 8 a 10 ans ramasser les cannette d’alcool pour boire), exploités par des “maitres coraniques” criminels, par des parents criminels qui les (les jumeaux/jumelles) louent a 5000 F le jour…etc.., exposés au soleil d’hydratant.
    Au moins si on voyait des pickup de la police ramasser ces enfants vers des centres de soin …. et leurs parents criminels ainsi que leurs maitres criminels arrêtés, on aurait réjouit d’une action concrète. Le Sénégal a montrer l’exemple contre la mendicité des enfants talibés….

    Mais profiter juste d’une journée mondiale des enfants pour venir nous dire le contraire de ce que nous voyons tous les jours de nos propres yeux comme traitement abusif des enfants…! Or tout le monde sait que la première des choses qui frappent aux yeux d’un étranger a BAMAKO est la vue pitoyable des milliers enfants pris en otages par des adultes criminels sous prétexte de mendicité ou encore ces petits garibous qui importunes les conducteurs de gauche a droite sur nos artères. Des milliers de jeunes femmes qui peuvent travailler (lavage, vente de fruits) se donnent désormais au gain facile de la mendicité en exploitant l’énergie de leurs enfants sur la rue…
    Quelle honte pour nous en tant que société…ça en dit long sur notre état moral.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here