Santé: Les acteurs à pied d’œuvre pour lutter contre le VIH/SIDA

0

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet  «Accès Amélioré par l’Inclusion de Tous dans la lutte contre le VIH/SIDA au Mali (AAMI-Tous VIH/SIDA)», des missions d’évaluation périodique par les pairs ont été réalisées dans la période de mars à avril 2021 afin de connaître le progrès dans l’amélioration de la gouvernance globale des OSC du RMAP+ cibles  du projet à travers l’outil d’évaluation ECO.  Les résultats de cette enquête étaient au cœur d’un atelier de restitution, le mardi 20 avril 2021, au siège du Réseau Malien des Associations de Personnes Vivant avec le VIH (RMAP+) sis à Médina-Coura. L’ouverture des travaux était présidée par la présidente de RMAP+, Mme Fatou DIARRA, en présence de la représentante de la FEMAPH, Mme Sinaba Fatoumata CAMARA, des représentants des 16 organisations de la société civile (OSC) venues du district de Bamako, des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou.

Dans son allocution, Mme Fatou DIARRA a rappelé que la présente rencontre s’inscrit dans le cadre de la deuxième évaluation du CAP+ Bamako. Elle vise à constater l’état d’avancement de la précédente évaluation de cette organisation membre du RMAP+.  Le projet Accès Amélioré par l’Inclusion de Tous dans la lutte contre le VIH/SIDA au Mali (AAMI-Tous VIH/SIDA)  vise à contribuer au renforcement de la gouvernance de 42 organisations nationales de la société civile dont 16 OSC membres du RMAP+ impliquées dans la réponse nationale à la lutte contre le VIH/SIDA. Ce projet est  initié et mis en œuvre par le consortium entre la FEMAPH en tant que chef de file, Humanité et Inclusion et le Réseau Malien des Associations de Personnes Vivant avec le VIH/SIDA. Il a été approuvé par le canal 2 de l’Initiative 5% à travers Expertise France pour une période de 3 ans (Juin 2019 à Novembre 2021). Il vise à répondre aux problèmes communs tels que les obstacles à l’inclusion qui empêchent l’accès des personnes handicapées aux services VIH  dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et le District de Bamako. Il constitue également une réponse aux besoins de renforcement des capacités institutionnelles et managériales des 42 OSC cibles membres de la FEMAPH et du RMAP+ en vue d’améliorer leurs actions pour une lutte inclusive contre le VIH/SIDA. Pour atteindre efficacement son but, le projet AAMI-Tous VIH/SIDA a réalisé une première série de missions d’évaluation initiale participative des capacités organisationnelles et managériales  des 42 OSC cibles dont 16 OSC membres du RMAP+. Les résultats de ces différentes évaluations des 16 OSC membres du RMAP+ ont permis d’élaborer et de valider leurs plans de renforcement de capacités.

A. Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here