Mali / Nouveau scandale financier : plus de 700 milliards de FCFA détournés entre 2005 et 2017

10

Le régime du Président IBK, confronté à une pernicieuse guerre asymétrique contre les terroristes, pourrait bien tomber de Charybde en Scylla avec les recommandations des bailleurs de fonds qui ne sont pas loin d’un ultimatum. Suite à un rapport d’audit qui fait apparaître une mauvaise gestion de plus 700 milliards sur 12 ans (de 2005 à 2017), en dépit des apaisements donnés par le Premier ministre Boubou CISSE, les bailleurs haussent le ton. Les partenaires financiers exigent ici et maintenant la transparence désormais, faute de quoi les pays donateurs se proposent de prendre des sanctions.  Le scandale a été révélé par le site bendere.org qui dit avoir reçu copie du rapport en question.

Selon le site internet Bendere.org, le Canada a réalisé un audit des comptes du Mali sur la période 2005-2017. Le rapport final, révèle-t-il, fait état de graves fautes de gouvernance, et de plusieurs milliards détournés.

A la demande de l’alliance des donateurs du Mali, le gouvernement canadien a procédé, courant 2018, à l’analyse des résultats de toutes les enquêtes de la Cour des comptes durant la période 2005-2017, rapporte le site internet. Rendu public, à la demande des autorités maliennes,  le rapport, dont Benbere a obtenu copie, fait état de graves malversations dans la gestion des fonds publics.

L’étude canadienne indique, selon Bendere, qu’un montant de 1,13 milliard d’euros  (environ 700 milliards de F CFA) a été dépensé de manière irrégulière par les autorités maliennes au cours de la période 2005-2017. Ce montant représente 4,4% des dépenses totales du gouvernement au cours de cette période.

Recommandations non suivies

En outre, le document précise que le suivi des recommandations des 13 ans de rapport des structures de contrôle maliennes (Bureau du Vérificateur général, Cour des comptes, CASCA etc.,) est très insuffisant. « Sur les 2 472 recommandations, seulement 22% ont été mises en œuvre et vérifiées par le Bureau du Vérificateur général (BVG). Quant aux plaintes, le rapport révèle que seulement 11,6% des plaintes adressées par le BVG à la Cour suprême et au Pôle économique ont été traitées », peut-on lire dans le rapport d’étude, précise le site internet.

Après la mise à disposition du rapport aux pays donateurs, l’un des bailleurs avait demandé la réaction du gouvernement. Cette demande est restée sans réponse, jusqu’au 12 avril 2019, date à laquelle celui qui était encore Premier ministre, Soumeylou Boubeye MAIGA, a eu une conversation avec son homologue néerlandais, revèle Bendere.

Engagements non tenus

Au cours de la conversation, Soumeylou Boubeye MAIGA s’était engagé à fournir une réponse écrite à l’étude et s’est déclaré disposé à examiner le cadre institutionnel des organes de contrôle et de surveillance. Entretemps, le 18 avril 2019, il a quitté la Primature. Le 5 mai 2019, un nouveau gouvernement, dirigé par Boubou CISSE, est nommé. Et le 17 mai 2019, le Premier ministre CISSE a été invité à préciser les mesures prises par son gouvernement à la suite de cette étude, explique le site internet.

Au cours de cette énième interpellation, les bailleurs de fonds ont exprimé leurs préoccupations au sujet des dépenses du gouvernement malien, de la mauvaise gestion et des fraudes présumées.

En réponse, le Premier ministre Boubou CISSE aurait souligné que l’amélioration de l’administration publique au Mali en luttant contre toutes les formes d’enrichissement non autorisées est l’une des priorités du gouvernement, et qu’il tenait compte des recommandations de l’étude, rapporte Bendere.

Transparence

Dans leur volonté d’accompagner le gouvernement, les experts ayant mené l’étude n’ont pas manqué d’y introduire des contributions allant dans le sens de l’amélioration de l’administration publique et de la lutte contre les suspicions de fraude, écrit le site internet. Il est notamment demandé au gouvernement malien de veiller à ce que l’utilisation des fonds publics soit transparente et que ces dépenses soient comptabilisées.

