Me Baber Gano à propos de la démission de Moussa Sinko Coulibaly : « Aucun officier félon ne peut ébranler IBK »

25

Dans l’entretien qu’il nous a accordé jeudi dernier à propos des récentes sorties du général Moussa Sinko Coulibaly, le secrétaire général du RPM, non moins ministre des Transports a assuré qu’aucun officier félon ne peut ébranler le parcours du président IBK, président fondateur du parti du tisserand.

En avocat aguerri dans l’art oratoire, le Secrétaire général du RPM, Me Baber Gano a d’abord indiqué qu’il n’a pas d’appréciation personnelle à faire sur la démission suivie des prise de position du général Moussa Sinko Coulibaly. «Mais, je crois qu’il a contrat d’embauche avec les Forces armées maliennes… Et dans le contexte actuel, je ne pense pas qu’un bon général de l’Armée malienne puisse préférer autre chose que de servir loyalement et vaillamment les FAMAs. Ce qui suppose une grande expérience, un patriotisme et une bravoure », a-t-il commenté en introduction.

Pour le Secrétaire général du parti présidentiel, Moussa Sinko Coulibaly a servi dans les deux premiers gouvernements d’IBK. « Il avait conduit avec brio l’organisation des élections législatives sous le Premier ministre Oumar Tatam Ly et c’est IBK qui l’a nommé et l’a distingué Général comme un bon officier. Que cette personne démissionne de ses fonctions aujourd’hui, c’est une surprise, car nous attendons mieux de lui. Nous attendions que ce Saint-Cyrien conduise une troupe ou un bataillon sur le terrain pour défendre les populations et notre territoire. Qu’à cela ne tienne, je respecte sa démission ! » a-t-il martelé.

Et Me Baber Gano de poursuivre que Moussa Sinko Coulibaly est comptable du bilan d’IBK et que le RPM et ses responsables ne tomberont pas dans la provocation face à « des propos d’ineptie » que cet « officier putschiste » tient et qu’il met au compte de « l’amateurisme et de l’inexpérience. Je dois seulement dire qu’au RPM, nous l’attendons de pied ferme. S’il se comporte en opposant, nous le traiterons comme tel »

Et de fustiger ces récents propos du patron de l’Ecole de maintien de la paix abondamment relayés dans la presse. « Nous avons un président de la République, qui est le président fondateur de notre parti, brillamment élu par le peuple malien. IBK n’est pas un président putschiste. Toutes les fonctions qu’il a eu à assumer, c’est le peuple malien qui les lui a confiées. Moussa Sinko Coulibaly est arrivé à ce niveau de responsabilité par un illustre inconnu à travers le putsch qui a interrompu la marche démocratique de notre pays à deux mois de la fin du mandat d’ATT… C’est eux ces putschistes qui ont mis notre pays dans la situation qu’il vit actuellement », a-t-il déploré.

Avant de soutenir qu’IBK a été un bienfaiteur à Sinko en le promouvant en le nommant. « On ne crache pas sur la table du banquet après avoir fini de manger ! », a-t-il fustigé. Et d’ajouter que le chef de l’Etat voyait en Sinko un officier engagé pour la cause du pays, respectant l’Etat de droit, mais visiblement ce n’est pas le cas. « S’il pense à un nouveau putsch, qu’il se détrompe. Le coup d’Etat ne sera plus jamais accepté. Et il aura le RPM et le peuple malien sur son chemin ».

Pour le Secrétaire général du parti du tisserand, ce n’est pas Moussa Sinko Coulibaly qui va réélire IBK en 2018 ? C’est le peuple malien qui est souverain et sait comment le locataire de Koulouba a servi le pays durant son mandat. Et « Inch Allah, IBK sera candidat ». Les Maliens, relève-t-il, savent qu’IBK a servi le pays. « C’est grâce à ses efforts qu’il y a une armée aujourd’hui, une armée de l’air qui dispose aujourd’hui de plusieurs aéronefs et Sinko le sait. Je dis qu’aucun officier félon ne peut ébranler IBK ni impacter négativement sur son parcours ».

