Aboubacar Sidick Fomba : « Grâce à ATT, j’ai pu faire la différence entre les sangsues politiques, les grands opportunistes et les vrais hommes intègres du Mali »

6

Aboubacar Sidick Fomba, président de l’alliance démocratique du peuple malien (ADEPM) s’est exprimé sur le décès du l’ex-président ATT. M. Fomba estime qu’ATT a aimé et travaillé pour le pays.

« ATT est une leçon et ne pouvait, sans surprise, mourir que d’un problème cardiaque. J’ai tiré la leçon que c’est un véritable danger de vouloir faire plaisir à tout le monde », exprime le président de l’ADEPM.

Pour lui, le défunt était un patriote, un bâtisseur et un président de la République qui a su travailler pour son peuple, en évitant le malheur pour son pays. « Comme un film, je me rappelle toutes les tentatives, les tracasseries et les belles paroles lui demandant de démissionner et de se présenter aux élections présidentielles de 2002.Je me rappelle des rencontres avec les barons de beaucoup de partis politiques notamment ceux du parti ADEMA pour lui supplier de se présenter, parce qu’il était la seule personne qui pouvait sauver le Mali », a-t-il évoqué. Comme tout homme politique, Aboubacar Sidick Fomba reconnait que l’ex-président a commis des « erreurs » qui sont à pardonner. « Les prédateurs politiques qui ont créé le clientélisme politique ont pu ramener ATT sur leur chemin, et l’ont séparé de ses fidèles soldats qui se sont sacrifiés pour son élection. Ils l’ont petit à petit écarté de tout le monde, et ATT s’est finalement retrouvé seul dans la gueule des loups, et on a assisté à un Etat criminalisé », a-t-il soutenu. Ceux qui, selon lui, ont accompagné ATT dans la gestion du pouvoir et qui ont tout bénéficié l’ont également trahi.

Le mépris, dit-il, a été la démission d’ATT transformant le coup d’État militaire en mutinerie pour faciliter l’accession d’un baron de ces prédateurs politiques à assurer l’intérim de la Présidence de la République du Mali. Et ces mêmes militaires ont fait 7 ans en prison pour des motifs que tout le monde connait, explique M.Fomba. Le  président de l’ADEPM dit avoir pris  bonne note sur le parcours de cet homme (ATT) qui lui a permis de discerner pas mal de choses sur le paysage politique. « Grâce à ATT, j’ai pu faire la différence entre les sangsues politiques, les grands opportunistes de dernière minute et les vrais hommes intègres du Mali », ajoutera-t-il.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. J’ai vu dans la politique de ATT des projets isoles qui m’ont plu.Des qu’il est parti ,ces projets ont disparu.Le complexe siderurgique ,Une siderurgie au Mali avait un sens:le fer a construction,le beton arme pour construitre un peu en hauteur et du fil de fer barbelle pour faire de l’elevage semi intensif.Pour sortir de la politiquer de personnes ,il faut mettre en place de veritables partis ,crees autour des idees force,des objectifs a long terme ,des orientations servant de garde-fous et des politiques a formiuler,Ce contrat social nommera son President qui sera renouvelable compte tenu de la necessite de l’adaptation du leadership au temps et aux evenements politiques.Les “partis -propriete” creent le clientelisme ,la corruption.Il importe aussi d’avoir une vision commune sur le futur ;d’ou l’importance des programmes- cadre a tres long terme.Nous travaillons pour les generations futures comme les generations precedentes ont travaille pour nous.Oui cousin!les idees doivent primer en tout temps et en tout lieu.Les grandes idees ont une valeur inestimable.

  2. QUE VOULEZ VOUS TIRER D UNE CONCLUSION D UN ESPRIT ENFUMME PAR LA CROYANCE ISLAMIQUE? S IL VOUS PLAIT MR. FOMBA, QUE DITES VOUS D AUTRES POLITICIENS MODELS QUI FONT LA POLITIQUE INTERNATIONALE EN FRANCE ET CHEZ LES ARABES? CES MEMES POLITICIENS QUI TE CONDITIONNENT TOI ET TON PEUPLE, ATT Y A FAIT PARTIE SANS DOUTES!

    DE QUELLES POLITIQUES ET POLITICIENS PARLERONS NOUS SI NOUS SOMMES SPIRITTUELLEMENT ET MORALEMENT CASTRES ET CIVILISATIONELLEMENT EN-Q-LES COMME PEUPLES,NATIONS ET RACE!

    ATT N A ETE RIEN! NOS POLITICIENS SONT TOUS DES IMPUISSANTS ET DES IMPOTENTS CAR AUCUN N EST CAPABLE DE GALVANISER DE FOCALISER ET AGIR AUTOUR D IDEOS ET VERS DES BUTS GARANTISSANT LA SURVIE DE LA RACE A TRAVERS LA SURVIE DE LA CULTURE LA SURVIE DE LA NATION SUR SA TERRE ANCESTRALE!

