Conseil national de transition : Qui du M5 ou du col Malick Diaw prendra la présidence ?

15

A son corps défendant, le M5 estime que la volonté d’opérer un changement quantitatif et qualitatif passe par son occupation de la présidence, alors que le pouvoir compte installer le colonel Malick Diaw. 

Nouvelle polarisation, nouvelle friction. Côté Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), on dénonce comme odieuse la volonté des militaires d’installer un des leurs dans le fauteuil très convoité de président du Conseil national de transition (CNT) appelé à faire office de parlement. Des indignations bruyantes se lèvent par vagues entières dès qu’il est question du choix non officiel du col Malick Diaw, un des tombeurs du président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août dernier.

Une posture qu’il veut noyer dans ses calculs qu’ils jugent raisonnables. A son corps défendant, le Mouvement, fer de lance de la chute du régime, estime que la volonté d’opérer un changement quantitatif et qualitatif passe par l’occupation par un des siens de la présidence de cet organe important. « Aucun nom ne circule pour l’instant. Mais le M5 ne manque pas de candidature de poids. Un point de chute peut être trouvé au col Diaw, notamment celui de Directeur de cabinet avec rang de ministre du vice-président Assimi Goïta » explique avec précision et clarté un de ses ténors sous le sceau de l’anonymat.

 

Une humiliation de plus passerait mal

 

Enlever ce énième pain de la bouche du Mouvement – après les promesses non tenues de lui confier les rênes de la primature et l’attribuer ¾ des portefeuilles ministériels – s’apparenterait à obstruer les canaux d’évacuation des frustrations accumulées. Une humiliation de plus n’offrirait d’autre alternative que la rue. Alors que le CNT serait la tribune par excellence des débats d’idées. Ses vitupérations répétées contre le pouvoir et son ambition  présagent de son orientation de veille contre toute velléité de confiscation de la révolution populaire.

Dans ce cas comme dans d’autres, les querelles rappellent combien les divergences entre le deux sont profondes et le « paradigme ethnique » présumé bien ancré dans les mentalités des gouvernants.

Les prochains jours vont être cruciaux dans le ciel des relations entre le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques et les acteurs de la transition. De l’issue dépendra la fin définitive de l’idylle qui connaît un dépérissement prononcé. Conseil national pour le salut public (CNSP) et Mouvement du 5 juin avaient sympathisé devant le Monument de l’Indépendance au lendemain de la chute d’IBK. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous le pont.

Georges François Traoré

 

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. “Nfp 4 Nov 2020 at 11:08
    Bravo Assimi
    Cela nous changera des hélicoptères épaves Puma Français que la France n a même pas essayé de vous dissuader de les acheter tellement ils sont hypocrite s
    Avec leur stratégie d’intelligence stratégique a la noix
    Répondre”

    ATTENTION !!
    POUR DES RAISONS PROFESSIONNELLES, JE NE SUIS PRATIQUEMENT JAMAIS PLUS PRESENT SUR CE FORUM DEPUIS PLUSIEURS SEMAINES !!!!!

    En entrant sur Maliweb ce soir, je constate que pendant mon “absence”, de vulgaires rats ont USURPÉ MON PSEUDO POUR ÉCRIRE LEURS PROPRES CONNERIES” !!!!!!!😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    J’ose simplement espérer que personne ne “confondra” ce FAUX NFP usurpateur avec votre habituel dévoué serviteur😂, y compris TOUS ceux qui me détestent et détestent mes commentaires !😎

    SIGNÉ : LE “VRAI ” NFP, pour vous servir!

  2. Bonjour,

    Merci aux membres du M5 RFP de vouloir servir dans le CNT.

    Il est quand même judicieux de noter que parmi eux certains sont contre l’accord de paix donc certaines réformes constitutionnelles surtout l’adaptation de la constitution à certaines dispositions de l’accord de paix (même après sa relecture en suivant son article 65), ils s’y opposeront.

    Donc, attention au blocage de demain, de la révision de la constitution.

