Mody Ndiaye, 9e vice-président de l’URD, aux jeunes : “Il faut être soldat du devoir, seul le travail fait la promotion de l’homme”

0
Dangers des engrais frelates importes : Mody N’Diaye appelle à la saisie et au retrait des engrais frelatés en toute urgence !
Honorable Mody N’Diaye

Initiée par la Maison de la presse en partenariat avec Malitel-SA, l’émission radiophonique, “Dialogue des générations” a tenu sa 2e édition samedi dernier. Elle avait comme invité l’honorable Mody Ndiaye, 3e vice-président de l’Assemblée nationale et 9e URD. Le député élu de Barouéli a saisi cet espace d’échange pour inviter les jeunes au travail, en leur rappelant qu’il faut que tout le monde soit un soldat du devoir” “parce que seul le travail fait la promotion de l’homme

 

L’émission mensuelle, “Dialogue des générations”, retransmise en direct sur les radios Renouveau FM et La Voix des jeunes, a organisé sa 2e édition le samedi 14 novembre 2015 à la Maison de la presse. Le présentateur, Lanfia Sinaba, avait en face l’honorable Mody Ndiaye pour qu’il puisse partager avec la nouvelle génération son parcours scolaire, universitaire et sa vie de fonctionnaire, mais aussi sa pensée pour une jeunesse plus dynamique au service de la Nation.

Au cours de cet échange entre aîné et cadets, l’inspecteur des services économiques de classe exceptionnelle Mody Ndiaye a dit aux jeunes que tout le monde doit être le soldat de la République, mais que les niveaux de motivation sont différents. Ce fils du Mali et soldat du devoir, comme il aime se vanter très souvent a demandé aux jeune d’être exigeants avec eux-mêmes et d’être travailleurs, car “seul le travail fait la promotion de l’homme”.

Major de la promotion 1984 de la filière économétrie de l’Ecole nationale d’administration (ENA), Ndiaye ne s’est pas tu sur la volonté des autorités de l’époque à bien organiser le concours d’entrée à la fonction publique. En plus de cette bonne organisation, le 9e vice-président de l’URD a aussi parlé du Service national des jeunes (SNJ) dont il fut un élément de la première promotion.

L’enfant de Barouéli voit aujourd’hui la nécessité de retour à ce service pour une meilleure formation des jeunes afin que les uns et les autres puissent contribuer à une protection efficace de la nation dans les moments difficiles. C’est pourquoi il a rappelé aux jeunes que tout le monde est soldat, mais que seul le degré de motivations diffère. “Ce que nous avons appris, c’est que tout le monde est soldat, mais on est motivé à des stades différents”, a-t-il déclaré.

Il a invité les jeunes au travail et au patriotisme pour être le flambeau du Mali à travers le monde. “Il faut être soldat du devoir, parce que l’environnement est très difficile, la concurrence est très vive. Il ne s’agit pas seulement d’être bon chez soi, maintenant on se frotte aux autres”, a-t-il ajouté.

Le 3e vice-président de l’Assemblée s’est prononcé sur le projet de loi sur le genre qui a été voté à l’Assemblée nationale jeudi dernier. Il a précisé que les élus de son parti ont estimé à la plénière que ce projet de loi doit être amélioré compte tenu de la réalité socioculturelle des différente localités dans notre pays. Il a regretté la déroute des partis politiques sur leur rôle d’éducation civique, morale et politique des citoyens et les à invités à jouer leur rôle cruciale dans la réforme sociétale dont notre pays a besoin.

Youssouf Coulibaly

PARTAGER