Et le secrétaire général du RPM de saisir l’occasion de cet entretien pour rendre hommage aux officiers supérieurs, aux officiers et militaires valeureux qui se battent chaque jour pour que le Mali arrive à surmonter cette crise ? Il cite en particulier le Général Didier Dakouo et les autres sommités de l’Armée malienne pour tous les sacrifices qu’ils consentent pour le Mali, le seul qui importe pour le président de la République et pour nous-mêmes.

Bruno Segbedji

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. Sinko est un général qui a fait une école de guerre, alors fait bien attention puisque votre stratégie politique n’a pas le poids à coté de sa stratégie de guerre , il faut voir tout simplement son calme, il ne parle pas mais va agir .

  2. Je suis sur d une chose au jour d aujourd’hui le Mali à besoin de la sagesse pour tout bon patriote et militants de quel bord qu’il soit à bon entendeur salut

  3. Dammmmmnnn it!!!!! C’est pas lui qui disait tout de suite “…qu’il n’a pas d’appréciation personnelle à faire sur la démission suivie des prise de position du général Moussa Sinko Coulibaly….”?
    Huuum il y a trop de “mots” dans cet article qui puent Mr. Chahana T.
    Bon Moussa Sinko ohh Ibk ohh, pareils aux meme…

  4. “…En avocat aguerri dans l’art oratoire…” Ah bon? Si je me rappelle, toutes les sorties de cet “aguerri dans l’art oratoire” se sont revellees innoportunes, ou a la limites desastreuse.

  5. Fakrou Bouaré, tu es imbécile né. C’est toi l’idiot qui mettra IBK jusqu’en 2023? Peut-être pour t’enculer oui.
    Espèce de crétin.

    • FB est un dingue, un taré qui ne fait qu’exposer ses convulsions cérébrales sur MW.

  6. comrades it is obvious why Mr. Gano speaks in IBK behalf. Mr. Gano livelihood is a result of being a member of IBK administration. It have nothing to do with IBK performance or dangerous position IBK incompetence have led Mali to as a nation. Maybe Mr. Gano is another member of incompetent Keita family. Stupid is what Mr. Gano say plus stupid is what Stupid say. Very much sincere, Henry Author (people of books) Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan aka Gue. translationbuddy.com

    • Sinkodén mérite plus que des injures. Un dangadén reste un dangadén. Tu as eu le grade de général par les moyens et pour des raisons que tu connais, un bilakoro comme toi, général sans jamais avoir tiré un seul coup de fusil, tu démissionnes pour faire de la politique. C’est le hakè qui te rattrape ou la malédiction

  7. Le peuple malien attend RPM de pied ferme pour ses crimes de surfacturation, de trafic d’influence et de la grande mafia dans la gestion des ressources nationales!

  8. Me Baber Gano, je vous prie de bien vouloir retirer le mot « officier putschiste » que vous voulez faire attribuer à Moussa Sinko Coulibaly (MSC) . Me Baber connaissez vous un Saint-Cyrien? Savez vous la qualité des hommes qui y sortent? avez vous déjà vu ou entendu parler d’un coup d’Etat perpétrer par un sortant de cette école? Je vous prie de bien vouloir respecter cette école de renommer internationale où sont formés des cadres compétents au services de leurs nation et du Monde. Pour ta gouverne MSC n’est pas un putschiste car il à été approché par la junte après le coup d’Etat pour occuper les fonctions de chef de Cabinet de Amadou AYA Sanogo ( le Putschiste). Pas la peine de transformer cette histoire, nous la connaissons tous. Si vous n’avez rien à dire ou affaire dite le poisson vit dans l’eau Me Baber Gano.

    • La plupart des putschistes en Afrique Francophone de 1960 à 1990 sont sortis de l’Académie Militaire de Saint-Cyr. Je dirais plus de 70% de ces crétins sont des sortants de cette Académie. Renseignez-vous avant de balancer des bêtises.

