Evasion à la prison de Ségou: les explications du directeur national de l’Administration pénitentiaire

8

Samedi matin, 16 détenus se sont évadés de la prison de Ségou. Depuis la Cité des Balazans, où il s’est rendu urgemment, le directeur national de l’Administration pénitentiaire et de l’Education surveillée, le magistrat Ibrahima Tounkara, fait le point de la situation à maliweb.net.

«Seuls quatre prisonniers sont encore dans la nature». Selon le directeur national de l’Administration pénitentiaire, presque tous les évadés ont été repris. Le dernier a été cravaté ce dimanche à midi. Les recherches se poursuivent, activement. A Ségou, Ibrahima Tounkara et ses deux chefs de division ont eu des échanges avec le personnel de la prison. Selon le directeur national de l’Administration pénitentiaire, l’évasion est survenue suite à la visite d’un gendarme accompagné d’une dame.

Lorsque le couple est arrivé, explique le directeur, le gardien leur a ouvert le portail, puis il est allé à la recherche du détenu que voulaient voir les visiteurs. C’est en ce moment que les prisonniers ont choisi pour se ruer vers la sortie.  Personne n’a été blessé et rien n’a été cassé, confirme Ibrahima Tounkara.«Il n’y a aucun terroriste détenu à Ségou et les quatre évadés, encore dans la nature, étaient en prison pour « vol». Pour savoir ce qui s’est passé, une plainte a été introduite à la Brigade de recherche de Ségou. Le gendarme visiteur a été interpellé.

Un seul gardien ne peut ouvrir le portail et aller chercher les détenus. «C’est une faute professionnelle».«Il y a eu négligence et les sanctions vont tomber», a assuré le directeur national de l’Administration pénitentiaire et de l’Education surveillée.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Comme leurs cousns Australiens, les néo-zélandais sont des déscendants de repris de justice criminelAnglosaxons qui ont exporté leurs voyou$!
    disent qu’en occident ils sont habitué au terrorisme…
    Ces Néo-Zélandais et ces Australiens descendants occidentaux qui ont massivement colonnisé la region, et qui se la coulent douce à surfer, doivent dégager du pacifique!

  2. <>

    C’est vraiment pathétique comme explication de la cause de l’évasion .
    Même le gardien d’une résidence privée ne se comporterait pas de cette manière .
    L’incompétence et la médiocrité transpirent partout et dans tous les domaines de l’Etat au Mali .
    Dans un pays où le laxisme et l’impunité sont érigés en mode de fonctionnement de l’Etat , ce genre de comportement de la part de certains fonctionnaires n’étonne personne .
    Le manque de sérieux et de rigueur est devenu une seconde nature au Mali .

    Il est vraiment temps que cela cesse . Le Mali n’est plus reconnaissable c’est vraiment du ‘grand n’importe quoi” . Que dieu bénisse le Mali

  3. e n’est pas une surprise. Nous avons une autorité réactive… la notre c’est l’intelligence de canards engraissés et assis …leur traitement des stimuli c’est toujours molo molo même en pleine période de chasse acharnée.

    ACTIONS RÉACTIVES ET JAMAIS ANTICIPATIVES

    L’autre jour je suis passé par le péage de Sanankoroba j’ai constaté qu’il y a maintenant des gardes bien armés qui surveillent et, très important, cette fois-ci les gardes sont sur pieds …sans sourire… ni en sandales-babini autour du thé! Je me suis dit: “ça ce n’est qu’après l’attaque du poste de péage en octobre 2016, où 3 personnes un civil et deux gendarmes avaient perdu la vie”. Apparemment nos autorités apprennent.. mais jamais avant les dégâts! Au Mali c’est cas par cas en mode séquentiel… on a évadé de la prison centrale de Bamako, où le terroriste Wadoussene a pu d’abord s’acheter une carte d’identité depuis Koutiala ou Sikasso, fait entrer son PA et donc tuer une personne et échapper…. ici aussi MAINTENANT nos autorités ont appris…la prison centrale est désormais “bien sécurisée” ..plus jamais a la wadoussene! Radisson..oui on a appris, Nampala oui on‘a appris… et je rappelle que c’est cas par cas et lieu par lieu…. c’est a dire la leçon de Nampala ne pouvait avoir pas un effet sur les autres camps …la preuve en est qu’il y a eu plusieurs attaques de camps après Nampala…, de même, l’évasion de la prison central de Bamako n’aurait pas pu avoir un effet de leçon sur la prison de Segou aujourd’hui…. c’est a dire on apprend au dépens du lieu pas au dépens de l’expérience nationale…malheureusement c’est comme ça avec nos autorités réactives! En d’autres termes, les prisonniers de Kayes, de Gao, de Sikasso on leur chance a leur tour un jour …

    INCOMPÉTENCE, GASPILLAGE DE FOND, PERTE DE TEMPS ET D’ÉNERGIE

    De la porte de Sikasso en passant par Bougouni jusqu’à Sanakoroba, après l’attaque du péage de 2016, les autorités ont due démanteler tous les jadis poste d’oppression bidon de la gendarmerie – police (de rackette, de vol de l’argent de citoyens)…ça n’avait aucun sens ni financièrement ni sécuritairement…l’état était en train de gaspiller ses millions en carburant et rations pour déployer ces racketteurs sur divers postes tout le long de la route Bamako -Sikasso… il fallut des attiques terroristes comme celle du péage sous leur nez pour exposer leurs fesses de nullards bon-a -rien qui ne passaient leur temps qu’a racketter les innocents voyageurs. Heureusement aujourd’hui, au moins, les fonds qui servaient a payer le maintien de leurs postes bidon de rackette, peuvent désormais servir a détacher et équiper de vrais gardes pour sécuriser les péages.

    SANCTIONNER LE DG POUR IRRESPONSABILITÉ NATIONALE

    Selon le directeur national de l’Administration pénitentiaire: «Seuls quatre prisonniers sont encore dans la nature». ….. «C’est une faute professionnelle»….«Il y a eu négligence et les sanctions vont tomber»…. Toute sanction doit commencer par tomber sur lui-même, a mon opinion! Il simplement remonter les responsabilités…. car s’il y a déjà de terribles failles qui pouvaient conduire a ce genre d’ évasions rid’icules, il était où lui le DG avec toute l’insécurité qui sévit dans ce pays?

  4. Le Mali devient désormais LE SEUL ET UNIQUE pays au monde où, pour s’évader d’une prison, il suffit de…………..passer par le portail que le gardien à laissé ouvert!!!🤤🤤🤤

    Nous touchons vraiment le fond du ridicule et de l’inconscience. ..

    • Non ça se passe à l’ouest des USA, où les daltons ont l’habitude de s’échapper du pénitencier quand le garde leur apporte le souper !!!!

      • 😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆
        Et en plus, dans nos prisons, il n’y a même pas de chien Rantanplan pour monter la garde!😆😆😆

        Houbien ?

  5. “le gardien leur a ouvert le portail, puis il est allé à la recherche du détenu que voulaient voir les visiteurs”🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤🤤

    IN-CROY-ABLE!!!!!!!

    Il faut vraiment le lire pour le croire!!!!!!!

    Ça veut dire que bien que nous soyons gangrenés par le terrorisme et qu’a ce titre, nos prisons sont susceptibles d’avoir dans leurs murs des détenus ULTRA-DANGEREUX, celles-ci sont malgré tout “gardées” par DE VÉRITABLES ENFANTS!!!🤤🤤🤤

    Hallucinant !…

Comments are closed.