Police nationale : Fanta Goïta, une dame dévouée à la tête du 16ème arrondissement

0

Créé en 2018, avec comme premier responsable le Commissaire principal Aminata Louis Keïta, le Commissariat de police du 16ème  arrondissement  est situé à Sotuba et couvre 3 quartiers: Sotuba village, Sotuba ACI et Bougouba. Son secteur de compétence comporte des marchés, des pharmacies, des lieux de culte, des lieux de loisir…

Arrivé en juillet 2019, le Commissaire principal Fanta Goïta et ses hommes sont en train de mettre tout leur savoir-faire au service des paisibles citoyens. Pour cela, ils ont renforcé la surveillance autour des différents quartiers par des rondes, des patrouilles et même des descentes de police, avec l’appui d’unités spécialisées. Aussi, entendent-ils créer un climat de confiance entre la population, en cultivant un esprit de patriotisme et en incitant la population au civisme.

Aux dires du responsable du 16ème arrondissement, les infractions ou délits observés dans leur secteur sont le braquage, le viol, des petits larcins (consommateur de chanvre indien) et les problèmes fonciers. Le Commissariat du 16ème arrondissement, avec ses quarantaines d’agents qui sont repartis entre les sections administrative (carte d’Identité), police judiciaire (brigade de recherche), voie publique, délégation judiciaire, renseignement généraux est en train de tout mettre en œuvre pour sécuriser la population de Sotuba.

La nouvelle cheffe du Commissariat de Sotuba se définit comme une bosseuse, quelqu’une de rigoureuse, qui est à l’écoute et qui protège ses policiers. Cette femme a toujours su faire preuve de fermeté, mais aussi d’une certaine diplomatie lorsqu’elle a été à la tête d’un  service. Ses capacités d’organisation et de management ont été révélées lors de son passage au 15ème  arrondissement, où elle a su gérer des événements dans des quartiers difficiles. Elle s’est surtout fait remarquer en 2019, à Sotuba, où elle a fait face à une flambée de violence.
«Notre commissariat entretient de bonne collaboration avec la population. Celle-ci nous appuie beaucoup en fournissant des informations et des renseignements qui nous permettent de bien mener notre mission de protection des personnes et des biens », a-t-elle dit.

De 2019 à nos jours, le commissariat a posé beaucoup d’actes qui rentrent dans le cadre de la sécurisation des personnes et des biens, précisément des cas de braquage, de vol et de nombreuses saisies de produits stupéfiants, d’armes et munitions.
La vision du commissaire Goïta est de doter son commissariat d’une nouvelle vie, de travail, de respect de la légalité et d’inclure la cohésion entre les policiers et les différentes couches sociales de Sotuba. Elle a assuré que tous les documents administratifs livrés par le commissariat de Sotuba se fait dans la règle de l’art et en toute légalité.

En ce qui concerne les difficultés, le commissaire principal Fanta Goïta affirme: « En complément des aides déjà reçues de la part des autorités, des partenaires financiers et de la population, beaucoup reste à faire sur le plan de moyens humains…».

La première responsable du 16ème arrondissement appelle la population à collaborer avec la police, afin d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Elle a enfin remercié l’ensemble du personnel de son service  pour son écoute, sa disponibilité et la bonne entente entre les éléments. Toute chose ayant abouti à la mise en place  d’une équipe homogène et discipliné pour l’atteinte des objectifs.

Rappelons que les mesures barrières contre le Covid-19 sont bien prises en compte au niveau du commissariat du 16ème arrondissement. Le Commissaire principal Fanta Goïta a mis en place des dispositifs de lavage de main au savon, l’usage du thermo flash et du gel hydroalcoolique au sein de son service.

Mariée et mère de deux enfants, Fanta Goïta fait la fierté de la gente féminine de la Police nationale.

Ousmane DIAKITE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here