Pour ne plus que les recommandations restent dans les tiroirs du gouvernement malien, les pays donateurs ont proposé des sanctions, si le nouveau gouvernement malien ne réalise pas de progrès suffisants dans le suivi des recommandations. Ce rapport des experts canadiens sur la corruption est sorti quelques jours avant la réception par le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, le 4 juillet 2019, du Rapport annuel 2018 du Vérificateur général (Vegal), Samba Alhamdou BABY. Selon lui, d’importantes irrégularités et des manquements notoires ont été relevés au sein de plusieurs structures, aussi bien dans le dispositif de contrôle interne que dans la gestion financière.

Source : bendere.org

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. ….LA CORRUPTION, L ASSIMILATION, LE METISSAGE DE GUERRE PAR INFILTRATION, LES RELIGIONS DEBILISANTES, LES FINANCES POUR SINGES. …

    ……VOILA LES ARMES DES GENOCIDAIRES ABRAHAMIQUES. ..,

    …..TANT QU IL Y A DES RELATIONS PRIVILEGIEES AVEC LES ABRAHAMIQUES FRANCAIS ET ARABES&ABRAS LES PEUPLES AURONT DES DIRIGENTS CORROMPUS…..

  2. NATURELLEMENT ….DANS LES 700 MILLIARDS …IL N Y A PAS LES 23 PIQUES PAR LES ANCIENS …DE L ANCIEN POUVOIR A SICG -MALI … ( DONT LA CONDAMNATION VIENT DE TOMBER A LA CCJA …IL N Y A PAS LES 9 …MILLIARDS ISSUS DE LA VENTE DES HALLES DE BAMAKO PAR BHM SA …IL N Y A PAS …
    ! ! ! ! ! ….ET VOILA VOILA …
    COCO SE MARRE …. ENFIN !
    PARCE QUE …QUAND MEME ! NOUS , ON A QUAND MEME POSE TRENTE HUIT PLAINTES PENALES AU POLE ECONOMIQUE ….TOUTES DISPARUES ….!
    BHM SA , SEULE BANQUE CONNUE …A EMPECHER LA REALISATION PENDANT 6 ANS D UNE REDDITION DES COMPTES ( ! ) …S EST UNE FOIS VUE …COINCEE …SENTIE OBLIGEE DE SE FAIRE EN TOUTE URGENCE VOTER UNE LOI ….” PRIVILEGE ” ….PAR L ASSEMBLEE NATIONALE …POUR POUVOIR TRICHER …UNE FOIS DE PLUS !
    ….ET MEME PAS INQUIETS …EN PLUS !
    VOILA QUE …LA LOI , MAL LUE …NATURELLEMENT …LEUR A PERMIS D ECRIRE QUE NOUS LEUR DEVIONS 6.8 MILLIARDS …ALORS QUE LES EXPERTS COMPTABLES DISAIENT QUE C ETAIENT BIEN LA BANQUE QUI NOUS DEVAIT 1,7 MILLIARD …
    …AUCUN CONTROLE D EXPERTISE ..ENCORE …..NATURELLEMENT …
    JUSQU A BIEN PIRE ! VOILA QU APRES CELA …LES MEMES QUI S ETAIENT VU POURSUIVRE PAR NOTRE PREMIERE PLAINTE AU POLE ECO ..POUR AVOIR PRIS HORS NOTRE AVIS …UNE SOMME DE 298 MILLIONS POUR AVOIR TOUT VENDU ET ENCAISSE DES 14.9 MILLIARDS DE LA VALEUR DES MEMES HALLES …EN FIN 2002 …
    REVENDENT LES HALLES ( ENCORE .. )AUX ENCHERES …ET LES RACHETENT EUX MEMES …EN 2010 !

    …VUS …MAIS PAS PRIS …EN TOUT CAS …ILS NOUS EN REFERONT VOIR UNE ENCORE BIEN MEILLEURE A ABIDJAN …OU IL SE TROUVE QUE NOS AVOCATS …DE BAMAKO …DE FRANCE …PERDRONT LEURS TITRES ….AVANT DE LES RETROUVER …PARCE QUE …C EST BON … NON ?
    …..
    ET VOILA ….QUE LES MEMES COUILLONS AVAIENT DECIDE DE FAIRE DE LA “” RESISTANCE””!
    ….TROUVANT ENCORE LE MOYEN DE REOUVRIR 4 NOUVELLES PROCEDURES CONTRE NOUS …! ! ! !
    ….
    ….ILS ONT DU COMPRENDRE CE QUI LES ATTENDAIT …S ILS CONTINUAIENT …
    HEUREUSEMENT , EN TOUT CAS QUE TOUTES LES BANQUES NE SONT PAS IDENTIQUES …
    NE FONCTIONNENT PAS COMME LA BHM SA …RACHETEE …
    BON …NOUS , ON VA S EN TIRER …
    MAL … MAIS ON VA SEN TIRER ..
    COMBIEN SONT ILS …COMME NOUS …QUI PEUVENT S EN SORTIR …APRES AVOIR MENE UNE BAGARRE …. 18 ANS …DURANT ?