    • Saint cyrien de mon cul. Dès lors qu’il a accepté se deculotter devant un inculte ivrogne drogué et assassin comme Aya il devient complice et sera jugé. Un dangadén reste un dangadén. Tu as eu le grade de général par les moyens et pour des raisons que tu connais, un bilakoro comme toi, général sans jamais avoir tiré un seul coup de fusil, tu démissionnes pour faire de la politique. C’est le hakè qui te rattrape ou la malédiction. Un vrai saint cyrien n’acceptera jamais être chef de cabinet d’un Aya.

  9. Il ne faut pas accorder d’importance à Moussa Sinko car il n’en vaut vraiment pas la peine. Me Gano devrait économiser son énergie que d’évoquer ce cas qui n’est qu’anodin. Le président IBK est là et cela jusqu’en 2023. Moussa Sinko est insignifiant pour être considéré comme une quelconque menace pour le président IBK.

  10. Me GANO, ne sait pas que le principal bénéficiaire du putsch des généraux frelons est le Président IBK qui ne pouvait dormir la nuit sans appeler Kati pour se rassurer que les donnes n’ont pas changées entre 00h et 5h. C’est bien grâce à ces frelons qu’il se “dia” aujourd’hui. Un landage de Sikasso dit “Si tu trouves une femme en faisant le flûtiste, naturellement tu auras peur dès que tu vois quelqu’un avec les joues rétrécit en forme de siffler. Cette situation sied bien au comportement des RPMistes qui ne font que traité tous les adversaires de putschiste y compris l’opposition républicaine.

    • Je crois qu’il ne faut donner de crédit à Moussa Sinko. Les gens parlent sans vraiment réfléchir.On aura des surprises en 2018 car je suis convaincu que Moussa Sinko est un pion du président IBK. Attendons de voir.

  11. ce cretin qui dit intellectuel qui ne te connait pas quel proces a tu gagner deuis que tu est avocat zero alors ferme la au lieu de faire le griot si c etait pas le coup d etat tu ne serait pas ministre car c est grace a ca que ibk est president alors encore une fois ferme la

  12. Voilà un monsieur et qui, à tout bout de champs, insulte les honnêtes gens. Dire aussi que ,en plus il est ministre !.
    D’où viens-tu ?, Gano, est ce un nom malien ?.

