Dioncounda, le plan B du président IBK ?

10

Mercredi dernier, le parti ADEMA a décidé de lancer un appel à candidatures pour choisir, dans ses propres rangs, l’homme susceptible de le conduire à la victoire lors de la présidentielle de juillet. Chose remarquable, aucune section du parti ne s’est opposée à cette décision qui fait suite à une résolution de la dernière conférence nationale du parti.

Ce constat marque un échec des quatre ministres du parti qui sont censés se battre pour rallier l’ADEMA à la candidature du chef de l’Etat sortant, IBK. Selon nos sources, l’appel à candidatures sera lancé dès cette semaine mais il n’aboutira pas au choix du « candidat consensuel » attendu.

En conséquence, les dirigeants du parti décideront, dans l’intérêt supérieur de l’ADEMA, de se rabattre sur Dioncounda Traoré, l’ex-président du parti et de la Transition de 2012-2013. Problème: ce dernier répète, en privé, à tout le monde qu’il ne sera pas candidat. Abandonnera-t-il cette belle résolution s’il est sollicité par l’ensemble des factions du parti ? En ce cas, IBK lui-même sera-t-il candidat à sa réélection? Certains murmurent que Dioncounda est le plan B d’IBK.

L’homme auquel il pourrait céder le pouvoir au cas où lui-même renonçait à se présenter. Un homme dont il n’aurait rien à craindre après son départ…

Abdoulaye Guindo

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. C’est un leurre de croire que Dioncounda est le candidat idéal de l’adema aux présidentielles à venir quand on sait comment ce monsieur a peiné pour avoir son poste de député face à une Sina Damba qui n’était pas du tout connue ,en dehors de son parti le cnid. Après maintes tractations et, au plus haut niveau, il a pu enlever ce poste pour ensuite devenir président de l’assemblée nationale.C’est à ce poste que survint le coup d’état dont l’issue sera la transition qu’il a présidée.
    A part ça, Dioncounda n’avait aucune chance de devenir président du Mali, en tout cas, je ne vois pas comment. C’était sa seul chance, celle de sa vie pour être président.
    Je crois qu’il est temps pour le peuple Adema de voir la réalité parce que ce monsieur n’est que l’ombre de lui-même et, il le sait.

  2. L’ADEMA-PASJ fait meme pitié , reconquérir le pouvoir par l’intermédiaire de Dioncounda ? C’est pas possible , mais l’homme n’est rien .

  3. Meme le manœuvre de la rue peut battre Dioncounda . Il n’est rien et ne peut rien .

  4. 👦DIONCOUNDA DOIT ETRE ECARTE DE LA POLITIQUE AU MALI ET MEME DOIT ETRE ARRETE POUR TRAITRISE CONTRE LA NATION ET LA REPUBLIQUE DU MALI👦

  5. le ridicule ne tue pas, ce groupe de charognards pense avoir eu le Mali dans les ustensile de mariage de leur maman, IBK qui passe à Dioncounda et le changement dans tout ça et un SANOGO de Sikasso qui répond aux critères et qui est membre aussi de l’ADEMA. Il n’est pas peut être “bien né” pour eux? où est il suffisamment patriote et honnête pour attirer l’attention de ces bandits? c’est vraiment une merde et ces gens nous prennent véritablement pour des imbéciles. Vivement la régionalisation pour que chacun s’occupe de ses siens.

  6. Diancouda ne sera pas candidat à l’élection présidentielle et est de ceux qui sont favorables au soutien de l’ADEMA au premier tour des élections. Pour preuve il était absent à la conférence nationale du parti. Pour ce qui est de la candidature du président IBK il n’y a aucun doute là-dessus car c’est une nécessité pour le Mali. Alors racontez ce que vous voulez. Qui vivra verra.

    • Mais, l’Adéma n’appartient pas à Dioncounda. Et c’est d’ailleurs le seul parti qui n’est pas créé à l’image d’un homme.C’est la Conférence Nationale souveraine du parti qui a décidé que l’Adéma ait son propre candidat à l’élection présidentielle. Où est le problème?

    • Dioncounda sait comment il a échappé la fois dernière , cette fois ci , non ! Il fera les frais . Un traitre sans honneur .

Comments are closed.