Boubou militant de l’Urd et de l’Adema à la fois …

4

Où milite réellement l’ancien Premier ministre Boubou Cissé ? Cette question n’est apparemment pas tranchée par la seule officialisation de son adhésion à l’Union pour la République et la Démocratie où il a été accueilli en grande pompe dans la Venise malienne.  L’événement fait suite, en effet, à l’inscription de Boubou Cissé dans les registres Urd de Djenné, une localité où il est également réclamé par une autre formation politique. Il s’agit de l’Adema-Pasj, l’autre famille politique à laquelle il est lié par le nombril et dont les responsables locaux jurent en mettant le doigt au feu que l’ancien Premier ministre était devenu Abeille avant d’atterrir à l’Urd. Ils en veulent pour prouve également les démarches engagées par plusieurs hauts responsables auprès du directoire de la Ruche pour préparer le terrain à son acceptation par le CE, en mettant en avant les rapports naturels qu’entretient Boubou Cissé avec le PASJ, à travers notamment le parcours militant de son père. L’ancien chef du Gouvernement jouerait-il l’entre-deux-chaises dans la perspective d’une jonctions des deux familles politiques pour les besoins de sa cause électoraliste ? Ce serait en tout cas une posture à double tranchant au regard de la montagne d’adversités à laquelle se heurte déjà son arrivée à l’Urd…

…Quid d’Igor Diarra aussi ?

Le plus sérieux adversaire de Boubou Cissé, Igor Diarra, saura-t-il en tirer le maximum de profit ? La question taraude forcément au sein de l’ancienne locomotive de l’opposition où la bataille de leadership fait rage entre les deux nouveaux arrivants. À un point tel que la moindre brèche d’un camp est susceptible d’exploitation par un autre. Pas exclu, en définitive, que la double appartenance de Boubou Cissé soit agitée par les partisans de son principal adversaire. Sauf que ceux du camp opposé n’en manquent pas également et pourrait attendre de pied ferme pour riposter à leur tour avec d’autres arguments. Il s’agit de l’admission de l’ancien ministre de lEconomie et Finances, Mamadou Igor Diarra, comme militant de l’Urd. En effet, dans le camp d’en face, il se susurre avec beaucoup d’insistance qu’Igor Diarra, à la différence de Boubou Cissé, n’est pas encore membre de la famille politique de Feu Soumaïla Cissé. Pour ce faire, explique-t-on, la dissolution de mouvement et son absorption par l’Urd ne suffiraient pas. La démarche devrait s’accompagner d’une formalisation de l’adhésion de ses membres dans leurs localités respectives.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. ERRATUM ;

    Avant l’arrivée de Boubou CISSÉ et de Mamadou Igor DIARRA…, c’était le PARTI URD qui avait lui même un problème de Leadership après le décès de son regretté fondateur. Les Militants ne voyaient plus en leur sein qui a le charisme nécessaire de Soumaïla CISSÉ ( paix à son âme ) pour être leur prochain Candidat. Alors l’arrivée de Mamadou Igor DIARRA a été accueillie comme une bouée de sauvetage pour le PARTI. Et maintenant, voilà quelques temps après, qu’un ancien Premier Ministre aussi vient frapper à leur porte. Du coup les Militants ont eu l’embarras du choix et ne savent plus qui préférer des deux PERSONNALITÉS pour les conduire à KOULOUBA.
    Bon courage, Militants de l’URD… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  2. Avant l’arrivée de Boubou CISSÉ et de Mamadou Igor DIARRA…, c’était le PARTI URD qui avait lui même un problème de Leadership après le décès de son regretté fondateur. Les Militants ne voyaient plus en leur sein qui a le charisme nécessaire de Soumaïla CISSÉ ( paix à son âme ) pour être leur prochain Candidat. Alors l’arrivée de Mamadou Igor DIARRA a été accueilli comme une bouée de sauvetage pour le PARTI. Et maintenant, voilà quelques temps après, qu’un ancien Premier Ministre aussi vient frapper à leur porte. Du coup les Militants ont eu l’embarras du choix et ne savent plus qui préférer deux PERSONNALITÉS pour les conduire à KOULOUBA.
    Bon courage, Militants de l’URD… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  3. “Il s’agit de l’Adema-Pasj, l’autre famille politique à laquelle il est lié par le nombril et dont les responsables locaux jurent en mettant le doigt au feu que l’ancien Premier ministre était devenu Abeille avant d’atterrir à l’Urd. Ils en veulent pour prouve également les démarches engagées par plusieurs hauts responsables auprès du directoire de la Ruche pour préparer le terrain à son acceptation par le CE, en mettant en avant les rapports naturels qu’entretient Boubou Cissé avec le PASJ, à travers notamment le parcours militant de son père.“

    C’est incroyable,des min.ables pareils prétendent diriger un pays.😕😕😕

    • Lynx22 je ne serai pas srpris si le RPM du Ministre engrais frelates ne va pas faire la meme declaration a propose de ce gamin minable et specialise dans le vol du denier public: le Boubou sale et puant de Boua le ventru IBK!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here