Bras de fer entre Daouda Diarra et la Mairie de Villeneuve : La municipalité répare le tort causé au Malien !

4

Dans une de nos récentes publications, nous avons évoqué la situation d’un compatriote vivant dans la commune de Villeneuve Saint Georges , dont la seule demande de réparation de sa résidence ou de relogement d’urgence au regard de l’état délabré de sa résidence, s’est vu tomber sur la tête la puissance judiciaire des autorités municipales de sa commune. Et ce, malgré sa situation régulière de résidence vis-à-vis de la législation française que par rapport à son bailleur. Après la publication de notre article, la mairie de Villeneuve est revenue à de meilleurs sentiments. Plutôt, veut réparer son tort vis-à-vis de Daouda Diarra, qui a reçu dans sa boîte postale une correspondance de proposition de logement de la part de la municipalité de Villeneuve. En guise de reconnaissance pour notre apport désintéressé dans la résolution de cette situation, l’intéressé a bien voulu nous adresser une correspondance. Lisez plutôt.

 

Monsieur le directeur de publication du journal ‘’Tjikan’’,

« J’ai l’honneur de vous faire part de toute la reconnaissance de ma famille à toute l’équipe du Tjikan. Grace à votre professionnalisme et votre volonté d’apporter la lumière à ceux qui en ont le plus besoin, une proposition de logement vient d’être accordée à ma famille (ci joint une copie de cette proposition).

La médiatisation de mon histoire par votre journal ‘’Tjikan’’ , rediffusée sur les sites  ‘’Malijet et Maliweb’’, m’a donné la ferme conviction que les résultats du combat pour la liberté et la justice commencent à être réels.

J’ai compris que dans le monde il reste encore des hommes de média qui défendent les causes des plus faibles, votre organe Tjikan est plus que de la fierté pour le Mali et pour le monde journalistique en général.

La taille et les moyens ne font pas le média mais c’est surtout sa volonté d’informer, de rassurer, de dénoncer, de réconcilier, d’investiguer, bref  d’apporter la lumière au monde” et soyez en fière le Tjikan, car vous êtes à la hauteur des attentes des faibles du monde face aux média.

Je retrouve toute ma fierté d’être malien dans le “Tjikan”.

Je vous fais parvenir aussi le bail de location de mon logement litigieux et j’ai toujours été à jour dans le payement de mon loyer pour montrer qu’il ne s’agit pas d’un problème de “sans papier” vivant dans un squatte mais un immigré malien en situation régulière payant tous ses impôts et taxes.

Dans l’espoir de voir un jour notre “Tjikan” au sommet des plus grands medias, je vous prie monsieur le directeur de publication du Tjikan de croire à l’expression de mes considérations distinguées ».

Daouda Diarra (Malien vivant à Villeneuve)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. quand on regarde cette affaire je pense qu’il est temps pour les maliens de france à se donner la main pour se faire respecter.la france n’apartien à personne.mais j’ai limpression que les maliens sont parmis les premiers migrants qui ont contribué à la construction de la france ,ils sont venus avants les chinois,les pakistannais,les indou mais comment se fait que les maliens soient les derniers sur le plan integration?ils ne reclament jamais leur droit ,ne se lance pas dans la politique,bref on les voit que dans les travaux de batiments,hotelerie,restauration et netoyage.quelle est lorigine de cette situation? EN tous cas bravo pour ce petit diarra .damonzon est fièr de toi.un buveur de tiapalo qui fait la tete à toute une administration mais dis donc!il n’ya que des immigrés qui dirigent la france et pourquoi pas les maliens

  2. La France est le champion du monde à voter des loi mmais aussi le dernier à les mettre en pratique. Si non un logement de contingent préfectoral ou de la mairie ne doit pas faire l’objet de rejetpar la commission car avant de proposer un logement à une personne on connaît déjà tout sur sa situation. Cette pratique est de la pure discrimination.Il y à plus de logements vide en France que de demandeurs de logements. Il faut que les immigrés sachent que la France aime encourager l’assistanat et combat et combat la réussite des immigrés voir même l’empêcher comme c’est le cas de ce compatriote diarra.

  3. Ne cris pas victoire monsieur daouda c’est vrai que ce journaliste à fait du bon boulot mais une proposition de logement social n’est jamais de l’offre de relogement car c’est à la commission d’attribution de valider si oui ou non tu vas l’avoirC’est à ce niveau que les magouilles surviennent. Je sais de quoi je parle. Car le cas m’est arrivé et la commution à refuser de me valider pour insuffisance de ressources. Ce pays nà aucune considération pour les immigrés d’Afrique surtout les maliens. Cherche un logement dans le privé et detourne toi de logements sociaux véritable frein à l’intégration des immigrés car on va sûrement t’envoyer dans une grande cité de ghetto Et tes enfants seront voué à l’échec scolaire ou voué au banditisme.

  4. Ne t’arrête pas là monsieur diarra. Porte plainte contre l’huissier de justice et l’inspecteur de salubrité de la mairie de Villeneuve Saint Georges pour mise en danger de la vie d’autrui. Il faut apprendre à ces gens là que tous les maliens ne sont pas pareils. La dignité humaine mérite d’être respecter même celle des immigrés.

Comments are closed.