Boubacar Keïta, l’un des fils de l’ancien président IBK, quitte le Mali

13

Boubacar Keïta, l’un des fils de l’ancien président malien quasiment assigné à résidence depuis le coup d’Etat du 18 août dernier qui a renversé son père, a quitté mardi 9 février le Mali de son propre gré. L’intervention du vice-président de la transition le colonel Assimi Goïta a été déterminante pour trouver une issue à l’affaire.

D’après nos informations, c’est une lettre datée du 3 février signée de la main du colonel Assimi Goïta, vice-président de la transition et adressée à Boubacar Keïta, qui a permis de mettre fin à ce que ce dernier appelait « sa privation de liberté ».

La missive que RFI a pu consulter rappelle que le fils de l’ancien président malien, affirme être retenu contre son gré dans la résidence paternelle. « Vous aviez pu comprendre, poursuit la même missive, que cela aurait un rapport avec votre propre sécurité ».

Le numéro 2 de la transition et véritable homme fort du moment au Mali, affirme dans le même courrier prendre acte de ce que le fils de l’ancien président IBK accepte de recouvrer toute sa liberté de mouvement à condition de ne pas tenir les autorités de transition responsable de sa sécurité.

Une fois la lettre en poche, Boubacar Keïta a pris un vol ce mardi pour Abidjan, la capitale ivoirienne. Sur place il a retrouvé son épouse et ses enfants, mais également son frère Karim, parti discrètement du pays peu après le coup d’État du 18 août dernier.

Lors du règne de leur père, Boubacar était moins visible sur la scène que Karim, mais il avait également du poids sur la scène publique. À ce jour, les autorités de transition n’ont engagé aucune poursuite judiciaire contre eux.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Yugumane
    “Lui et les siens sont bénis” pour un temps.
    ILS ONT COMMIS L’ERREUR FATALE DE PERDRE LE POUVOIR.
    Il parait qu’OUMAR BONGO et EYADEMA ont conseillé à leurs enfants de rester au pouvoir aussi longtemps que possible.
    Ce conseil s’explique par les delinquances des deux HOMMES contre les INTERÊTS de leur pays.
    ILS SAVENT QU’IL Y A SUFFISAMMENT D’ÉLÉMENTS POUR POURRIR LE RESTANT DE LEURS EXISTANCES.
    Ils ne sont en securité qu’au pouvoir.
    IBK et sa famille sont POUR LE MOMENT protegés par la junte.
    Qu’ils prient que ceux ci ne perdent pas le pouvoir.
    Il suffit que la SOUVERAINÉTÉ DU PEUPLE soit respectée pour que cette famille reponde de ses actes au sommet de l’Etat.
    Ils sont POUR LE MOMENT considerés comme des alliés par les jeunes colonels qui marchent dans les pas d’IBK.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. INCROYABLE !

    On ne comprend plus ce CNT !

    Libérer des BATÂRDS ayant volés des milliards et tués des milliers de malien(ne)s toutes ces années, c’est incompréhensible !

    Ils nous reste à nous maliens la possibilité de nous venger et de les traquer jusqu’à ce que mort s’en suive !

      • Penses tu que je vais perdre du temps à expliquer à une chercheuse dans le caleçon de chez les gens, pourquoi ces types sont des BATÂRDS???

        VOLER l’argent du peuple et dépenser celui ci dans des soirées mondaine où l’alcool coule à flot…fait de ton PD quelqu’un de bien?

        TOI tu n’as pas dû travailler avec tes diplômes…j’espère que tu as économisé l’argent qu’il t’a donné…

  3. Nous comprenons tous qu’Assimi Goita a pris le pouvoir pour proteger Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba et sa famille! Aors qu’ils devraient etre en prison voici le voleur et ses fils et leurs rejetons qui se promenent a Sebenikro et Abidjan utilisant l’argent vole du tresor Malien! Quelle honte quel manque de vertu et de dignite de sa part!

    • Nous attendons juste que IBK et ses amis rendent tout l’argent volés dans les caisses des maliens, qu’il répondent devant la justice du peuple malien, rendre l’argent volés de l’armée nationale malienne, rendre l’argent de la rénovation de la maison familliale de son père en château avec l’argent des maliens.

  4. Dans des pays serieux, ce voleur et son père auraient été arrêtés depuis longtemps, un mandat d’arrêt international aurait été lancé contre Karim……. Mais ça, c’est dans des pays serieux!!!!!!!!!!!!

  5. De toutes les façons ce dénouement était prévisible depuis l’exercice de leur pouvoir qui était fortement entaché par leurs mains, lui Boubacar et son frère Karim, ce qui reste certain, cet argent des braves maliens les maudirons toujours plus fort pendant toute leur existence dans ce monde ici bas. Ils ont exercé leur pouvoir dans les fléaux les plus graves de notre pays, on dirait des malfrats, parmi ces fléaux nous citons certains que sont entre autres, le mensonge, la trahison, la tuerie de pauvres maliens, la gabegie des ressources de notre pays, le favoritisme, le népotisme, la méchanceté, la jalousie, l’égo sans aucune limite, la corruption, le vol en bandes organisées pour ne citer que ceux-ci, dans tout état de cause, il y a le jugement d’Allah le tout puissant, nous voyons des dirigeants qui ont fait comme eux et qui se trouvent actuellement dans ces états très piteux et non enviables par tout humain de ce monde ici bas, nous sommes avec des diables au pouvoir en Afrique, des Satan, c’est regrettable.

  6. “Le numéro 2 de la transition et véritable homme fort du moment au Mali”

    En voilà, une autre expression que RFI et son journaliste aiment galvauder tant sur leur média de propagande…….

    Si libérer un homme séquestré de son plein droit (Assimi lui parlant avec déférence, dit que c’était pour sa propre sécurité.. Sic!), fait de quelqu’un “l’homme fort du Mali”, c’est à se poser la question : à quoi serve nos hommes forts……
    La réponse est simple à deviner : rien sauf les parades d’opérette et intimider les opposants et les faibles…..,

    • Assimi n’est rien du tout, lui assimi et les autres autres sans le pauvre Bâ daw, sont tous entrain de se faire malmenés comme des gamin par les bila Koro des multinationales étrangères. Il faut voir comment vils sont traité par la diplomatie étrangère au mali comme ailleurs. De la Cédéao à la minusma. Et certaines Chancelleries, donc homme fort de lui même.

  7. Lui et les siens sont bénis, qu’il aille se la couler douce avec les milliards vaillamment acquis sur le dos de 20 millions de maudits.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here