    Le M5 est constitué de diversités dont certains membres acceptent l’accord de paix parmi lesquels le(la) président(e) du CNT pourra être choisi(e).

    Bien cordialement.
    Dr Anasser Ag Rhissa, expert TIC, Gouvernance et sécurité, TEL 78731461

  3. Je suis parfaitement de meme avis. Il faudra donner la chance au M5 pour la gestion du conseil national de la transition.
    Les militaires sont deja representes. Il faudra un peu d’equilibre dans la gestion de cette periode transitoire pour une meilleure reussite.

  4. Le Conseil National de la transition est un organe législatif beaucoup plus orienté sur les questions politiques. Je ne vois ce qu’un militaire en activité y cherche. Si le CNSP veut faire de la politique (ce qui est son droit) que ses membres démissionnent de l’armée. On ne doit pas avoir, à la fois, le beurre, le prix du beurre et la fermière.

  5. Le partage de postes, voilà tout juste ce qui interesse les maliens, civils ou militaires. C’est très dommage pour ce pays. Les postes, encore les postes pour se faire les pôches….etc.

  6. One thing there is not enough of is honesty. Instead honesty only come forth when it support position taken by individual or group. That is not honesty that best serve us at this crucial moment. We need total circumstance honesty. Under total circumstance people of Mali need governance that upgrade living conditions for needy plus move development forward at pace far above world development pace.
    Mali recent past show that civilian governments have performed miserably in attempting to achieve these goals plus military led governments have had mediocre performance due to lack of accepting world plus terrorists are evolving at pace that put citizens of Mali high on list for genocide or/ plus takeover by foreigners.
    Younger plus wary military leadership perceive these conditions plus how to properly manage them plus with wise elderly support may fittingly manage government. Mali with recent past management in consideration should first focus on eradicating terrorists plus upgrading living conditions for needy nationwide then politically correct government as long as it have capable people in governing positions.
    Work smart Mali.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  7. Cette fois, il ne faudrait pas envoyer 14 dossiers de Candidatures pour ce POSTE.
    Non.
    Ce serait même mieux que les ” Frères de Combat “, que sont le CNSP et M5-RFP se concertent pour savoir qui au sein de M5-RFP, serait le mieux indiqué pour assurer la Présidence du CNT.
    Il ne s’agit même pas d’envoyer de Candidature, mais qu’ils se réunissent comme dans une ” Réunion de Famille dans le Vestibule “, pour régler un problème familial.
    Le Colonel DIAW aurait dû entrer au Gouvernement et laisser la Présidence du CNT à un membre du M5-RFP.
    Pourquoi qu’ils compliquent tout… ?

    Vivement le Mali pour nous tous.

  8. Si le CNSP nous impose un autre militaire à la tête du Conseil National de Transition, il verra de quoi le peuple est capable.
    Nous en avons marre de toutes les tricheries et manipulations de ces jeunes militaires voyous de Kati.
    Tellement affolés par le pouvoir, ces voyous ont abandonné les habitants de Farabougou à eux-mêmes sous le blocus des « djihadistes » pendant deux longues semaines sans aucune sérieuse réaction…

  9. Quelle que soit la personne (civil ou militaire) qui occupera ce poste de Président du CNT il faudrait absolument veiller à ce que cet organe législatif ne soit surchargé de politicards ramant à contre courant de l’objectif de refondation que nous réclamons pour le pays.

    Nous souhaitons profondément que le CNT soit composé en majorité de personnes qui souscrivent (sans calculs politiciens) à l’œuvre de changement ou de rénovation institutionnelle. Car c’est à travers de bonnes propositions de loi exempte de toute velléité de restauration de l’ordre ancien que nous pourrons enfin remettre le pays sur les rails.

    Gardons nous bien de recruter dans le CNT des personnes qui seront dans l’immobilisme et un consensus mou délétère pour la démocratie. Car la conséquence serait qu’à quelques mois de la fin de la transition l’on se rende compte que l’essentiel – surtout les reformes – n’a pas été fait et qu’il faille se précipiter pour organiser les élections qui nous ramèneront la vielle classe politique au pouvoir. Alors il ne restera plus qu’à s’en mordre les doigts. Hélas! Si nous avions su.

  10. A BON LES GAMINS?
    QUI VOUS ENLEVENT VOS PANTALONS NE SONT DES GAMINS MR KARL.
    LE M5 NE MERITE MEME PAS LE POSTE DE CONSEILLER MINUCIPAL.
    DES VAUTOURS ET BANDE D’INCAPABLE QUI VEULENT SE SERVIR DU PEUPLE MALIEN AVEC DES SALIVES QUI NE S’ARRETE PAS FACE AU POSTE DE NOMINATION.
    LE CNSP ET LE PEUPLE MALIEN VOUS DONNERONT UNE BELLE LECON PAR UNE BONNE CORRECTION.

    ALLEZ Y DANS LES URNES!!!!

  11. Ne soyez pas ignorant comme le M5 la question que je vous poses est de savoir réellement à quoi représente ce mouvement ? pour pouvoir demander la paternité du CNT ou les 3 quart de sa composition, très busard un mouvement circonstanciel ou un gouvernement de la rue qui réclame des postes officiels au sein d’une institution comme les partis politiques ou des associations . C’est leaders continuent à s’exposer leurs carences , insuffisances, et méconnaissances devant le peuple malien. ILS doivent négocier avec ce gouvernement de la transition au lieu d’aller à coup de force. Ils représenté pas le peuple entier ni être plus républicain que les autres maliens , donc qu’ils arrêtent des propos incitants à la révolte d’ailleurs les virais collasses de ce mouvement sont nos parents et frères venus du villages à la recherche de quoi pour alimenter le grenier familiale. Sont oublier par ces politiciens vautours qui cherche à satisfaire leur libido .

  12. Tout le monde sait que le CNSP ne lâchera jamais Malick NDAW au profit du M5-RFP, car c’est lui seul qui n’a pas eu de place d’abord, alors qu’il avait rang de vice-président de cette entité militaire, certainement que le mouvement n’aura que la portion congrue encore, peut-être qu’il se contentera du rang de vice-président de ce conseil en plus sûrement du quart des postes comme il le souhaitait lors de sa conférence de presse du 06 octobre passé. Nous sommes déjà dans transition très bâclée avec des militaires qui ont tout raté d’avance et le président lui-même est dans ses rencontres interminables alors que le pays est entrain de s’engouffrer toujours d’avantage, c’est regrettable. Ces militaires ne comprennent rien, ils sont entrain d’avancer tête baissée sans rien chercher à comprendre, c’est dommage pour ce pays. Un pays dans un tel gouffre, doit d’abord savoir là où il faut commencer pour avoir des ressources sûres appartenant à notre pays, pour ça il faut faire tout de suite l’audit de toutes les structures du pays (tous les marchés engagés, tous les projets et programmes, toutes les institutions d’assiette du pays). Il faut faire ces audits par des bureaux extérieurs seulement en excluant d’office toutes les structures d’audit internes, afin de voir claire sans influence des cadres du pays. Tant que ces militaires n’aurons pas compris ça, cette transition est sacrifiée d’office.

  13. Ah le Mali, CNT pour lapider nos ressources encore sinon moi je pense que le parlement de transition n’a pas son importance. Partage de gâteau=conseil national de la transition. Vous avez assez partagé le gâteau maintenant au travail.

  14. Puisque le nom de Diaw a été devoilé, je proposerai aussi au M5 de faire la même chose en publiant le nom de la personne à ce poste. Comme ça les maliens jugeront.

  15. Bon, je suis à 100% d’accord avec le M5-RFP sur ce point. Des gamins ne vont marcher sur eux dans l’indifférence totale. Si le CNSP tente ce dernier coup, ils vont renverser le plat, alors comme on le dit «ventre vide ne moyen pas debout ». Ils vont vraiment le regretter.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here