” Démocratie : Pourquoi la violence comme mode d’expression ou de revendication ?”

4

Dans les démocraties modernes, la violence prend de plus en plus d’ampleur. Elle semble devenir un mode d’expression et de revendication. Une situation qui piège ce régime dans son fonctionnement.

-maliweb.net- Dans une courte vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, ce mardi 8 juin 2021, on voit le président de la République française se faire gifler au visage alors qu’il était en déplacement dans le sud-est de la France.Cette violence contre cette personnalité investie de pouvoir public ne peut être qu’unemanifestation de la frustration d’une certaine frange de la population laissée pour compte. Elle traduit le divorce entre les élus et les citoyens dans la quasi-totalité des démocraties modernes.

Le « non » du peuple

La violence semble devenir un outil de revendication ainsi qu’un mode d’expression des frustrations dans la plupart des démocraties modernes.Cette violence physique contre Emmanuel Macron rappelle celle contre le Pr Dioncounda Traoré au Mali, en 2012. Après le renversement du régime Amadou Toumani Touré (ATT), à travers un coup d’État militaire, dirigé par Amadou Aya Sanogo, une transition avait été instaurée afin de préparer l’élection présidentielle. Cette période transitoire était dirigée par Dioncounda Traoré.Des manifestants mécontents de sa désignation à ce poste se sont rués sur le palais de Koulouba pour le tabasser.

Ces violences contre des personnalités investies de pouvoir public sont l’expression d’un désaccord du peuple avec les politiques publics en place.

Le problème dans la plupart des systèmes démocratiques actuels, c’est le peu de considération accordé au peuple dans la prise des décisions concernant pourtant son existence. Ce peuple qui est censé être le véritable souverain est dans les faits un simple objet sur lequel des décisions sont généralement parachutées. Des frustrations qui ne peuvent qu’exploser en violence.

Le coup d’État contre Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), le 18 août 2020, devrait servir de leçon à tous les démocrates. Le « non » du peuple est généralement non négociable.

Démocratie piégée

À travers sesdifférentes mobilisations, le Mouvement du 5 juin —Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), constitué d’une bonne frange de différentes couches sociales, avait dans ses revendications le départ du président de la République ainsi que de son Premier ministre. Des souhaits qui n’ont pas été pris au sérieux. Une situation qui a conduit finalement au renversement du régime par des militaires.

Mais faut-il pour autant en vouloir au peuple ? Les pouvoirs publics ne sont-ils pas ceux qui ont montré la voie à suivre ? En France, on se rappelle les répressions contre les manifestants du mouvement des Gilets jaunes en 2018. Au Mali, aussi bien lors de la manifestation du mouvement Antè A bana, en 2017, pour s’opposer à la révision constitutionnelle, que de la marche des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016, en 2020, la violence a été utilisée comme mode d’expression par les autorités. Des citoyens réprimés alors qu’ils revendiquaient des droits.

Au dialogue, comme remède aux contradictions et aux divergences, on substitue la violence qui devient une véritable arme de combat.

Cette recrudescence de la violence comme mode d’expression constitue un handicap au bon fonctionnement de la démocratie qui nécessite une confiance accrue entre les gouvernés et les gouvernants.  Cette gifle au visage du président français doit inviter à plus de réflexions sur le système démocratique dans nos États. Ces systèmes semblent devenir caducs. Ainsi, la démocratie se retrouve piégée.

Fousseni Togola/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Key is before us but excellent or/ plus timely speech have convinced us to accept explanations that are incorrect plus very dangerous if honored. It is to follow leadership or ideas of extreme perverts. For cause unknown to me it is way of extreme perverts of homosexuals or/ plus bisexuals seemingly no matter how well educated to mislead us. More influential or powerful position they hold greater they lead us astray plus cause chaos, hardship plus damage while seeming to have no involvement or seeming to have involvement that is positive. It seem to me after decades of observation that it makes little difference if male is religious figure, politician, common person etc. if homosexual or bisexual his leadership decisions at times are dangerously perverted plus at some point will result to catastrophe for those who follow them. Mali plus Africa as whole must desert following choices made by extremely perverted foreign leaders to following choices made by their leaders free of input by ectreme perverts. This is not easy for African governments that kiss foreigners asses however more conscious we become of that kissing foreigners asses lead us not to build essentials is in our best interest more good Negroid leadership cease to kiss foreigners asses plus focus on building at least essentials of what is in our modern day plus future best interest.
    What do Mali choose to do?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. je dirais plus tôt que, peut être macron a mal gérer le pouvoir, soit la crise à la quelle nous sommes confronté par tout à l’heure actuelle . la maladie coronavirus prend plus en plus de l’ampleur chez eux et il nous faut des mesures de barrière ( la distance d’un 1 mètre d’écart aux gens, éviter les accolades que sa soit les mains et d’autre parti du corps). et macron a violé cette loi de mesure de barrière en posant sa main sur le citoyen . c’est une correction de la part du citoyen

    • Hihihihi oui c’est vrai m’ait il reste de pro français au mali que allha doit le tué tous avec leur fammiy tout entier mon frère je écrit mal le français m’ait je vous dit un chose ces gens là sont trop fort ces un mascarade se prépare déjà en avance regarde bien l’image il fait ça parsque il ce fait humilier par notre pays donc il va détourné l’intention de gens pour grampe dans les sondages est je vous jure la France n’e control plus rien il entre de perdre tous parsque il sont Elu que de idiot de présidant raciste qui tué le noir c’est la fin de leur système

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here