Budget sensible au genre : Le Groupe Suivi budgétaire outille les OSC et les Médias

0

La Maison de Partenariat de Bamako, a abrité les 25, 26 et 27 août 2021 l’atelier de formation  sur la planification-budgétisation sensible au genre. Les prenants parts étaient les acteurs des organisations de la société civile, des médias en plus des organisations communautaires

Une quarantaine de participants de Bamako et des régions ont  animé cet atelier de trois jours initié par le Groupe de Suivi Budgétaire (GSB)   dans le cadre de la mise en œuvre du programme Right 2grow financé par le ministère des Affaires Etrangères des Pays –Bas.

L’objectif de l’atelier était d’ améliorer la connaissance des participants  sur la prise en compte de l’aspect genre dans les programmes et politiques de planification. En  vue de promouvoir la transparence dans la gestion des finances locales sur les questions sensibles au genre. Les participants ainsi outillés, pourront assurer le suivi de l’intégration du volet genre dans les processus des plans de développement local et autres programmation budgétaire.

Après différentes présentations sur : le concept genre, genre et  nutrition, l’eau , l’hygiène et assainissement , les participants ont réfléchi sur   la planification-budgétisation sensible au genre. En effet, durant les trois jours de travaux, les problématiques du genre, les dispositions en matière nationale et internationales en matière du Genre, ont été largement décortiquées.

 Et pour le coordinateur de Action contre la Faim,  Foussseyni Traoré, ayant des objectifs communs,   la  rencontre  a été  opportune pour une  faire analyse commune du problème,  cogiter sur   l’élaboration d’un plan commun et  sur  un  budget commun , chose qui va permettre d’atteindre de bons résultats  et d’impacter de manière durable.  Car l’objectif est d’influer   sur les  processus de programmations  au niveau des  communes   en vue de prioriser le genre avec la prise en compte des besoins spécifiques des femmes et des hommes dans les planifications budgétaires et les investissements  pour plus d’impacts positifs

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here