    😊NOUS AVONS DES IDIOTS QUI NE PETENT PAS AVANT DE RECITER BISSIMILAYI EN ARABE!😊

  3. PAUVRE MALI!
    LE MALIEN QUI ATTEND TOUJOURS COMME UN VAUTOUR QUE L´AUTRE TOMBE POUR LE METTRE EN PIÈCE!
    MALHEUREUSEMENT TOI AUSSI TU TOMBERAS ET L´ON TE METTRA AUSSI EN PIÈCE!

  4. Les sangsues politiques, les grands opportunistes de dernière minute ont toujours existé en politique de tout le temps ou sous tous les cieux.
    Qu’ils soient autour de l’homme élu n’est pas étonnant.
    Ce qui l’est, c’est de ne pas savoir les distinguer des hommes de conviction et agir en conséquence.
    QU’UN HOMME POLITIQUE DISE QU’IL LES A DISTINGUÉ À TRAVERS LE POUVOIR D’ATT EST AUSSI ÉTONNANT.
    Il exprime là qu’il n’est pas politiquement instinctif.
    Montrer qu’on est un GRAND HOMME POLITIQUE,c’est savoir distinguer instinctivement ceux qui agissent pour l’intérêt général de ceux qui agissent pour leurs comptes.
    TOUS CEUX QUI ONT SOUTENU IBK EN 2013 NE SONT PAS DE GRANDS HOMMES POLITIQUES.
    Ils ne méritent même pas de diriger une mairie tant on n’a même pas besoin d’être trop intelligent pour déceler les défaillances d’IBK dans la gouvernance de l’État car l’homme politique a passé six ans à la primature et la présidence du parti au pouvoir,cinq ans à la présidence de l’assemblée nationale.
    Ce temps d’exercice du pouvoir était largement suffisant pour refuser son soutien à IBK.
    ON A PRÉFÉRÉ ÉCOUTER LES LÉGENDES INVENTÉES.
    Et pourtant, on n’a pas cessé de tirer à hue et à dia sur l’ADEMA PASJ.
    Son président était qui pendant son exercice du pouvoir????
    IBK est le premier des sangsues.
    Dr ABOUBACAR SIDICK FOMBA A SOUTENU IBK EN 2013.
    Il a aidé un sangsue à occuper la haute fonction de l’État du Mali.
    Est-il différent d’eux?
    Le problème du Mali, c’est d’abord la qualité de sa classe politique.
    Trop de gens sont en politique pour combattre les gens au lieu de défendre les IDÉES.
    En 2013,trop de cadres se sont alignés derrière IBK contre les personnes qui ont été fidèles à ATT.
    La campagne présidentielle de 2013,c’était contre ou pour ATT.
    C’EST POURQUOI IBK A ÉTÉ ÉLU SANS PROGRAMME.
    Nos cadres censés aider le Mali sont entrés dans ce jeu de personnes au lieu de développer des IDÉES et faire des alliances par rapport à ces IDÉES.
    IL N’Y A PAS D’HOMMES POLITIQUES DÉPASSÉS, MAIS DES IDÉES INADAPTÉES AU CONTEXTE DU MOMENT.
    L’homme politique se régénère par des IDÉES adaptées,s’il est CRÉDIBLE.
    C’est pourquoi BEDEN à 78 ans est devenu président des états-unis.
    LA CRÉDIBILITÉ SE CULTIVE.
    Ça veut dire faire des alliances avec un homme politique qui va piteusement échouer,c’est prendre le risque de constater sa CRÉDIBILITÉ érodée.
    SANS CRÉDIBILITÉ, ON NE PEUT RIEN BÂTIR QUELQUE SOIT LA QUALITÉ DES IDÉES DÉFENDUES.
    En France, trop de cadres politiques très compétents ont perdu leurs crédibilités rien que pour avoir soutenu des présidents qui ont échoué pendant l’exercice du pouvoir.
    En 2013,SOUMAILA CISSE a été combattu pour avoir déclaré sa fidélité à ATT alors que ceux qui le combattaient ont accompagné le soldat de la démocratie pendant qu’il exerçait à l’UEMOA.
    ON A COMBATTU L’HOMME, NON SES IDÉES, SA CONCEPTION DE LA GESTION DE L’ÉTAT.
    DR BOUBACAR SIDICK FOMBA en faisait partie avec ses alter ego OUMAR MARIKO et autres.
    Ils sont grands opposants dans les médias et dans les rues de Bamako,mais boudés dans les urnes.
    Ils n’ont plus de crédibilité.
    Ils n’arrivent pas à le percevoir car croyant que la perte de crédibilité ne concerne que les sangsues et les opportunistes politiques.
    Si le plus CRÉDIBLE est élu, ils vont prendre encore la rue pour soit disant exprimer la colère du peuple.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  5. le médecin après la mort une analyse qui na aucun impact positif sûr le défunt . car ce monsieur qui vient de partir avait besoin de tous ces éloges avant sa mort , mais monsieur était occupé par ses ambitions politiques . Cela ne nous surprend pas car vous n’êtes Pas le seul malien dans cette démarche . Oui ATT a fait cela et ceux-ci mais pourquoi attendre sa mort pour venir faire l’hypocrisie autour de sa disparation . de toute façon les maliens ont une petite idée sur l’agenda de tout les opportunistes de ce pays .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here