Cheick Modibo Diarra : La vraie raison du « non »

4

S’il veut être candidat à la prochaine présidentielle, l’astrophysicien et ancien premier ministre  devrait sortir de cette confortable situation de citoyen américain et de décider de garder la seule nationalité malienne. Un choix qui se révèle cornélien.

Cheick Modibo Diarra, candidat malheureux à la dernière présidentielle, l’astrophysicien de renommée internationale, après avoir occupé le fauteuil de premier ministre doté de pleins pouvoirs sous la précédente transition, a appelé ses partisans du Rassemblement pour le développement du Mali (RpDM) à voter « non » au référendum du 18 juin. Né en 1952 à Nioro-du-Sahel, au Mali cet homme d’État malien est également citoyen américain. Or, au regard d’une disposition du projet de constitution s’il aspire briguer la magistrature suprême, Cheick Modibo Diarra devrait au préalable renoncer à sa nationalité américaine. Sortir de cette confortable situation et de décider de garder la seule nationalité malienne se révèle un choix cornélien. Renoncer à sa nationalité américaine est lourd de conséquence car on perd son passeport, son droit de vote et la possibilité de circuler librement.

Depuis quelques années, la bi nationalité fait débat en de multiples endroits du globe. Dans un contexte de surenchères identitaires et de tensions géopolitiques, elle est appréhendée comme un danger pour les cohésions nationales. La double allégeance évoque sous bien de cieux la trahison, la subversion, l’espionnage. En clair, les binationaux demeurent souvent l’objet de méfiance. Un binational serait naturellement enclin à privilégier dans les marchés, les sociétés et les expertises, le pays étranger dont il porte la nationalité, en considérant que, ce faisant, il sert la patrie et ses intérêts supérieurs et que le pays dont il porte la nationalité propose le nec plus ultra et que son offre est toujours la meilleure.

Bouée de sauvetage perdue

Aussi, les binationaux ont l’impression de disposer d’asiles potentiels vers lesquels ils pourraient recourir au cas où la situation économique, sociale ou politique du pays d’origine ne leur permettrait pas de protéger ou d’élargir davantage leurs intérêts. De ce fait, ils considèrent qu’ils ont un autre pays où s’établir allègrement, en laissant derrière la ruine. Ce faisant, ils rechignent à assumer une quelconque responsabilité dans la gestion du pays d’origine, dès lors qu’ils sont liés à un pays tiers par le lien de la nationalité qui leur sert de bouée de sauvetage.

Le changement ne rend vraiment pas service à Cheick Modibo Diarra qui peste contre le projet de constitution soumis à référendum le 18 juin, usant de dénonciation de ce qu’il considère comme « une violation de l’article 118 de la loi fondamentale du 25 février 1992, de la Chartre de la transition », entre autres.

Cet article auquel il fait référence stipule que « l’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au président de la République et aux députés. Le projet ou la proposition de révision doit être voté par l’Assemblée nationale à la majorité des deux tiers de ses membres. La révision n’est définitive qu’après avoir été approuvée par référendum. Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire. »

Fanfan

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Que Cheick Modibo Diarra et son beau-frere Cheick B Traore comprennent qu’ils ne sont pas des Maliens supérieurs, sinon que des héritiers d’un triste sanguinaire et tyran le General Moussa Traore! Pour cela ils doivent etre tres humbles et comprendre que le Mali appartient a tous les Maliens mais s’ils ne veulent pas renoncer a la double-nationalite alors qu’ils se mettent a cote car ils ne seront ni leurs descendants ne seront presidents de la Republique du Mali, tres simple et tres clair comme nous a explique Me Mountaga Tall!.

  2. Je voterai pour la nouvelle constitution.
    Je votera oui.
    Mais c’est sera erreur de croire que tous les binationaux qui sont contre la constitution la cause c’est la double nationalité.
    Dr Check modifiable Diarra est honnête, patriote.il aime le Mali.il a peut-être d’autres raison.
    Dr Soumana Sacko, patriote et honnête n’est-ce pas pas aussi d’accord.Lui n’ai jamais eu une 2eme nationalité .donc c’est un un problème de nationalités?
    sûr , le oui va l’emporter.
    Mais respectons les gens.
    Même s’ils sont contre.

    • Zanga, le problème de Modibo Diarra et son beau-frere Cheick B Traore est une question de bi-nationalité et pour Soumana Sacko et Daba Diawara c’ est de l’egocentrisme exagere couple a une folie de grandeur sans limite, mais le Mali-Kura sa se faire sans eux.

  3. Check Modibo Diarra must accept truth. In his heart, soul, mind plus physical being Mali is either first or he is sleeping agent working for United States. In order to proof he is Malian he should renounce his American citizenship if he will not Mali must do as virtually all comfortable world class modern living nations do. Not allow him as holder of foreign passport to be candidate for elected Malian government office especially office of President. Simply because he is astrophysicist do not mean he have Malians hypnotized us plus have Malians under spell that obligate them to vote for him. Due consideration reveal astrophysicists had roles in creating unstoppable accelerating Global Warming so I seriously question if their intelligence promote existence of life on earth. For that cause I believe Cheik as American would lead Malians to chaos that allow NATO to plunder Mali before we are able to duly embrace secularism plus sovereignty that may not be broken. In short Cheik is “step n fetch it tap dancing nigger” planted years ago to create chaos where possible in Mali. I was taught by one who trained people like him how to deal with people like him. Do not give them break. They make many stupid errors that they need assistance to overcome much like Cheik need now for opposing new Constitution referendum.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!