  13. L’intervention du secrétaire général du RPM respire la médiocrité.
    D’accord ce n’est pas IBK qui a nommé MOUSSA S COULIBALY général de l’armée malienne.
    C’est le président D.TRAORÉ qui l’a nommé en même temps qu’ AMADOU AYA SANOGO et d’autres.
    Si IBK l’ a maintenu dans son gouvernement,c’est pour service rendu.
    Sinon,on ne voit pas les raisons de son maintien.
    Qu’ on le veuille ou non l’élection d’Ibk a été favorisé par les putschistes.
    Personne ne conteste le résultat du vote.
    IL EST INCONTESTABLE!
    Mais le résultat du vote est la conséquence de la brimade,du dénigrement…des principaux adversaires d’Ibk sur la scène politique malienne par les putschistes aux profits du candidat IBK.
    La politique se mène avec un appareil solide derrière quel qu’en soit la popularité du candidat.
    Tout le monde le sait en 2012 le RPM était laminé.
    IBK lui-même reconnaît qu’ il n’a pas été élu par son parti.
    Les putschistes se sont associés avec les religieux pour dénigrer les deux adversaires sérieux du candidat d’Ibk :SOUMAILA CISSE et MODIBO SIDIBE .
    La preuve de l’importance de l’ appareil politique solide a été prouvé au premier tour.
    Malgré les campagnes de dénigrement le candidat des putschistes n’a pu passer au premier tour comme souhaité par les putschistes,intention trahie par la déclaration du ministre de l’ administration territoriale d’alors.
    Ce résultat au premier tour est la marque de la force de l’ adversaire politique d’Ibk qui avait un appareil politique installé patiemment sur tout le territoire.
    Quand le RPM perdait des cadres l’URD procédait au regroupement de plusieurs partis politiques qui le composent actuellement.
    Il suffit de jeter un regard sur le scort d’ATT en 2007 pour comprendre l’importance de l’ appareil politique.
    Il a passé dès le premier tour à cause du soutien des deux grands partis politiques du pays :l’ ADEMA-PASJ et l’URD.
    C’est pourquoi je dis ATT N’EST PAS LE SEUL COUPABLE DE LA DESCENTE AUX ENFERS DU MALI.
    Après IBK qui l’a soutenu au deuxième tour,en 2002,contre SOUMAILA CISSE .
    En 2007,l’ ADEMA-PASJ et l’URD l’ont soutenu contre IBK.
    SANS LE COUP D’ÉTAT IBK NE SERAIT JAMAIS LE PRÉSIDENT DE CE PAYS.
    C’est le GÉNÉRAL MOUSSA S COULIBALY et ses camarades qui se sentent TRAHI de la non reconnaissance de leur candidat préféré.
    L’ adhésion du peuple se constate au premier tour.
    On a vu des deuxième de l’ élection présidentielle devenir président.
    A.OUATARA de la côte d’Ivoire et ALPHA K. de la GUINÉE ont été deuxième au premier tour.
    Ils ont été président grâce aux ralliements d’autres tendances.
    Les 77%d’Ibk au deuxième tour ne reflètent pas sa popularité.Ils expriment les ralliements d’autres tendances.
    Le score du premier tour qui dépasse à peine les 40%est sa popularité réelle en 2013.
    Même dans ce score,les putschistes et les religieux ont leurs scores.
    Le peuple malien,en réalité,n’a pas manifesté une adhésion certaine pour IBK.
    Il le savait corrompu.
    Il a été,en fait,imposé par les putschistes avec la complicité des religieux.
    DANS UN PAYS BIEN ORDONNÉ LE VOTE DE 2013 SERAIT ANNULÉ À CAUSE DE L’ ATMOSPHÈRE QUI PENALISAIT LES ADVERSAIRES DU VAINQUEUR.
    C’est cette atmosphère pénalisante pour l’existence du pays qui a poussé SOUMAILA CISSE a faire un geste fort et médiatique pour apaiser la société malienne.
    En réalité,un PRÉSIDENT ILLÉGITIME est à la tête du pays.
    Ce qui explique le blocage actuel du pays.
    NE CONFONDONS PAS LA POPULARITÉ DANS LA CAPITALE ET CELLE DANS L’ENSEMBLE DU PAYS.

  14. M. le SG du RPM vous ne pouvez pas critiquer sans insulter? Il est vrai que quand on est aux aboies on perd un peu la tête et on oublie ses bienfaiteurs. Eh oui c’est ce SINKO qui a failli faire passer cet autre monsieur au premier tour. La politique malienne ne connaît ni dignité, ni honneur. Qui est cet homme du passé dont vous vous référer tout temps qui était aussi malhonnête aussi perfide, aussi délinquant comme vous l’êtes aujourd’hui? C’est pas en tout cas Soundiata, ni Tiéba ni Dah, ni Ahmadou ni Koumi Diossé, ni Sonni Ali, ni Fhiroun……….

  15. Voilà un intellectuel malhonnête un office félon est mieux que une bourgeoisie fantôme grâce les militaires maliens Ibk est président au Mali

  16. Vraiment nous avons une armée vaillante sous Bouffon 1er, tellement vaillante qu’elle ne peut se faire détrousser que par des donzos et des bergers. C’est maintenant, que ce chien aboyeur sans dents, se rend compte de la qualité de putschiste de l’ex-général. A moins qu’ils n’aient été tellement con de le promouvoir sans le savoir.

Comments are closed.