16ème édition de Maxi Tour School : convoitée de l’extérieur, mais négligée par les autorités scolaires internes

0

En effet, elle a pour centre d’intérêt les questions liées à la jeunesse : éducation, sport, culture, santé, citoyenneté, leadership, formation… Maxi Tour School participe au processus d’épanouissement des jeunes. Il ambitionne ainsi de sensibiliser les jeunes pour une forte prise de conscience de leur rôle dans l’édification de la Nation et du Continent, grâce à l’appui de ses partenaires, notamment Africable Télévision, Malitel, l’entreprise citoyenne, NBB et ses partenaires privilégiés.

Maxi Tour School constitue donc ce projet africain de téléréalité qui est en train de réunir la jeunesse africaine autour du défi ou de la problématique de l’épanouissement des jeunes en Afrique. Il devra être porté par un pays volontaire qui adhère à la philosophie d’éveil de la jeunesse africaine. Maxi Tour School a pour but principal l’émergence d’une génération de jeunes  responsable, consciente, informée, sensibilisée et mobilisée pour son propre épanouissement. Une jeunesse qui portera le devenir de son pays et de l’Afrique. Il met en compétition plusieurs établissements scolaires dans différentes rubriques et sur différents thèmes. L’émission développe aussi des animations plateau TV et Radios, des productions et reportages-vidéos. Elle porte ainsi sur des ateliers de créativités culturelles, littéraires et sportives.

«Le lancement de cette édition, pour nous, est l’occasion de signaler que nous avons tenu les engagements pris au cours de la précédente édition, à savoir, primer les 2ème et 3ème de l’ensemble des rubriques ; apporter une innovation à travers la réalisation du village Maxi Tour School. Ce village Maxi Tour School, qui est un concept innovateur, a donné une autre dimension à l’émission. Maxi Tour School est une référence sur le Continent et la Commission d’organisation a reçu des sollicitations de différents pays», précise Ballody, concepteur de Maxi Tour School.

Les organisateurs souhaitent que les autorités maliennes, notamment les deux ministères en charge de l’Education, inscrivent Maxi Tour School dans leurs programmes et profitent de l’opportunité qui leur est offerte pour participer à cette grand-messe de l’école malienne.

Gabriel TIENOU/Stagiaire

PARTAGER