Découvete : Messieurs, voilà pourquoi vos femmes sont capricieuses, de mauvaise humeur et souvent très dangereuses…

0

L’on serait tenté de dire que c’est parce qu’elles ne prennent plus de bouillie de mil au petit déjeuner, en tout cas, en ce qui concerne nos sœurs maliennes. Les explications de la science.

« La mauvaise humeur des femmes n’est pas de leur faute. C’est ce que révèle une nouvelle étude scientifique. Le cerveau des femmes serait câblé pour l’anxiété, la dépression et les sautes d’humeur. Et le problème pourrait être exacerbé par les régimes riches en protéines, à faible teneur en calories comme par exemple le régime Dukan » (source : Dé.L belga).

Il s’agit, en clair, d’un régime alimentaire qui permettrait de perdre du poids. Pierre Dukan est un nutritionniste spécialiste du comportement alimentaire qui a mis au point un régime qui comprend une centaine d’aliments naturels (protéines et légumes).

La nouvelle étude s’intéressant à l’humeur féminine s’est penchée sur le niveau de sérotonine, soit la fameuse hormone du bonheur, présente dans le cerveau des femmes. Des chercheurs suédois ont étudié la manière dont la sérotonine est utilisée dans les cerveaux des hommes et des femmes

Leurs analyses ont montré que les femmes ont plus de récepteurs de sérotonine que les hommes. En somme, elles possèdent beaucoup plus récepteurs d’hormone de bonheur que les hommes. Elles devraient donc être  beaucoup plus souvent heureuses que les hommes.  Mais seulement voilà.

Délibérément ou non (le plus souvent dans le souci de perdre du poids et de garder la ligne), elles se privent d’aliments contenant la fameuse sérotonine en grande quantité. Du coup, elles soumettent leurs cerveaux à d’intenses activités cérébrales ayant pour seul but de retrouver quelque part, la fameuse substance.  Et bonjour les caprices et la mauvaise humeur ! C’est comme l’effet d’une drogue dont le manque suscite des comportements incontrôlés. Encore qu’il n’affecte pas la lucidité.

Et le saviez-vous ? Les céréales comme le mil, contiennent d’importantes quantités de sérotonine. Les chercheurs révèlent que « la consommation régulière de céréales complètes au petit déjeuner diminuerait le niveau de stress tandis que les glucides qu’elles contiennent augmentent le niveau de l’hormone du bonheur. En outre, les céréales sont une source riche de vitamines B, essentielles pour l’énergie».

Alors messieurs, vous voulez une épouse toujours souriante, accueillante et très bonne humeur et non une sorcière prête à vous poignarder dans le dos lors de ses crises de nerfs ? Alors, faites lui boire de la bouillie de mil, matin, midi, soir ! Le résultat est garanti. Mais encore, sait-elle préparer cette recette traditionnelle?

Hélas, il se trouve que les envahisseurs ont réussi à changer même nos habitudes alimentaires. Rien n’est donc garanti… Et si l’on se ressaisissait !
B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER