Koulouba 2022 : Le parti YELEMA affute ses armes

0

Le samedi 09 octobre 2021, s’est tenu au Centre international de conférence de Bamako (CICB), le 2è congrès ordinaire des femmes et jeunes du parti YELEMA « le changement » avec pour objectif principal de gagner plus dans les prochaines élections en 2022.

L’occasion pour les femmes et jeunes du parti d’échanger sur les élections de 2022 dans le but de mobiliser les femmes et jeunes du Mali autour du parti YELEMA », le parti du vrai changement et l’alternance démocratique en République du Mali.

L’ouverture des travaux de ce 2è congrès ordinaire du parti a été présidée par le président national du parti, Dr Youssouf Diawara. Elle a enregistré la présence de  Moussa Mara, ancien président et président d’honneur du parti, Mme KorotoumouBallo, présidente nationale des Femmes du parti,  Diakaridia Diakité, président du Comité Exécutif des jeunes du parti, Mme Doumbia Adam Sangaré et Issa Dabo, co-présidents de la Commission d’organisation des congrès des Femmes et des Jeunes; des membres du Comité Exécutif Central (CEC) du parti avec des délégations venues de toutes les régions du Mali dont celle de Koulikoro était conduite par Ousmane Bakary Coulibaly dit OBC, 2è vice-président du CEC du Yelema, le poids lourd du parti dans la région de Meguetan.

À noter également la présence des représentants des partis amis à cette rencontre politique de Yelema. Il faut le dire aussi que la salle de 1 000 places du CICB était pleine à craquer d’où une démonstration de force des femmes et jeunes du parti Yelema. 

Le coordinateur régional de Koulikoro, Ousmane Bakary Coulibaly a félicité les deux bureaux pour la qualité de l’organisation et la forte mobilisation des militantes et militants. « Cette démonstration de force nous prouve à suffisance que notre formation politique a de l’avenir », a-t-il confié.

La présidente des femmes du parti Yelema, Korotoumou Ballo aura rappelé et affirmé que du premier congrès tenu en avril 2018 à aujourd’hui, le Comité Exécutif Central des Femmes a évolué.  Ne comptant que quelques Cellules à sa création, réparties entre les régions et les Communes du District de Bamako, il compte aujourd’hui plus d’une centaine de Cellules. Elle s’est également dit très optimiste quant à l’atteinte des objectifs du parti. « En 11 ans d’existence, le Parti Yelema continue son ascension et n’est qu’à quelques encablures de l’atteinte à l’un de ses objectifs majeurs, c’est-à-dire la Présidence de la République du Mali », a-t-elle souhaité. Madame Korotoumou Ballo a ainsi salué et remercié le Comité Exécutif Central de Yelema dirigé par le Decteur Youssouf Diawara, pour son engagement à l’organisation de ce congrès tout en adressant une mention spéciale à son président qui a été d’une aide inestimable grâce à ses conseils, sa disponibilité et ses encouragements ; aussi bien qu’au Docteur Abdoulaye Konaré, 3ème vice-président du CEC et vice-président en charge des bureaux des  Jeunes et des Femmes, qui n’a ménagé ni son temps ni son énergie pour leur accompagner et ; les braves dames de Yelema pour leur engagement, leur détermination, leur disponibilité, leur fidélité et, leur cohésion à la bonne organisation de ce congrès. Et sans oublier Docteur Ousmane Bakary Coulibaly 2ème Vice-président du CEC qui a gracieusement mis à leur disposition son local pendant deux mois pour l’organisation du congrès.  

Quant au président des jeunes, Diakaridia Diakité, il a réaffirmé la conscience des jeunes du parti qui, selon lui, sont conscients des enjeux de l’ère et des défis auxquels la Jeunesse malienne est confrontée à savoir, la précarité des jeunes, le chômage chronique, l’immigration clandestine, l’offre de formation dépassée. Avant de préciser que Yelema est la solution aux maux du Mali actuel. C’est pourquoi il a profité de l’occasion pour lancer un appel à la jeunesse malienne de rejoindre le train du parti, la formation politique du vrai changement pour un Mali debout et en plein essor. 

Le président national du parti Yelema a, à son tour, félicité les membres de la commission d’organisation, pour la parfaite maitrise du processus ayant conduit à l’organisation de ces assises et l’ensemble des congressistes pour leur mobilisation massive à l’appel du parti.

Pour la réussite du parti aux élections à venir, le président Diawara a tenu engager les militantes et militants à renforcer leur citoyenneté et à développer leurs compétences. Il les a enfin engagés à ne jamais rentrer dans les invectives et à rester dans les fondamentaux du parti.  Ce qui est de contribuer à l’éveil des consciences et à mobiliser l’ensemble des concitoyens pour le seul combat qui vaille, celui de la paix, de la cohésion et du développement.

NDK

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here