  3. Nous n’avons pas au Mali un seul responsable digne de ce nom qui se soucie du bien être et de la bonne santé de nos frères villageois qui sont les vrais actifs du pays. Ce rapport n’en est qu’un révélateur de plus. Une prise de conscience de la société civile comme ailleurs en Afrique s’impose dans notre pays pour mettre fin à cette spoliation de nos biens par ces politiciens qui ne songent qu’à leurs proches et non au citoyen lambda. Pour terminer, je pense que ces comportements conduirons inexorablement à l’avènement d’un autre Mali avec un homme plus intègre, honnête et d’une probité sans faille.

  4. …..A LA CHUTE DE MOUSSA, COMBIEN AVAIENT ILS DIT QU IL AURAIT DETOURNE. ?…..

    LE MENSONGE C EST AUSSI LE QUOTIDIEN, VRAI/FAUX? …

    …..COMBIEN DE MILLIARDS SOUNDJATA, SOUMAORO, ET AUTRES ONT DETOURNE? DEPOSE OU? QUELLE BANQUE? …..

    …..LE SUPER IDIOTISE KANKOU MOUSSA LUI , LAI ISLAMOCIRCONCIS AUX BOULES A LUI DEVALISE LES CAISSES DU MALI AUX PROFITS DES ARABESQUE, OUI L EMPEUREUR IDIOTISE……

    L ISLAMISATION VA AVE L IDIOTISATION EN AFRIQUE, IL FAUT L ARRETER……

  5. Hum, Boubou Cissé est PM pour tenir le plat afin que la famille D’IBK puisse bien manger. Tous ces gens finiront en prison un jour. Croyez-moi, un homme intègre est en chemin.

  6. EXACT MALI-CHEZ NOUS …
    MEME GESTE QUE TOI ….MEME RESULTAT !
    PAR CONTRE …SUR JEUNE AFRIQUE JE LIS :
    “””FINANCE
    Mali : Bamako va lever 520 milliards de Francs CFA en 2019 pour financer son développement
    26 avril 2019 à 17h27 | Par Nadoun COULIBALY – à Ouagadougou
    Mis à jour le 26 avril 2019 à 17h33 “””””
    “”” « Au vu de l’évolution récente des émissions du marché financier régional, cette opération est une réussite », se félicite Siaka Samaké, chef de division Banques et Finances au Trésor public malien, interrogé par Jeune Afrique. L’émission obligataire du Mali visait en effet à lever 15 milliards F CFA sur le marché financier régional. Mais elle a finalement permis d’en récolter 57,19 milliards, soit une sursouscription de l’ordre de 381%.”””””

    CONCLUSIONS …
    ? ? ? ? ? ?
    A PREMIERE VUE …. IL DOIT Y AVOIR QUELQU ‘UN QUI BLAGUE ! NON ?

  7. J’ai tenté d’aller voir ce rapport sur votre bendere.org, mais inaccessible ou non existant… “This site can’t be reached”.
    Néanmoins, puisqu’il s’agit d’un rapport sur 12 années d’activités du gouvernement, en quoi ce serait-il un scandale maintenant ?
    Chaque année, le rapport du bureau du vérificateur général révèle des milliards partis en fumée soit à cause de la corruption ou de la mauvaise gouvernance. C’est ça le vrai scandale!

  8. ils n’en ont cure.
    j’ai toujours affirmé que sans bonne gestion transparente, inutile de faire des réformes.
    on nous dit que ce sont les mêmes bailleurs qui maintiennent boubou aux finances.
    je crois que si l’onu veut être crédible, il faut qu’elle exige la bonne gestion sur toute la planète.
    exclure de ses rangs tous les pays qui gèrent mal les finances publiques.
    la mauvaise gestion tue plus que les guerres.
    tant qu’il reste sur terre la mauvaise gestion, rien sur terre ne peut être envisagé.
    la violation de procédures est pire les détournements.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here